Theo Fleury – C'est la taille du cœur qui compte!

Theo Fleury, né en Saskatchewan, au Canada, était l'un des trois fils. Son père, Wally, a également joué au hockey, mais une blessure l'a empêché d'atteindre les rangs professionnels. Comme la plupart des jeunes enfants au Canada, Fleury a grandi en patinant et en jouant au hockey à chaque occasion, se rendant souvent à la patinoire avec son père. Même enfant, Fleury a démontré la détermination qui le mènerait éventuellement à la LNH.

24 février 2002: Theo Fleury # 74 (Al Bello / Getty Images)

Theo Fleury i Junior

Fleury a-t-il montré tôt des signes de célébrité?

Theoren Fleury a commencé sa carrière junior de 15 ans en jouant avec les Canadiens de St. James dans la Ligue de hockey junior du Manitoba en 1983-1984. Il voulait démontrer sa capacité offensive immédiatement, marquant 33 buts et 64 points en 22 matchs. Au cours de la saison 1984-85, il a évolué vers le junior majeur et a commencé à jouer pour les Moose Jaw Warriors de la Western Hockey League (WHL), terminant la saison avec 29 buts et 75 points en 71 matchs. Fleury devait continuer à jouer 4 saisons dans la Ligue de l'Ouest, sa meilleure saison en 1987-1988, où il a égalé Joe Sakic pour la tête de la ligue avec 160 points.

La taille de Fleury, cotée à 5 & # 39; 6 ", a conduit de nombreuses équipes à douter qu'il puisse jouer dans la LNH. En conséquence, il est tombé au huitième tour du repêchage de 1987 de la LNH et a été sélectionné par les Flames de Calgary. Après son retour dans la Ligue de l'Ouest pour la saison 1987-1988, il ferait également rapport à l'équipe de la Ligue internationale de hockey (DIH) de Calgary, les Golden Eagles de Salt Lake City. Il voulait un impact immédiat et a marqué sept points en deux matchs de saison régulière, puis 16 autres en huit matchs éliminatoires, tout en menant les Eagles au championnat de la Turner Cup.

Fleury – Les années de Calgary

Comme pour la plupart des choix de repêchage tardifs, Fleury ne sauterait pas immédiatement dans la LNH. Il a été initialement récompensé par les Golden Eagles lorsqu'il est venu camper en forme. Après une moyenne de près de deux points par match dans le DIH, marquant 37 buts et 37 passes en 40 matchs, Fleury a été appelé à la flamme le 1er janvier 1989. Fleury a immédiatement démontré sa capacité à marquer au niveau de la LNH, enregistrant 34 points en 36 matchs dans sa saison recrue. Il a également démontré que, malgré sa taille réduite, il n'avait pas peur de jouer physiquement et de se battre si nécessaire. En séries éliminatoires, il a ajouté 11 autres buts et a contribué à aider les Flames à remporter la première coupe Stanley de la franchise.

Theo Fleury célèbre un but. Photo: Perry Mah / Réseau Postmedia

Au cours de la saison qui a suivi, Fleury a marqué son but le plus mémorable contre les Oilers d'Edmonton lors du match no 6 du premier tour des séries éliminatoires. Alors que les Flames voulaient perdre la série, cet objectif est devenu connu pour sa célébration et s'est glissé sur la patinoire.

La ​​célébration des buts de Fleury est-elle l'une des meilleures de tous les temps? Catalogue

Fleury devait continuer à jouer 10 saisons avec Calgary, et sa meilleure statistique était la saison 1990-1991 où il a marqué 50 buts pour la seule fois de sa carrière, terminant avec 51 buts et 104 points. Malheureusement, l'équipe ne verrait pas beaucoup de succès en séries éliminatoires le reste du mandat.

