Sac postal des Canadiens: Comment Montréal se comporterait-il dans une division entièrement canadienne?

Nous sommes dans l'impasse de la saison morte de la LNH, mais l'intérêt pour les Canadiens de Montréal ne faiblit jamais.

Avec de nombreuses questions des Canadiens à venir pour ce dernier numéro de #AskE Mailbag, ne perdons pas de temps.

Commençons ici: il est tout sauf certain que Cole Caufield fera ses débuts avec les Canadiens à un moment donné cette saison.

En fait, je parie qu'il ne le fera pas. Principalement parce que les Canadiens de Profondeur ont acheté cette basse saison à Tyler Toffoli et que Josh Anderson leur a donné le luxe de prendre du temps avec Caufield, et plus de temps pour se développer ne lui fera pas de mal.

Ce n'est pas que je battrais ses débuts avec les Canadiens cette saison comme une opportunité. Caufield pourrait sortir d'une longue mise à pied et mettre le feu à la NCAA avec le Wisconsin cette saison. Le garçon peut avoir un tournoi junior dominant et prouver que la LNH est prête, et nous pouvons être un peu plus qu'à la moitié de la saison de la LNH lorsqu'elle commence.

Mais quand même, les Canadiens ont dû se blesser d'avance pour signer Caufield et l'intégrer là où ils le voulaient, ce qui m'amène à votre question. Lorsque le moment viendra pour Caufield de jouer pour cette équipe, ce sera lorsqu'il sera suffisamment fiable pour jouer un rôle dans le top neuf dans le pire des cas. Ils auraient encore mieux d'attendre qu'il soit prêt pour tous, mais certainement pour avoir un impact dans le top six.

Sur la partie 2: Je pense que tous les autres mouvements effectués avant la saison à venir seront d'une certaine taille et gravier devant – la profondeur au bord de la liste. Et je ne suis pas convaincu que quoi que ce soit d'autre sera fait.

Je pense que les Canadiens sont prêts à débuter la campagne 2020-2021 avec ce qu'ils ont et avec de nombreux choix et opportunités à utiliser pour améliorer leur équipe avant la date limite des échanges.

Bonjour Matt,

Une manière intéressante de formuler cette question, pour qui Romanov devrait jouer et avec qui il est susceptible de s'aligner, peut être deux choses différentes.

En termes de développement, il serait idéal pour Romanov de jouer avec Shea Weber ou Jeff Petry. Et si nous regardions les Canadiens de l'an dernier, c'était probablement là où il aurait été – et dans un but précis.

Mais nous avons atteint une autre phase de la réinitialisation. Que Romanov ait une place à perdre est assez rare pour un défenseur de 20 ans qui n'a pas disputé un seul match dans la LNH, mais il doit mériter sa place dans l'alignement étant donné la profondeur des Canadiens.

Je ne laisse pas passer Romanov pour sortir directement du camp d'entraînement, mais je pense qu'il commence le troisième duo avec Victor Mete, Brett Kulak ou Joel Edmundson.

Peu importe comment ça bouge, les Canadiens doivent être enthousiasmés par la compétition qu'ils créent à l'arrière. Comme le devant, ils peuvent facilement répartir les minutes et déplacer les choses en fonction de qui fonctionne le mieux. Cette dynamique va mettre plus de pression sur les gars au sommet, et elle devrait faire ressortir quelque chose de mieux chez tout le monde.

Question raisonnable à poser étant donné le resserrement de la casquette des Canadiens – non seulement cette saison, mais aussi pour les deux saisons qui suivent.

Byron, 31 ans, est sous contrat pour les trois, avec un VAA de 3,4 millions de dollars, et il vient d'une campagne 2019-2020 en proie à des blessures qui a débuté par l'un de ses plus longs revers en tant que Canadien. L'amélioration de la profondeur de l'équipe à l'avant menace également de le pousser vers le bas de l'alignement.

Mais la réponse, Lori, est que cela n'a rien à voir avec Byron à court terme. Premièrement, il n'y a pas de précipitation pour le déplacer pour des raisons de plafonnement (ils pourront faire des mouvements simples pour être compatibles avec le cap avant la saison). Deuxièmement, les Canadiens doivent être heureux de l'avoir comme option en profondeur, jouer derrière certaines des plus grosses armes pour le moment, mais aussi être en mesure de remonter et de ne pas être à sa place si quelqu'un est blessé. Et troisièmement, il vaut beaucoup plus pour ceux qui jouent actuellement qu'il ne l'est en tant qu'actif commercial.

