Rookie Radar: les meilleurs débutants de la LNH à ce jour

Il est trop tôt pour distribuer le trophée Calder, mais ces enfants vont bien.

Minnesota Wilds Kirill Kaprizov

Nous sommes à peine quelques semaines dans la saison de la LNH, alors mettons le trophée Calder sur les tablettes pour l'instant. Il est trop tôt pour en lire trop sur la course des recrues.

Mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas mettre les projecteurs sur aucune des jeunes armes qui sont bien sorties des portes. Voici 23 recrues de la LNH qui ont repéré leurs accomplissements dans les premiers jours du calendrier de la LNH:

Kirill Kaprizov, Minnesota Wild Après des années de marin dans la KHL, le joueur de 23 ans est parti l'ailier a montré sa promesse avec un match à trois points à ses débuts dans la LNH. Il a pris la tête tôt dans la course des recrues avec sept points en huit matchs, et Kaprizov mène également tous les débutants de l'ère glaciaire – ainsi que tous les attaquants sauvages – à 18:44 par match, ce qui comprend un total de 4:55. de temps de jeu en puissance par compétition. Assez impressionnant pour un joueur repêché au 135e rang en 2015.

Ty Smith, New Jersey Devils Le défenseur offensif de 20 ans, repêché 17e au total en 2018, a commencé sa carrière dans la LNH avec un série de points avec cinq matchs, avec cinq de ses six points à force égale. Il a de nombreuses opportunités dans le New Jersey, surtout s'il continue à produire.

Josh Norris, Sénateurs d'Ottawa Tim Stutzle, repêché troisième au classement général il y a quelques mois, est arrivé à Ottawa avec le plus de battage médiatique, mais c'est Norris qui a le plus d'impact au début. Cela ne devrait pas surprendre – le centre de 6 pieds 2 pouces et 192 livres était un choix de première ronde (19e au total) en 2017 et était la recrue de l'année de la AHL la saison dernière. Norris se classe parmi les meneurs de points des recrues de la LNH avec deux buts et cinq points en huit matchs, et il est numéro deux parmi les attaquants recrues à l'âge de glace (16:32).

Pius Suter, Blackhawks de Chicago Le natif suisse non repêché de 5 pieds 9 pouces est la première et la seule recrue de la LNH avec un triplé cette saison. La dernière fois que Suter a joué en Amérique du Nord, il a marqué 43 buts en 61 matchs pour la OHL Guelph en 2014-2015. Il a sa chance à Chicago.

Alexander Romanov, Canadiens de Montréal Un autre tour (38e au total) en 2018, Romanov est arrivé en grande fanfare à Montréal et le défenseur de 6 pieds et 210 livres a bien performé jusqu'à présent. Avec plus de 19 minutes par match, il ne suit Anderson que dans le temps de glace moyen parmi les recrues, et il voit le devoir à la fois en avantage numérique et en tirs au but. Il se classe également parmi les leaders des recrues en tirs (19) et plus / moins (plus-5).

Vitek Vanecek, Capitals de Washington Ilya Samsonov, qui a disputé 26 matchs dans la LNH la saison dernière – un de trop pour conserver son titre de recrue – devrait parler de Caps & # 39; Curl cette année. Mais c'est Vanecek qui est apparu tôt, avec une fiche de 4-0-2 et un pourcentage d'arrêts de, 915. Le joueur de 24 ans était un deuxième tour (39e au total) en 2014, et après avoir passé les cinq dernières saisons en tant que mineur, il profite de sa chance dans la LNH.

Gabriel Vilardi, Kings de Los Angeles Kings a aussi des centres de super-prospects Quinton Byfield et Alex Turcotte en route, mais c'est le pivot de 21 ans Vilardi qui dirige actuellement la recrue de LA la brigade. 11e choix en 2017, il est à égalité pour l'effort de première année avec trois buts en huit matchs.

Mikey Anderson, Kings de Los Angeles Le défenseur de 21 ans, repêché 103e au total en 2017, joue plus que toute autre recrue au cours des premiers jours de la saison de la LNH. Anderson, qui a un avantage dans les deux sens, obtient plus de 21 minutes par match sur le blueline des Kings. Kale Clague (16:52 par match) voit également un changement régulier dans le cadre du corps de défense de Los Angeles.

Kevin Lankinen, Blackhawks de Chicago Les Hawks ont ouvert la saison avec Malcolm Subban et Collin Delia en ligne, mais se sont rapidement tournés vers Lankinen, et il a été tout simplement phénoménal dans un petit échantillon. Le joueur de 25 ans sans nom a une fiche de 2-0-2 avec un pourcentage d'arrêt de, 931 et 2,18 buts – contre la moyenne. En comparaison, Subban et Delia ont combiné pour un enregistrement 0-3-1 avec un pourcentage d'économie de .871 et 4,47 GAA.