Faits saillants de sa période avec Calgary:

  • A disputé son premier match des étoiles de la LNH en 1991, marquant un but
  • Plus tard en 91, il a établi un record de 3 buts à poil court en un match contre les Blues de St. Louis
  • A enregistré sa deuxième saison de 100 points en 1992-93
  • Établit un record unique pour +/- avec un +9
  • Pendant la saison 1995-96, Fleury a été nommé le 12e. Capitaine de l'histoire de la franchise
  • Le 19 février 1999, Fleury Al MacInnis a démissionné de son poste de marqueur de la franchise des Flames lorsqu'il a marqué son 823e point en carrière. (Depuis dépassé par Jarome Iginla en 2009)

Pour éviter de le perdre en tant que joueur autonome après la saison, Fleury a été échangé à l'Avalanche du Colorado le 28 février 1999 pour René Corbet, Wade Belak et Robyn Regehr. Fleury jouerait les 15 matchs restants de la saison régulière, marquant 24 points, puis ajoutant 17 points en 18 matchs éliminatoires, sa plus longue série éliminatoire depuis sa saison recrue à Calgary.

Les dernières années

Theo Fleury (Archives THW)

La période d'avalanches de Fleury n'a pas duré longtemps. Il a choisi de signer avec les Rangers de New York pendant la saison postale, signant un contrat de trois ans d'une valeur de 21 millions de dollars qui comprend une option de club pour une quatrième année pour 7 millions de dollars. Sa première année n'a pas été grande, il n'a marqué que 15 buts et il voulait rejoindre un programme géré par la ligue qui traite de l'intoxication et des problèmes émotionnels après la saison. Ce ne serait pas la dernière fois que Fleury entrait dans un programme comme celui-ci.

Ses deux prochaines saisons à New York seraient bien meilleures statistiquement, marquant 30 buts et 74 points au cours de la saison 2000-01. Cependant, il annoncera une fois de plus qu'il a rejoint le programme de lutte contre la drogue de la ligue pour la deuxième année consécutive, terminant la saison en 62 matchs. Fleury a affirmé qu'il luttait avec le mode de vie et la pression à New York. Fleury reviendrait la saison prochaine avec 24 buts et 63 points en 82 matchs dans le cadre de la formation "FLY" avec Mike York et Eric Lindros. Bien qu'il ait joué dans les 82 matchs cette année-là, plusieurs signes indiquaient que ses problèmes hors glace le touchaient encore lorsque de nombreux problèmes de comportement sont apparus sur la glace. Dans un match contre les Penguins, Fleury a quitté l'arène après un penalty, au lieu de patiner vers la surface de réparation. Fleury a été condamné à une amende de 1 000 $ pour un autre incident et a fait un geste obscène contre les Islanders de New York qui l'avaient dérangé pour ses problèmes. Enfin, Fleury s'en est pris à nouveau aux officiels de la ligue qui ont demandé s'ils le traitaient équitablement.

Après avoir raté les séries éliminatoires pendant les trois années du mandat de Fleury, combiné à ses problèmes personnels, l'équipe a choisi de ne pas exercer son option sur lui lors d'une quatrième saison. Ils ont échangé ses droits sur les Sharks de San Jose, mais Fleury a choisi de signer avec les Blackhawks de Chicago pour la saison 2002-03.

Avant le début de la saison, Fleury a été suspendu par la LNH pour avoir violé les termes de son programme d'abus de drogues. Les Blackhawks, qui ont essayé d'aider Fleury autant qu'ils le pouvaient, ont même engagé un de ses amis, également alcoolique, pour s'assurer qu'il assistait aux réunions des Alcooliques anonymes et suivait les conditions du programme. Il manquerait les deux premiers mois de la saison avant d'être réintégré. Malheureusement, les problèmes continueraient à son retour. Fleury s'est retrouvé dans une bagarre ivre avec des videurs dans un club de strip à Columbus, Ohio. Il a été violemment battu et ne se souvenait pas de la nuit. Bien qu'il n'ait pas été suspendu au début, les Blackhawks l'ont mis en disponibilité en mars après un effondrement du poste. Fleury finirait par être non réclamé et mettrait fin à la saison avec les Hawks, avec 12 buts et 21 passes en 54 matchs. Après la saison, en avril 2003, il a de nouveau été suspendu par la ligue pour avoir enfreint le programme de lutte contre la drogue, mettant ainsi fin à sa carrière dans la LNH.