Je veux dire ceci: je pense que Byron est l'un des joueurs les plus excitants en route pour le prochain camp d'entraînement. C'est un joueur qui endure toujours les sceptiques, et il en rencontre plus maintenant qu'il ne l'a fait en quelques années. Je pense que beaucoup de gens le placent dans la quatrième ligne de l'équipe en ce moment, mais cela ne me surprendra pas une seule fois s'il commence le troisième, et je ne le laisserai pas passer pour être l'un des joueurs gardant Jonathan Drouin et Tomas Tatar d'agir de manière cohérente.

Encore une chose: ce joueur est le capitaine adjoint de cette équipe. Il a gagné cette distinction et c'est un joueur avec lequel tout le monde jouera.

Maintenant sur la ligne, je pense qu'il est possible que Bergevin pourrait mettre Seattle sur un repêchage des Canadiens pour prendre Byron dans le repêchage d'expansion 2021. Cela les aidera à protéger un jeune défenseur comme Cale Fleury, qui est susceptible d'être dénoncé, et cela permettra de libérer de l'espace si nécessaire pour les contrats déjà donnés et ceux qui doivent être signés par Jesperi Kotkaniemi et Nick Suzuki. Je vois même cela comme un résultat probable.

Ditch Byron pour Corey Perry, Yves? Ne le voyez pas arriver.

Mais je pense que Perry est le genre de joueur que les Canadiens pourraient chercher à ajouter d'ici le début de la saison. Étant donné où il est dans sa carrière (et le fait qu'Anaheim lui paie encore quelques millions pour ne pas jouer pour eux), ils peuvent probablement s'en tirer en ne lui payant pas plus d'un million pour être un joueur marginal en saison régulière. saison – donnez-lui le devoir et sauvez-le pour les éliminatoires, quand ils en ont le plus besoin.

Bonjour Tommy,

Les attentes raisonnables des Canadiens – qu'ils évoluent dans la division Atlantique ou dans une équipe d'étoiles canadiennes – sont qu'ils disputeront les séries éliminatoires.

Je conserverai mes pronostics pour la saison lorsque Sportsnet les demandera. Beaucoup de choses peuvent arriver de temps en temps.

Bonjour Ryan,

C'est peut-être la question la plus difficile du gang à répondre, parce que je pense que la période glaciaire et les opportunités seront plus équilibrées cette saison que les deux dernières.

Cela dit, je veux toujours mettre mon argent sur Tomas Tatar.

Mais je pense que ça pourrait très bien être Nick Suzuki.

Et je pense que ce serait formidable pour les Canadiens si c'était Jonathan Drouin. Et je pense que Drouin les mène par un grand nombre.

Cela pourrait être un signe que le joueur et l'équipe ont atteint un autre niveau.

Je sais que Kovalchuk a quitté Montréal à la date limite des échanges avec la porte ouverte pour son retour, et ce n'est pas seulement en disant aux journalistes à la sortie que c'était plus «à plus tard» que d'adieu.

Mais en février de l'année dernière, on a l'impression qu'il y a des décennies, et rien de ce qui s'est passé depuis ne rend plus réaliste le scénario de Kovlachuk-retour à Montréal.

Je pense toujours qu'il peut aider une couche moins profonde pour le minimum de la ligue. C'est peut-être une équipe qui le fait se sentir important, mais il peut toujours fournir quelque chose de valeur.

Et je dirais que si les Canadiens venaient au camp et subissaient soudainement quelques blessures à l'avant, ils pourraient voir le chemin de Kovalchuk.

Mais en dehors de ce scénario, je serais choqué si Kovalchuk retournait à Montréal.

Catalogue

Bonnes questions!

Je ne sais pas comment tout le monde le voit, mais je pense que la Division All-Canadian est peut-être plus dure que la Division de l'Atlantique. Donc, d'un autre côté, ça y est.

Du côté professionnel, jouer exclusivement contre une seule équipe – et dans un calendrier condensé et raccourci – a plus une sensation de séries éliminatoires, et je peux être seul à y penser, mais je pense que les Canadiens sont plus faits pour hockey de style éliminatoire qu’au moins trois des sept équipes canadiennes.

