St. Marqueurs de 50 buts de Louis Blues

Depuis que Maurice «The Rocket» Richard est devenu le premier à le faire en 1944-1945, marquer 50 buts en une saison a été le plateau supérieur des marqueurs de la LNH. Les 50's magiques ont surpassé les vrais "tireurs d'élite" de la ligue. Bien que Wayne Gretzky ait marqué 50 fois en seulement 39 matchs – un record dans la LNH – de nombreux membres du Temple de la renommée du hockey ne l'ont plus jamais remarqué. Depuis leur première saison dans la LNH en 1967-1968, les Blues de St. Louis n'ont eu que trois joueurs qui ont atteint 50 buts en une seule saison. Pour mettre les choses en perspective, les Rangers de New York existent depuis 41 ans de plus que Saint-Louis, et même ils n'ont eu que trois joueurs pour réussir l'exploit.

Pour mettre en évidence les raretés de la réalisation de 50 buts, il a fallu 14 saisons à tout joueur de Blues pour terminer la tâche. De là sont venus les trois joueurs qui l'ont fait dans un délai relativement court. Cependant, aucun joueur de St. Louis n'a encore atteint les 50 ans depuis la saison 1993-1994. Compte tenu de la baisse des buts marqués dans la LNH aujourd'hui par rapport aux décennies précédentes, il peut s'écouler plusieurs années avant qu'un quatrième membre devienne membre du Club des 50 buts des Blues.

Nous regardons maintenant le trio de buteurs Blues qui ont pu atteindre le plateau. Deux d'entre eux l'ont fait plus d'une fois. On a complètement éclaté la marque hors de l'eau, et à plus d'une occasion.

Wayne Babych: premier marqueur de 50 points à St. Louis

Wayne Babych était le troisième choix du repêchage amateur de la LNH de 1978. Les Blues savaient ce qu'ils faisaient lorsqu'ils l'ont sélectionné, alors qu'il se remettait de deux saisons serrées de 50 buts tout en jouant junior dans la WCHL pour les Winterhawks de Portland. Babych s'est immédiatement rendu dans la LNH pour la saison 1978-1979 et a marqué 27 et 26 buts lors de ses deux premières campagnes.

Lorsque la saison 1980-81 est arrivée, Babych a simplement explosé dans la colonne des buts. Il a joué dans 78 des 80 matchs de St. Louis cette saison-là, atteignant 54 buts tout en cliquant de façon exponentielle avec les Bleus. grand Bernie Federko. Alors que Babych progressait jusqu'à 50, Federko a réalisé la première saison de 100 points de sa carrière. La relation symbiotique sur la glace entre les deux marqueurs Blues a conduit Federko à atteindre un sommet en carrière pour les passes décisives cette saison avec 73 passes (il aimerait qu'il soit à nouveau marqué en 1984-85). Étonnamment, Babych n'a réussi qu'un seul coup du chapeau tout en récoltant ses 54 points.

Au cours de la saison 1980-1981 dans la LNH, Wayne Babych est devenu le premier joueur des Blues de St. Louis à marquer 50 buts en une seule saison. (Photo de Bruce Bennett / Getty Images)

Babych et Federko étaient si bons ensemble que St. Louis a remporté la division Smythe de façon décisive en 1980-81 avec un superbe dossier de 45-18-17 – assez bon pour 107 points. Certes, Babych et Federko ne l'ont pas fait seuls. Le grand Red Berenson entraînait depuis la barre tandis que Mike Liut tenait le filet de St. Louis. Babych et Federko étaient deux des 10 Bleus qui ont marqué au moins 20 buts cette saison. Malgré de solides performances de tant de membres de l'équipe, les Bleus seraient éliminés au deuxième tour des séries éliminatoires par les Rangers de New York.

Le total de Babych n'atteindra plus jamais les 50. En fait, il n'a dû marquer que 20 buts de plus au cours des six dernières saisons de sa carrière. Les Bleus finiront par se séparer de lui après la saison 1983-1984, et Babych mettra fin à son temps dans la LNH avec des arrêts à Pittsburgh, au Québec et à Hartford. Il faudra 1989-90 pour qu'un autre joueur de St. Louis marque à nouveau 50 buts.

Brendan Shanahan: Double buteur avec 50 buts

Le Temple de la renommée du hockey Brendan Shanahan a connu deux saisons consécutives de 50 buts au cours de son séjour avec les Bleus. (Photo par Graig Abel Collection / Getty Images)

Avant d'arriver à St. Louis, Brendan Shanahan a inscrit le plus haut but de la LNH au total 30. Le repêchage de deuxième place en 1987 par les Devils du New Jersey, et ses premières saisons consistaient en plus de minutes de pénalité que de buts. Shanahan n'a marqué que sept fois au cours de sa saison recrue, mais il enchaînerait avec 22 buts en tant qu'autre joueur. À partir de sa deuxième saison, il a marqué au moins 20 buts en 18 saisons consécutives – une production qui a finalement généré 656 buts à la fin de sa carrière.