Theo Fleury – Dernière tentative de retour

Avant la saison 2009-10, après avoir été sobre pendant quatre ans, Fleury a décidé qu'il voulait prendre un dernier tir pour retourner dans la LNH et mettre fin à sa carrière dans les conditions. Quand il a pleinement su que ce serait un coup de loin pour un homme de 41 ans, il a commencé à s'entraîner en février pour se mettre en forme pour le camp d'entraînement, à condition qu'une équipe l'ait invité. Il a également dû convaincre le commissaire de la LNH Gary Bettman de lever sa suspension, car il était techniquement toujours suspendu de ses événements en 2003. Après avoir rencontré Bettman et avoir eu une batterie complète de tests de médecins, Fleury a été officiellement réintégré en septembre. . Il a ensuite été invité par l'équipe qui l'avait initialement préparé, Flammen, à participer à un camp d'entraînement à titre d'essai.

Il est retourné dans la LNH le 17 septembre contre les Islanders de New York, jouant pour Daymond Langkow. Fleury a été accueilli avec joie tout au long du match, les fans l'aimaient toujours à Calgary. Il a marqué lors d'une fusillade pour donner aux Flames une victoire de 5-4.

Fleury finirait par jouer dans quatre matchs, et finirait avec quatre points. Fleury finirait par être libéré, et ne montre apparemment pas qu'il était l'un des 6 meilleurs ailiers du camp, ce que l'équipe et Fleury ont convenu que cela devait arriver pour qu'il calme l'équipe. Alors que les espoirs de revenir dans la LNH semblaient plus faibles au cours de la journée, Fleury a décidé qu'il ne voulait pas jouer pour une équipe autre que Flammen et a décidé de se retirer officiellement de la LNH. Cette fois à ses conditions, et surtout, en tant que Flame de Calgary.

Expérience internationale

En jouant au hockey junior, Fleury a participé à deux championnats du monde juniors en 1987 et 1988, jouant pour Équipe Canada et remportant une médaille d'or en 1988.

En 1987, Fleury faisait partie d'un match de nettoyage de banc notoire entre Équipe Canada et l'Union soviétique en Tchécoslovaquie, connu sous le nom de «Coup de poing à Piestany». La tension a commencé à exploser lorsque Fleury, après avoir marqué le premier but du match, a utilisé son bâton pour imiter le tir d'une mitrailleuse sur le banc de l'équipe soviétique. La bagarre a eu lieu en deuxième période, et a commencé par un match entre Fleury et le joueur soviétique Pavel Kostichkin. Ce match est rapidement devenu un match entre tous les patineurs sur la glace, et finalement tous les joueurs soviétiques ont quitté leur banc, suivis par Équipe Canada. Les deux pays ont finalement été disqualifiés du tournoi, et tous les joueurs ont été suspendus des tournois internationaux pendant 18 mois, puis réduits par appel à six mois.

Theo Fleury a également participé aux Championnats du monde de 1990 et 1991, à la Coupe Canada en 1991 (a remporté la médaille d'or), aux Championnats du monde de hockey et olympiques de 1996 en 1998 et 2002, et a remporté l'or en 2002.

Livre de Theo Fleury

L'autobiographie la plus vendue de Theo Fleury Jouer avec le feu

Après son retour raté en 2009 et sa retraite ultérieure, Fleury publie son autobiographie tant attendue Playing With Fire . En plus de raconter sa carrière élaborée de hockey, le livre a également révélé les détails de ses abus sexuels pendant son adolescence au cours de sa carrière de hockey junior entre les mains de l'entraîneur Graham James et l'impact de ces abus sur sa vie. Les révélations ont finalement conduit Fleury à poursuivre James, ce qui a conduit James à deux ans de prison. Le livre le plus vendu de Fleury a ensuite été adapté pour une projection en solo avec Alberta Theatre Projects et un documentaire de HBO Canada.

Après que ses tournées de dédicaces lui aient permis d'entrer en contact avec d'autres victimes d'abus sexuels sur des enfants, Fleury est devenu porte-parole des victimes et conférencier sur le sujet. Depuis 2013, il participe à la Victor Walk – un événement annuel dédié à la mise en évidence des abus sexuels sur les enfants et à la célébration des victimes qui ont surmonté ces traumatismes (et qui sont devenues des «victoires»). Un documentaire sur Victor Walk est sorti en mai 2017.