Steve, on m'a demandé à plusieurs reprises de classer les équipes canadiennes, et j'ai vraiment du mal à le faire.

Je pense que le talent et la profondeur des superstars des Leafs devraient les mettre au premier plan du peloton, mais je ne pense pas qu'il y ait grand-chose qui les distingue des cinq autres équipes de la division.

Je pense que les Flames et les Canadiens se sont le plus améliorés pendant la basse saison, et les Oilers ont fait des mouvements de profondeur qui peuvent les aider à tirer parti de l'élan positif de la saison dernière.

Je pense que les Canucks ont empiré, mais ils ont quand même fait quelques ajouts qui pourraient porter leurs fruits, et ils ont eu une bonne expérience en séries éliminatoires pour les conduire. Et même si je m'inquiète pour la défense de Winnipeg, ils ont encore assez de points – et l'un des meilleurs gardiens de but au monde – pour enrayer le problème.

Je suppose que ce que je dis, c'est que je le vois comme les Leafs, suivis par les Canadiens, les Flames, les Oilers, les Canucks et les Jets en combat aérien. Et cela ne me surprendrait pas non plus si l'une de ces cinq équipes finissait devant les Leafs.

Ensuite, il y a Ottawa. Je pense que les Sénateurs se sont améliorés juste assez pour être pénibles à affronter, mais je ne les vois pas concourir pour une place en séries éliminatoires dans cette division.

Bonjour Brendan,

Je veux accompagner Ryan Poehling.

Il a beaucoup à courir contre lui à l'extérieur du camp – avec la profondeur de l'alignement renforcée, avec les Canadiens probablement seulement 19-21 joueurs au lieu de 23 pour être compatibles avec la casquette, et avec cela, il peut descendre à La fusée Laval sans avoir à dévier – mais je ne veux pas la passer devant lui.

Compte tenu de l'endroit où nous nous sommes arrêtés, il y a de bonnes raisons de croire que Poehling bénéficiera de plus de temps de développement à Laval.

Mais, comme l'entraîneur canadien de développement Rob Ramage la semaine dernière, ce joueur n'aimait pas être jeté de côté dans la bulle, et cette expérience lui a donné «faim».

Ce sera très excitant de voir à quoi ressemble Poehling lorsque le camp d'entraînement ouvrira. Il pourrait faire ce que Kotkaniemi a fait en mai – faire un bond inattendu dans le développement.

Je pense que c'est exactement ce que Poehling a l'intention de faire, et s'il réussit, cela obligera les Canadiens à prendre des décisions très difficiles.

Bonjour Dylan,

C'est ainsi que je construis les lignes pour commencer, mais je pense que Claude Julien mélangera beaucoup cette image – même avec l'équipe en pleine santé.

Tatar-Danault-Gallagher

Drouin-Suzuki-Anderson

Byron-Kotkaniemi-Toffoli

Lehkonen-Evans-Armia

Celui qui joue le mieux aura des opportunités, et je pense que cela changera souvent. Et je pense que les trois premières lignes sont interchangeables tous les soirs, donc ma structure de ligne est trois lignes équilibrées et une ligne de contrôle.

Je pense qu'il faut donner à la chimie Drouin-Suzuki qu'on a vu dans la bulle une chance de se développer davantage, mais Drouin devra apporter la régularité qu'il a faite au début de la saison dernière pour rester là où il est au départ.

Bon problème à avoir …

Bonjour Marko,

C'est difficile, car il n'y a aucun moyen de savoir maintenant comment Jake Evans et Poehling vont évoluer pour la saison prochaine.

Je pense que les Canadiens et Danault finiront par trouver le terrain d'entente sur un nouveau contrat. L'équipe a besoin de lui, et contrairement à certaines personnes, je ne pense pas que son rôle diminuera autant au cours des deux à trois prochaines saisons.

C'est une négociation difficile. Les Canadiens savent à quel point un joueur comme Danault est important. Ils savent que vous ne pouvez pas gagner sans un. Et pour le moment, ils n'ont pas de remplaçant sûr s'ils le perdent.

Mais les Canadiens ont déjà investi beaucoup d'argent et ils doivent encore signer Kotkaniemi et Suzuki – entre autres pièces essentielles – pour l'avenir.