Shanahan a sans doute marqué son meilleur but à St. Louis. Le 25 juillet 1991 – après quatre saisons avec les Devils – il a signé en tant qu'agent libre des Blues. Lors de sa première saison avec sa nouvelle équipe, il a marqué 33 fois. À l'exception du raccourci de lock-out de 1994-1995, les totaux de référence de Shanahan ont augmenté chaque saison pour St. Louis.

Au cours de la saison 1992-93, Shanahan a atteint la marque des 50 buts pour la première fois. Il a joué dans 71 des 84 matchs de St. Louis cette saison, marquant 51 buts. Lors du dernier match de la saison régulière, le 15 avril 1993, Shanahan a marqué ses 50e et 51e buts contre Pat Jablonski des Tampa Bay Lighting.

Shanahan suivrait cette performance de 52 buts jusqu'à la saison prochaine. Il a marqué son 50e but comme troisième but d'un coup du chapeau lorsque les Bleus ont joué à Dallas le 12 avril 1994. Bien que Shanahan ait marqué trois buts – tous contre le gardien des Stars Andy Moog – les Bleus ont tout de même perdu le match 9-5. Shanahan ajouter deux buts de plus juste pour les buts deux jours plus tard, lorsque les Blues ont affronté Winnipeg. En recevant 50 passes cette saison aussi, c'était la seule fois de ses 21 saisons dans la LNH où il a dépassé 100 points.

Les Bleus ont échangé Shanahan aux Hartford Whalers le 27 juillet 1995 en échange de Chris Pronger. Ses deux saisons de 50 buts pour les Bleus seront les seules fois où il atteindra la marque de toute sa carrière.

Brett Hull: deux années 50, deux années 70 et un 86

Brett Hull pourrait bien être le meilleur buteur naturel de l'histoire du hockey. S'il ne l'est pas, il est certainement le meilleur buteur de l'histoire des Blues de St. Louis. 527 fois, il a trouvé le fond du filet en jouant dans l'uniforme des Bleus. Il a marqué 741 fois au total vers la fin de sa carrière. C'était avec St. Louis même si "The Golden Brett" a dépassé la barre des 50 à cinq reprises. Cependant, il ne l'a pas seulement dépassé – il l'a effacé!

Hull a été plus productif quand il a flanqué le centre du Temple de la renommée Adam Oates – l'un des meilleurs passeurs qui ait jamais enfilé une paire de patins. Lors de leur première saison ensemble – 1989-90 – Hull a marqué 72 fois. Il a joué son 50e le 6 février 1990 contre les Maple Leafs de Toronto et le gardien de but Jeff Reese. Il n'a fallu à Hull que 54 matchs pour en marquer 50.

Les 86 buts de Brett Hull au cours de la saison 1990-1991 sont le deuxième total le plus élevé de l'histoire de la LNH. (Photo par Denis Brodeur / NHLI via Getty Images)

Comme si 72 buts ne suffisaient pas, Hull avait un bâton encore plus chaud en 1990-91. Il a disputé 78 matchs avec les Blues, marquant un total de 86 buts cette saison – le deuxième record de l'histoire de la LNH derrière le 92 de Gretzky en 1981-1982. La grande majorité de ces buts ont été convertis à partir des passes d'Oates, qui ont terminé la saison avec 90 passes décisives. Le 50e de Hull est survenu lors d'une victoire 9-4 des Blues à Detroit contre les Red Wings le 25 janvier 1991. Il a marqué d'abord son 49e contre Tim Cheveldae, puis son 50e sur David Gagnon, qui n'a joué que deux matchs dans sa carrière dans la LNH. . Cette fois, Hull n'avait besoin que de 49 matchs pour faire le travail.

Après sa campagne de 86 buts, Hull atteindrait à nouveau 70 – cette fois exactement sur le nez – pour 1991-92. Les chiffres lui-même ont continué à paraître astronomiques alors qu'il a marqué 70 fois en 73 matchs. Ce serait la dernière fois que Hull et Oates se produiraient ensemble, car le centre a été échangé aux Bruins de Boston en février de la même saison. Bien que Hull ait continué d'être un marqueur de buts tout au long de sa carrière, il n'a jamais atteint des totaux aussi élevés que lorsqu'il a joué avec Oates.