Faits intéressants sur Théo Fleury

  • Les 92 passes décisives de Fleury et 160 points pour les Warriors de Moose Jaw 1987-1988 sont toujours des records d'équipe
  • Il détient également le record de carrière des Warriors pour les buts (201), passes décisives (271 ) et points (472)

Theo Fleury a également participé à de nombreuses activités en dehors du hockey:

  • En 1994, il rejoint un groupe avec une participation minoritaire dans les Hitmen de Calgary de la WHL, avec Joe Sakic, son ancien entraîneur junior Graham James et le lutteur professionnel Bret "the Hitman" Hart.
  • Fleury a lancé une entreprise de scellement de béton avec sa femme Jennifer et son frère Travis. L'entreprise, appelée Betongbelegg, a fermé ses portes en 2009.
  • Fleury a filmé un épisode pilote pour une série de télé-réalité basée sur son entreprise concrète appelée Theoren Fleury: Rock Solid .
  • Après avoir quitté la LNH en 2003, Fleury a joué pour le Horse Lake Thunder de la Ligue de hockey North Peace en 2005, une ligue amateur senior au Canada.
  • Au cours de la saison 2005-06, Fleury a joué pour les Giants de Belfast de la Ligue de hockey sur glace d'élite en Irlande du Nord, avec 74 points et 270 minutes de pénalité en 34 matchs.
  • Fleury a lancé une ligne de vêtements appelée "FAKE" (Fleury & # 39; s Artistic Kustom Enterprises) en 2008.
  • Le 9 août 2008, Fleury a fait ses débuts professionnels en baseball à l'âge de 40 ans avec Calgary Vipers, et a frappé un simple dans une pincée contre les Scorpions Yuma dans le premier match d'un doubleheader.
  • Fleury a participé à la deuxième saison de compétition de patinage artistique de la CBC Ba ttle of the Blades en 2010, jumelée à la médaille olympique Jamie Sale. Il a terminé à la cinquième place.
  • Après six ans d'écriture et d'enregistrement de chansons, Fleury sort un album de musique country, Je suis qui je suis en 2015.

Débat sur le Temple de la renommée du hockey Theo Fleury

Le Temple de la renommée incite les joueurs à se baser sur leur "capacité de jeu, leurs performances athlétiques, leur caractère et leur contribution à son ou ses équipes et au hockey en général". Catalogue

Classement Fleury

    ] points (61e en tout temps)
  • 125 buts en avantage numérique (86e en tout temps)
  • 35 buts en désavantage numérique (neuvième en tout temps)
  • 67 buts gagnants (51e fois)
  • 1 840 minutes de pénalité (63e fois)
  • 1 004 points par match (49e fois)
  • 34 buts en séries éliminatoires (126e fois) )

Pourquoi il devrait être en

Il n'y a absolument aucun doute sur l'enfant d'Oxbow, l'énorme talent de la Saskatchewan. Il était un patineur changeant avec des mains fantastiques, capable de transformer les meilleurs défenseurs de la ligue à l'extérieur. Son score et ses sept apparitions au All-Star Game révèlent l'énorme influence qu'il a eue sur la ligue durant son mandat dans la LNH.

Les sommes en carrière sont au bord de ce qu'il faut pour entrer dans la salle, mais bien que ses chiffres ne correspondent pas à ceux de Teemu Selanne, son caractère et ses contributions à ses équipes et le jeu de hockey se comparent à presque n'importe qui. .

Sa carrière a commencé avec une coupe Stanley en 1989, sa saison recrue. Il a bien joué, mais être dans l'équipe pendant seulement une demi-saison ne lui a pas suffi pour éloigner Calder du défenseur des Rangers Brian Leetch. Bien qu'il ait été une force absolue en séries éliminatoires tout au long de sa carrière, avec une moyenne de plus d'un point par match, il n'a malheureusement plus jamais mis la main sur la coupe.

L'ébauche du huitième tour en 1987 (166 au total) a même donné aux fans de Calgary une histoire réconfortante qui a attiré l'attention de toute la ville. Après avoir passé du temps avec l'Avalanche du Colorado, les Rangers de New York et les Blackhawks de Chicago, Fleury a reçu une lourde suspension pour avoir violé l'abus de drogues de la ligue. Ce n'était pas la première fois que l'abus de drogues le tenait hors de la glace au cours de sa carrière dans la LNH.