A la fin de Danault, il ne peut pas se vendre à découvert. C'est sa chance de signer le meilleur contrat de sa carrière et il a mérité tout ce qu'il devrait obtenir.

Les deux parties devront faire des concessions pour parvenir à un accord avec lequel chacune pourra vivre.

Anthony, trouve une belle chambre d'hôtel dans le centre-ville. Dormez, prenez un brunch chez Arthurs et promenez-vous dans le Vieux-Montréal, si vous êtes prêt. Revenez faire une sieste, et à 5h15 vous pourrez vous rendre chez Mister Steer Burger pour un hamburger et quelques brasseries avant le match.

Pour un départ à 7 heures, l'échauffement commence juste après 6h25. Regardez-le, profitez du match, puis dirigez-vous vers le pub irlandais Hurley.

Si vous cherchez une collation de fin de soirée, mais pas votre fast-food moyen, allez à L'Express, où ils servent une fantastique cuisine de bistrot jusqu'à 02h00

En sortant de la ville le lendemain, cherchez Snowdon Deli pour un sandwich à la viande fumée et une poutine.

C'est une expérience authentique de Montréal, et vous pouvez voir quelques parties différentes de la ville.

Bonjour Chris, j'ai le sentiment que cette question va souvent se poser avant que la rondelle ne tombe pour la saison à venir.

Et je comprends cela; Kulak jouera le meilleur hockey de sa carrière, il a un accord abordable, il y a des équipes qui aimeraient l'avoir sur cet accord de valeur, et certaines personnes peuvent suggérer que les Canadiens ont suffisamment de défenseurs pour en retirer un.

Et c'est là que ça tombe en panne pour moi. Le directeur général est un ardent défenseur d'avoir autant de profondeur que possible dans la LNH en défense, et je pense que c'est une approche intelligente en toutes saisons – mais surtout dans une avec un plan plus court et plus condensé.

Les Canadiens pourraient faire un geste agressif et envoyer Kulak dans le cadre d'un paquet pour gagner plus de points. Mais au moment où ils auront un joueur clé dans la défense, ils chercheront quelqu'un d'assez fiable pour le combler.

Comprenez que Victor Mete est là, et que Noah Juulsen et Fleury sont capables, ils sont tous plus bas que Kulak sur la carte de profondeur actuelle.

Au-delà de cela, Xavier Ouellet, Gustav Olofsson et Otto Leskinen sont des alternatives décentes pour le service ponctuel, mais rien de plus. Donc je ne sens pas qu'il soit urgent d'acheter Kulak.

Je dirais qu'ils auraient envisagé de le faire s'ils avaient conclu un accord pour Anderson ou pour signer Toffoli, mais ils sont probablement très satisfaits du fait qu'ils n'étaient pas obligés de le faire.

Bonjour Daniel,

Pour commencer, le meilleur scénario pour les trois est de rester en bonne santé tout au long de la saison.

Je suppose que la réponse ne vous satisfera pas, alors: idéalement, Suzuki apparaît comme un joueur proche de points par joueur, Kotkaniemi marque entre 45 et 50 points, et Danault joue aussi bien qu'il a fait les deux derniers saisons.

Pour ce qui est des pires cas, je ne vois pas Suzuki comme un candidat traditionnel à une baisse de deuxième année, mais c'est possible. Je pense juste qu'il a été inclus assez progressivement et qu'il a eu suffisamment de temps entre les saisons pour franchir une nouvelle étape dans le développement. Je serais vraiment surpris s'il stagnait ou pire qu'il ne l'était la dernière fois que nous l'avons vu. Et il était très bon la dernière fois que nous l'avons vu.

Le pire des scénarios pour Danault est que sa situation contractuelle n'est pas résolue avant la saison, et cela devient une distraction qui l'éloigne de son jeu fiable.

Pour moi, Kotkaniemi est celui dont il faut s'inquiéter. Les Canadiens doivent espérer qu'il continue là où il s'est arrêté, ce qui est très élevé.

Mais je vois beaucoup de gens qui couronnent Kotkaniemi en deuxième ligne et tiennent pour acquis qu'il est prêt à le faire régulièrement, et cela va prendre plus que les 10 jeux impressionnants qu'il a eu dans la bulle pour convainquez-moi que c'est le cas.