Zach Whitecloud, Vegas Golden Knights Le défenseur invaincu de 24 ans est apparu dans les 20 matchs des séries éliminatoires des Golden Knights la saison dernière, ce qui devrait vous dire quelque chose sur sa vu à Vegas. Il est toujours un rookie qualifié puisqu'il n'a participé qu'à 16 matchs réguliers l'an dernier. Il fait régulièrement partie de l'unité PK.

Jakub Zboril, Boston Bruins Les départs UFA de Zdeno Chara et Torey Krug ont créé des ouvertures sur la ligne bleue à Boston, et Zboril a la chance de montrer ce qu'il peut faire en jouant de près à 19 minutes la nuit, temps compris sur les appareils PP et PK. Zboril a été repêché 13e en 2015, le premier des trois choix consécutifs de Boston au premier tour (Jake DeBrusk 14e, Zach Senyshen 15e). Les centres recrues Jack Studnicka et Trent Frederic voient également l'action avec les Bs.

K & # 39; Andre Miller, Rangers de New York Défenseur débutant adulte de 6 pieds 5 et 210 livres, Miller a la mobilité et un virage offensif pour aller avec sa taille. Il joue plus de 17 minutes par nuit et mène tous les débutants – ainsi que tous les Rangers – avec un classement plus-6.

Alexis Lafreniere, Rangers de New York Rangers supprimés tôt et Nr. 1 dans le repêchage 2020 n'a pas réussi à atteindre le score dans les six premiers matchs, puis a marqué le vainqueur en prolongation dans le match 7. Il vaut la peine d'attendre.

Bowen Byram, Colorado Avalanche Avs avait déjà le vainqueur du trophée Calder Cale Makar et Samuel Girard, 22 ans, mobile sur blueline, et maintenant ils ont ajouté une nouvelle dynamo offensive à Byram, 19 ans, le quatrième choix au classement général en 2019. De plus, Conor Timmins, 22 ans, s'est remis des symptômes de commotion cérébrale qui l'ont tourmenté la saison dernière et se bat également pour un point D régulier. Heck, même Ryan Graves et Devon Toews n'ont respectivement que 25 et 26. En conclusion: le Colorado semble prêt à être sur la défensive pour la prochaine décennie.

Kaapo Kahkonen, Minnesota Wild Le Minnesota a amené Cam Talbot au n ° 1, mais il doit faire face à une blessure et pousse Kahkonen vers l'avant. Le Finlandais de 24 ans s'est bien acquitté lors d'une audition de cinq matchs la saison dernière, et il a repris là où il s'était arrêté et est allé 3-2-0 avec un pourcentage d'économie de 917 et 2,40 GAA. ] Ty Dellandrea, Dallas Stars Les Stars n'ont joué que quatre matchs en raison de problèmes de coronavirus, mais il semble qu'ils sont prêts à utiliser le centre de 20 ans qui a été préparé le 13 en 2018. À Près de 16 minutes par match, Dellandrea occupe la troisième place du temps de glace moyen parmi les attaquants débutants – et il est le seul attaquant recrue de la ligue à voir un service régulier sur les unités PP et PK. Panthers de la Floride Les Panthers ont également été contraints de reporter certains premiers matchs à cause du COVID-19, mais le finlandais de 22 ans a profité du calendrier raccourci avec deux buts et trois points. Choix de deuxième ronde de la Caroline en 2017, il est un centre à double sens qui tue les pénalités.

Nils Hoglander, Canucks de Vancouver Choix de deuxième ronde (40e au total) en 2019, l'ailier de 5 pieds 9 pouces, âgé de 20 ans, a marqué à ses débuts dans la LNH et a ensuite joué près de 22 minutes à son deuxième match. Son temps de glace a chuté à environ 12 minutes par match alors que les Canucks avaient du mal à sortir des portes.

Dylan Cozens, Sabres de Buffalo Les Sabres se cassent lentement dans le centre de 6 pieds 3 pouces, mais ils ont de grands espoirs pour l'élection numéro 7 dans le repêchage de 2019. Il a piraté une passe lors de son premier match dans la LNH et a marqué dans des compétitions consécutives lors de la semaine 2.