Mais avant de prendre officiellement sa retraite, il a prouvé que c'était sa détermination à définir sa carrière et non une histoire d'intoxication.

Connexes – Débats sur le Temple de la renommée du hockey: Steve Larmer

En 2009, à l'âge de 41 ans et de six ans retiré de son dernier match dans la LNH, Fleury a fait un vaillant effort pour retourner dans la LNH en tant que joueur sobre. Il a été renvoyé d'une suspension pour une durée indéterminée et a conclu un contrat d'essai avec Flammen. Il a réussi à jouer dans quatre matches de pré-saison et patine devant une foule rugissante à domicile. Il a même marqué le tireur lors de son premier show. Cependant, cela n'a finalement pas abouti à un contrat, et au lieu de passer à un autre test, Fleury l'a appelé un jour. "Je n'ai pas pu signer avec une autre équipe", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse annonçant son départ à la retraite en septembre 2009. "Je dois retirer une flamme de Calgary."

"Pas trop de garçons sont autorisés à quitter le jeu pour une ovulation debout et les gens chantent leur nom", a déclaré Fleury. "C'était une belle histoire."

Réalisations non liées à la LNH

Il y a beaucoup à discuter autour du palmarès international de Fleury. Il a disputé deux championnats du monde juniors, deux championnats du monde, deux Jeux olympiques, une coupe du Canada et la coupe du monde en 1996. Il termine toute cette compétition avec une médaille d'or mondiale junior, une médaille d'or olympique, une médaille d'argent aux championnats du monde et un championnat de la Coupe Canada. Il a également joué une saison à Belfast, en Irlande, et a remporté un championnat de l'EIHL après avoir quitté la LNH (avant le retour).

Mais sa plus grande marque en dehors de la LNH est sa contribution au hockey. C'était un joueur improbable qui avait une place si importante dans l'histoire du jeu. La pointe de 5 pieds 6 pouces ne correspondait pas à la forme de ce que les équipes recherchaient. Il ne correspondait pas à la forme du type de joueurs qui pouvaient se mettre le nez dans les zones sales de la glace et réussir, mais il l'a fait.

De plus, les antécédents personnels de Fleury en matière de toxicomanie et d'abus sexuel durable ne doivent pas être balayés sous le tapis dans cette discussion. Fleury a surmonté le fait d'être agressé sexuellement par un entraîneur dans sa jeunesse, puis a surmonté la toxicomanie et l'alcoolisme. Ce ne sont pas des choses à ignorer, surtout compte tenu de l'ouverture avec laquelle il a été à propos de ses problèmes. Il a utilisé le match de hockey pour aider les autres. Fleury ne s'est pas écarté des discussions des jeunes joueurs avec les autres joueurs de la LNH.

Connexes: Débats sur le Temple de la renommée du hockey: Alexander Mogilny

D'ailleurs, ce n'est pas que des paroles. Il a légitimement aidé les gens. Brian McGrattan en a dit autant quand lui-même était sobre depuis 10 mois. «Nous avons beaucoup parlé quand il était ici», a déclaré McGrattan en 2009. «Il est toujours là pour moi si j'ai besoin de quelqu'un à appeler ou de quelqu'un à qui parler, ce qui est une bonne sensation. Il a été un bon gars. moi, évidemment avec des problèmes similaires.Lorsque je rejoins le programme de la ligue, les mots ne peuvent pas expliquer ce que cela fait pour moi.Peut-être qu'un gars comme lui travaille pour la ligue ou quelque chose, je pense que ce serait bien d'aider les joueurs comme moi. »

Sa générosité s'est étendue au-delà des autres joueurs de la LNH. Il suffit de regarder l'histoire de la façon dont certaines filles talentueuses du Minnesota ont dû abandonner le hockey parce que la famille n'avait pas l'argent pour payer les coûts élevés du jeu. Fleury est venu à la rescousse.

Pourquoi Théo Fleury ne devrait pas entrer

La plus grande banque de Fleury est que ses chiffres sont élevés, mais pas assez élevés. Surtout avec une forte récolte de joueurs qualifiés pour la première fois dans les saisons à venir, il y a beaucoup de joueurs avec plus de buts, plus de passes décisives, plus de coupes Stanley et de trophées sur leurs tablettes que Fleury. Il a suffi de bloquer l'entrée de beaucoup avant lui.