Je ne veux rien de plus que jouer à Pebble Beach, mais j'emmène Ryan Whitney, Brendan Gallagher et Ryan Poehling à mon terrain de jeu, Hillsdale Golf and Country Club.

Si je joue avec ces gars-là, j'ai besoin de tous les avantages que je peux obtenir, et jouer à la maison est génial.

Maintenant, je sais que vous pensez que je pourrais choisir n'importe qui – et certainement des joueurs de hockey plus légendaires que ces trois-là – mais nous ne dînerons pas. C'est du golf, c'est une affaire sérieuse, et je les choisis pour différentes raisons.

1. Tous les trois sont de grands golfeurs. Si je ne me trompe pas, Gallagher a la limite la plus élevée des trois, et il est cinq. Whitney est un bâton, et Poehling est peut-être le meilleur du groupe.

2. Ce sont tous des personnages, donc je sais que nous allons beaucoup rire.

3. Ils sont tous extrêmement compétitifs et je suppose qu'ils, comme moi, ne jouent pas au golf à moins qu'il y ait quelque chose sur le parcours. Catalogue

A la Une

Les 3 meilleurs contrats des Maple Leafs pour 2020-2021

Pour tout ce qui a été dit sur les Maple Leafs de Toronto & # 39; problèmes de cap, il faut admirer...

Joe Judge's Breakout Running Back à 825 000 $ Portez les Giants aux Playoffs

Wayne Gallman s'est échappé de la niche des Giants de New York au bon moment pour toutes les parties. Lorsque les...

Le vice-président des Pélicans, David Griffin, envoie un avertissement effrayant à la NBA à propos de Zion Williamson

Zion Williamson a été à la hauteur de l'énorme battage médiatique de sa saison recrue, mais le vice-président exécutif des opérations de...

Les Broncos activent 3 QB après la violation de la règle COVID-19

ENGLEWOOD, Colorado. - Les quarterbacks Drew Lock, Brett Rypien et Blake Bortles seront autorisés à rejoindre leurs coéquipiers à l'entraînement mercredi après...

A lire aussi

Tim Thomas: le remplaçant des Bruins au titre de champion de la Coupe Stanley

Dire que l'ancien gardien de but des Bruins de Boston Tim Thomas a eu une carrière de haut en bas pour le...

Nicholson espère que les juniors mondiaux pourront remonter le moral en ces temps incertains

EDMONTON - Comme nous tous, il frappe Bob Nicholson de tous côtés ces jours-ci. Le président des Oilers d'Edmonton regarde la...

Rumeurs de la LNH: Lightning, Oilers, Islanders, Bruins, Plus

Dans la rumeur actuelle de la LNH, Julien BriseBois, GM Lightning de Tampa Bay, croit toujours qu'il a Anthony Cirelli et Erik...

Les 3 meilleurs contrats des Maple Leafs pour 2020-2021

Pour tout ce qui a été dit sur les Maple Leafs de Toronto & # 39; problèmes de cap, il faut admirer...

Sabres News & Rumors: Peterka, Ruotsalainen, Luukkonen & More

Dans ce numéro de Sabers News & Rumors, je parlerai de quelques succès majeurs de cette semaine avec trois espoirs de Buffalo...

Note de l'éditeur: Les rondelles et la politique revisitées

Ne vous trompez pas - il y a des motifs politiques spécifiques dans les décisions internationales de hockey. ...

3 Diables qui étaient des merveilles uniques

C'était une époque où les Devils du New Jersey étaient des concurrents de la Coupe Stanley à chaque saison. Alors que...

Les meilleurs entraîneurs en chef sauvages de l'histoire

C'était peut-être trop demander à Bruce Boudreau de survivre à un changement de directeur général dans le Minnesota Wild. Il ne survivrait...

La LHJMQ s'arrête, l'équipe universitaire canadienne compte 18 cas

La perspective de voir la LNH jouer quelque chose de semblable à une saison normale a pris un nouveau coup...

Nouvelles et rumeurs des Blackhawks: Toews, Keith, Coyne Schofield et Dach

Salutations aux fans des Blackhawks de Chicago! J'espère que vous avez apprécié un Thanksgiving fructueux en 2020, soit au sens traditionnel du...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here