Les deux dernières fois de la carrière de Brett Hull au cours desquelles il a marqué 50 buts correspondent à celles des deux campagnes de 50 buts de Shanahan. Il est rare qu'une équipe de la LNH ait deux marqueurs sur 50 buts simultanément. Aussi rare que cela puisse être, Hull a marqué 54 buts en 1992-93 et ​​57 buts en 1993-94.

Qui sera le prochain bleu à marquer 50?

Il est difficile de dire avec certitude quand et si un autre joueur des Blues marquera 50 buts en une seule saison. Depuis la dernière saison 1993-1994, lorsque de nombreux joueurs en ont reçu plus de 40. Hole l'a fait en 1995-1996 et 1996-1997. Scott Young, Brad Boyes et Vladimir Tarasenko sont les seuls autres joueurs à atteindre 40 ou plus, et chacun ne l'a fait qu'une seule fois.

Vladimir Tarasenko pourrait-il être le prochain joueur des Blues à marquer 50 buts en une saison? (Photo par Adam Glanzman / Getty Images)

Si un joueur atteint bientôt 50, le plus probable est Tarasenko. Étant donné que les saisons 37, 39 et 40 ont été son plus haut total pendant son séjour à Saint-Louis, il pourrait probablement atteindre 50, mais aurait besoin d'une performance spéciale supplémentaire pour le faire. Quoi qu'il en soit, Tarasenko est actuellement la meilleure option pour frapper la marque.

Cependant, il est probable que Babych, Shanahan et Hull resteront les seuls membres de l'exclusif Blues 50-Goal Club pendant de nombreuses années à venir.

Le poste de St. Louis Blues & # 39; 50-Buteurs est apparu en premier sur The Hockey Writers.

A la Une

Briser six matchs de la NFL non manquants après la sortie du calendrier 2021

Avec le repêchage de la NFL dans les livres, il est temps de commencer à regarder avec impatience la saison prochaine -...

Blue Jays & # 39; Ryu à son meilleur dans pitcheduell à la vieille école

TORONTO - Pitcheduell à la vieille école, vous savez, quand deux partants échangent des zéros dans un jeu, chacun attendant que l'autre...

Les Oilers continuent de cocher les cases à la fin de la saison régulière

Si vous avez manqué le rare départ de l'après-midi dans le fuseau horaire des montagnes mercredi, vous pouvez laisser l'entraîneur-chef des Oilers...

Orlando Magic a empêché Derrick Rose de jouer avec l'un des meilleurs tireurs de l'histoire de la NBA aux Chicago Bulls

Au cours de la saison 2010-11, Derrick Rose est devenu le plus jeune MVP de l'histoire de la NBA et a conduit...

A lire aussi

La LNH suspend un match de Pat Maroon de Lightning pour conduite antisportive

L'attaquant du Lightning de Tampa Bay Pat Maroon a été suspendu pour un match pour conduite antisportive suite à une affaire de...

Oilers Mike Smith poursuit l'histoire dans une remarquable saison de rebond

Non pas qu'il y ait eu de débat sur qui sera le but de départ des Oilers d'Edmonton au début des séries...

Swayman efface les Rangers lorsque les Bruins remportent une cinquième victoire en six matchs

BOSTON - Patrice Bergeron a marqué à son quatrième match consécutif, Jeremy Swayman n'a dû arrêter que 15 tirs pour sa deuxième...

Jack Eichel des Sabres envoie 450 bouquets de fleurs aux infirmières de Buffalo

Il n'y a rien de tel que de recevoir des fleurs pour égayer votre journée. Le capitaine des Sabres de Buffalo,...

Frederik Andersen des Maple Leafs débute mercredi contre les sénateurs

L'entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto, Sheldon Keefe, dit que le gardien de but Frederik Andersen reviendra au combat lorsque...

Les Oilers continuent de cocher les cases à la fin de la saison régulière

Si vous avez manqué le rare départ de l'après-midi dans le fuseau horaire des montagnes mercredi, vous pouvez laisser l'entraîneur-chef des Oilers...

John Tortorella ne reviendra pas aux Blue Jackets

John Tortorella ne reviendra pas à Columbus en 2021-2022, mais il continuera à s'entraîner dans la LNH la saison prochaine....

Top 15 des performances du Championnat du monde U-18 selon les perspectives du repêchage 2021 de la LNH

La jeune génération a peut-être été à l'honneur, mais la Coupe du monde U-18 a montré le meilleur en 2021...

Avalanche & # 39; s MacKinnon blessé au bas du corps aux Kings Friday

Colorado Avalanche dit que la star Nathan MacKinnon n'est pas apte pour le match de l'équipe contre les Kings de Los Angeles...

Andersen sauve 34 des 38 tirs lors de la défaite des Marlies contre Moose

TORONTO - David Gustaffson a marqué le but gagnant dans un échange de tirs lorsque le Manitoba Moose a devancé les Marlies...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here