Évaluation

Son classement sur la chronologie est de deux crans en dessous du joueur X, ou parce qu'il n'a remporté qu'une seule coupe, ce n'est pas suffisant pour le tenir à l'écart. Non, il ne passe pas en revue quelqu'un comme Selanne, mais Theo Fleury mérite sa place à Toronto à un moment donné dans les prochains sondages pour sa contribution au jeu. De plus, quel que soit le total final, il est sacrément difficile de produire plus d'un point par match dans une carrière de plus de 1000 matchs.

Alors que d'autres concurrents auraient pu avoir plus de buts, Fleury a donné beaucoup au jeu et continue. Il a brisé la forme et occupe une place spéciale dans l'histoire du hockey qui mérite d'être reconnue, sinon en 2018, prochainement.

Theo The Fleury Post – C'est la taille du cœur qui compte! est apparu pour la première fois dans The Hockey Writers.

A la Une

Briser six matchs de la NFL non manquants après la sortie du calendrier 2021

Avec le repêchage de la NFL dans les livres, il est temps de commencer à regarder avec impatience la saison prochaine -...

Blue Jays & # 39; Ryu à son meilleur dans pitcheduell à la vieille école

TORONTO - Pitcheduell à la vieille école, vous savez, quand deux partants échangent des zéros dans un jeu, chacun attendant que l'autre...

Les Oilers continuent de cocher les cases à la fin de la saison régulière

Si vous avez manqué le rare départ de l'après-midi dans le fuseau horaire des montagnes mercredi, vous pouvez laisser l'entraîneur-chef des Oilers...

Orlando Magic a empêché Derrick Rose de jouer avec l'un des meilleurs tireurs de l'histoire de la NBA aux Chicago Bulls

Au cours de la saison 2010-11, Derrick Rose est devenu le plus jeune MVP de l'histoire de la NBA et a conduit...

A lire aussi

Robertson élève les Stars pour gagner en prolongation contre les Blackhawks

CHICAGO - Jason Robertson a marqué 4h30 en prolongation et les Stars de Dallas se sont réunis pour battre les Blackhawks de...

La LNH inflige une amende de 250 000 $ aux Rangers pour avoir critiqué publiquement le service de sécurité des joueurs

La LNH a infligé une amende de 250 000 $ aux Rangers de New York pour des commentaires publics critiquant George Parros...

Top 15 des performances du Championnat du monde U-18 selon les perspectives du repêchage 2021 de la LNH

La jeune génération a peut-être été à l'honneur, mais la Coupe du monde U-18 a montré le meilleur en 2021...

Connecticut Whale vendu, NWHL ajoute un troisième propriétaire privé

La Ligue nationale de hockey féminin à six équipes a ajouté lundi un troisième propriétaire privé en approuvant la vente de Connecticut...

Les espoirs des stars en séries éliminatoires restent au centre malgré les pertes contre Lightning

TAMPA, Floride. - La défense Erik Cernak a inscrit un but et deux passes pour aider le Lightning de Tampa Bay à...

L'amour de toute une vie de Stastny pour le hockey brûle toujours devant 1000. Parties de la LNH

WINNIPEG - Paul Stastny est comme un caméléon. Où que vous le placiez - que ce soit sur la patinoire ou...

Quatre fois le monde du hockey a raté de peu le match éliminatoire Leafs-Canada

La connexion manquée de tous les temps du hockey, et les gens se livrent encore à la triste imagination comme s'ils feuillaient...

Maple Leafs & # 39; Wayne Simmonds sur les doses de vaccination: & # 39; Notre équipe a fait un excellent travail en suivant...

L'attaquant des Maple Leafs de Toronto, Wayne Simmonds, a déclaré qu'il était bon de décrocher la division Nord dans un...

Hall marque le vainqueur de l'OT, les Bruins ont battu les Islanders pour terminer troisième dans l'Est

BOSTON - Taylor Hall a marqué son deuxième but du match à 2:53 en prolongation et les Bruins de Boston ont battu...

Frederik Andersen des Maple Leafs débute mercredi contre les sénateurs

L'entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto, Sheldon Keefe, dit que le gardien de but Frederik Andersen reviendra au combat lorsque...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here