Juuso Valimaki, Flames de Calgary Privé de sa saison recrue légitime l'an dernier en raison d'un Blessé à l'ACL, Valimaki obtient un transfert et une deuxième chance de prouver sa valeur sur la ligne bleue des Flames. Repêché 16e au classement général en 2017, le joueur de 22 ans est un talent bidirectionnel qui se concentrera probablement sur l'extrémité défensive avant de montrer son gros coup.

Liam Foudy, Columbus Blue Jackets Vous saviez qu'il était bon quand John Tortorella n'a pas hésité à jouer Loudy dans la bulle des séries éliminatoires la saison dernière – et parfois il était l'un des Blue Jackets & # 39 joueurs offensifs flashy. Il n'a pas encore libéré son talent cette saison, mais il est trop rapide et trop habile pour se taire longtemps.

Barrett Hayton, Coyotes de l'Arizona Hayton a fait valoir son point de vue avec un relais de 20 matchs dans la LNH la saison dernière, plus trois autres en séries éliminatoires. Comme Foudy, il n'a pas encore été retrouvé cette année, mais – comme Foudy – il est un candidat potentiel de Calder si tout se passe comme prévu.

Igor Shesterkin, Rangers de New York L'espoir était grand après que Shesterkin soit entré dans la LNH avec une fiche de 10-2-0 dans la dernière ligne droite. Son départ cette saison a été moins réussi (1-2-1, .894 pour cent d'arrêt), mais c'est plus un problème à l'échelle de l'équipe à New York que Shesterkin en particulier. Catalogue

A la Une

Pourquoi les Blues devraient envisager de jouer au poulet avec le contrat de Jordan Binnington

Les Blues ont probablement leur réponse à long terme en ligne. Mais la taille de l'échantillon n'est que suffisamment petite,...

Stephen Curry admet que les Warriors ont des problèmes beaucoup plus importants qui les hantent du passé

Stephen Curry et les Golden State Warriors ont été détruits par LeBron James et les LA Lakers dimanche au Staples Center. Les...

Un faux J.J. Le Watt Post a trompé tous les médias sportifs pendant près d'une heure avant que la chaussure finale ne tombe

Depuis que J.J. La libération de Watt des Texans de Houston, les fans de toutes les autres équipes attendaient des charbons ardents...

J.J. Watt annonce qu'il rejoint les Arizona Cardinals

Star, agent libre défensif, J.J. Watt a annoncé qu'il rejoindrait les Cardinals de l'Arizona. Watt a annoncé sur son compte Twitter...

A lire aussi

5 Golden Knights avec des débuts de saison décevants

La LNH est près du tiers du chemin de la campagne 2020-2021. Cette saison a été différente de toute autre en raison...

La blessure au poignet d'Auston Matthews ne cause pas d'alarme

La star des Maple Leafs de Toronto, Auston Matthews, a raté le match de samedi contre les Oilers d'Edmonton en raison d'une...

Plonger dans les clauses de non-échange des Red Wings de Detroit

Quelques années après le début de son mandat en tant que directeur général des Red Wings de Detroit, Steve Yzerman n'a pas...

Sac postal Fantasy Hockey: Quand le prix se bat, Allen vaut-il la peine de reprendre?

Note aux propriétaires de Carey Price: Il est peut-être temps de mettre votre gardien de but au banc indéfiniment jusqu'à ce qu'il...

Offre commerciale potentielle des Canucks pour Pearson

La saison 2020-21 ne s'est pas bien déroulée pour les Canucks de Vancouver, qui ont un dossier de 8-13-2. En outre, le...

Penalty Kill de Wild s'entraîne beaucoup et ça se voit

Les Wild du Minnesota ont passé beaucoup de temps dans la surface de réparation cette courte saison jusqu'à présent. Il y a...

Patrick Kane pour MVP. Combattez-moi

Au milieu de l'une des saisons les plus remarquables de sa carrière au Temple de la renommée, Kane est la...

L'héritage de Sidney Crosby à travers 1000 jeux

Tout au long de l'histoire des Penguins de Pittsburgh, aucun joueur n'a jamais fait équipe en 1000 parties. Le propriétaire de l'équipe,...

Les Oilers & # 39; Kahun sont à l'honneur dans Comeback Win Over Canucks

Dominik Kahun a devancé les Oilers d'Edmonton & # 39; victoire de 4-3 contre l'hôte des Canucks de Vancouver au Rogers Arena...

Ilya Samsonov des Capitals a commencé son premier départ dans la LNH depuis le 17 janvier contre les Devils

L'entraîneur-chef des Capitals de Washington, Peter Laviolette, a nommé Ilya Samsonov comme but de départ de l'équipe pour le match de dimanche...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here