Repêchage simulé THW 2020 de la LNH: tour complet 1

Après des mois de retard, de spéculations, deux loteries de repêchage de la LNH et un format éliminatoire sans précédent, le repêchage de la LNH 2020 est enfin sur nous et l'ordre a été confirmé. Avec cette nouvelle, le personnel des Hockey Writers est de retour pour un autre repêchage complet de première ronde.

Au cas où vous auriez manqué les premières ébauches simulées (données, le brouillon de commande n'étant pas encore passé dans la première édition), voici le repêchage complet de sept tours, avec une analyse des deux premiers tours:

  • THW 2020 Mock Draft NHL Round 1: Nos GM de fauteuil font leur choix
  • THW 2020 Mock Draft Round 2: Nos GM de Armchair font leur choix
  • THW 2020 Mock NHL Repêchage pour le round 3-7: Nos GM de fauteuils font leurs choix

Ainsi, après la loterie de repêchage de phase 2, où les Rangers de New York ont ​​remporté le premier choix, l'équipe des écrivains de hockey était impatiente de recommencer le repêchage, alors nous avons fait un faux repêchage des 15 premiers:

  • Repêchage simulé THW 2020 de la LNH: nous choisissons le top 15

Dans ce dernier numéro, les auteurs ont fait leurs choix puis ont écrit une section expliquant pourquoi ils ont fait ce choix. Puis j'ai fait ces choix. Comme pour tous nos projets de simulation, il n'y a pas de métiers. Les auteurs étaient enfermés dans ces choix.

Sans plus tarder, avec le premier choix au repêchage 2020 de la LNH, les Rangers de New York ont ​​choisi …

1) Rangers de New York: Alexis Lafrenière, LW, Rimouski Océanic (LHJMQ)

Rapport de dépistage : Alexis Lafrenière – Profil des espoirs du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Ian McNaughton

Avec la première sélection au général, les Rangers de New York prennent Alexis Lafrenière de Rimouski Océanic. C'est le choix évident car Lafrenière est une évidence et a une chance de devenir une superstar dans cette ligue. Cela a du sens du point de vue des Rangers, car ils veulent acquérir des joueurs talentueux pour les aider à traverser une division métropolitaine difficile dans les années à venir.

Alexis Lafrenière de Rimouski Oceanic (Photo par Vincent Ethier / CHL)

Gardez un œil sur l'endroit où l'entraîneur-chef des Rangers David Quinn décide de placer Lafrenière. J'adorerais le voir en deuxième ligne, position de gauche avec Ryan Strome et Kaapo Kakko, mais c'est une position encombrée avec le finaliste du trophée Hart Artemi Panarin et a récemment signé Chris Kreider. Un camp d'entraînement complet de la LNH ferait des merveilles pour lui, même si on ne sait pas quand des équipes non éliminatoires reviendront sur la glace. Ne soyez pas choqué si Lafrenière s'avère être une star à New York.

Prise de Bell

Quel début choquant! Ne pas. Il semble y avoir peu ou pas de doute que Lafrenière sera numéro un pour le prochain projet. Il possède l'un des meilleurs CV d'un espoir de la LCH et défie Connor McDavid à cet égard. Il n'est peut-être pas un talent générationnel, mais il pourrait être une pierre angulaire de la franchise pour les Rangers dans les années à venir. Ian a raison de dire que le côté gauche est un peu coincé dans un avenir prévisible, mais je doute que les Rangers disparaissent à Lafrenière à cause de cela. Même si je suis sûr que les Kings de Los Angeles seraient très heureux s'ils réussissaient à décrocher la star de la LHJMQ.

2) Los Angeles Kings: Los Angeles Kings: Quinton Byfield, C, Sudbury Wolves (OHL)

Rapport de dépistage : Quinton Byfield – Profil des espoirs du repêchage 2020 de la LNH

THW Rédacteur: Zack Weiner

La saison dernière, Quinton Byfield a marqué 82 points en 45 matchs pour les Wolves de Sudbury dans la OHL. C'est un gros joueur de 6 pieds 4 pouces, 215 livres, ce qui est vraiment bénéfique. Byfield est également l'un des plus jeunes joueurs de la classe de repêchage, lui donnant au moins un an pour se développer en dehors de la LNH. Byfield est souvent comparé à Evgeni Malkin, il est donc très utile d'ajouter un joueur de son calibre à une équipe en reconstruction comme Kings. Beaucoup ont dit que Byfield était premier au classement général, donc si les Kings ont la chance de le prendre à la deuxième place du classement général, il y a beaucoup à transmettre.

Quinton Byfield des Sudbury Wolves (Photo par Chris Tanouye / LCH)

Bien que ce ne soit peut-être pas la bonne position sur le plan de la position, comme les rois ont beaucoup de perspectives de centre, ce n'est pas aussi grave que beaucoup le font. Premièrement, les Kings ne veulent pas courir la saison prochaine ou probablement la saison suivante, il est donc normal d'avoir des trous dans l'alignement, car ils peuvent résoudre ce problème plus tard. Il est également inévitable qu'Anze Kopitar finisse par abandonner progressivement sa carrière, et bien qu'ils aient déjà quelques options de centre, personne n'est susceptible d'atteindre le potentiel de Byfield. Bien qu'il soit important de se préparer en fonction des besoins de positionnement, vous devez le prendre lorsque vous avez un joueur comme Byfield, car l'occasion ne se présentera plus.

Prise de Bell

Dans mon esprit, il ne fait aucun doute que Byfield est numéro deux dans cette classe de draft. Son plafond est très haut, et je pense qu'il a le potentiel d'être un centre de première ligne dans la LNH. Imaginer un double coup de poing de Byfield et de l'attaquant pour la première fois Alex Turcotte en 2019 est absolument effrayant. Cependant, comme Zack l'a mentionné, les Kings sont entassés au milieu. Tim Stützle pourrait-il être plus sensé ici? C'est très possible. Vous pouvez parier que cela a également été une longue discussion au front office des Kings. Cela dit, Byfield est le bon choix.

3) Sénateurs d'Ottawa (via SJS): Tim Stützle, C, Mannheim (DEL)

Rapport de dépistage : Tim Stützle – Profil des espoirs du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Dayton Reimer

La troisième place au classement général reviendra finalement au choix des rois. Lorsqu'ils sont allés chercher le grand centre de l'Ontario à Byfield, les sénateurs choisiront Stützle. L'Allemand a une tête incroyable pour le match, qui était bien visible pour le public nord-américain aux championnats du monde juniors 2020. Sa compétence principale est de jouer à des jeux et il peut mettre en place des coéquipiers avec des passes incroyables – il a mené tous les attaquants allemands dans les passes décisives au WJC avec cinq contre cinq. matchs, et de leurs 34 points la saison dernière dans le DEL, 27 d'entre eux étaient des passes décisives.

Tim Stutzle d'Adler Mannheim

Mais il n'est pas sournois non plus lorsqu'il refuse le gardien de but. Et son incroyable travail de bâton et sa vitesse élevée l'aident à faire sauter ses adversaires. Cette combinaison mortelle a établi un record pour le plus grand nombre de points d'un joueur de moins de 18 ans dans la ligue masculine allemande. En plus d'une éthique de travail très élevée et d'une intelligence de hockey d'élite, il y a très peu, il semble qu'il ne puisse pas faire. Avec les sénateurs, il améliorera immédiatement son entourage et aidera à créer une ligne de points dynamique, dont l'équipe a désespérément besoin.

Prise de Bell

Il semble tout sauf confirmé que les trois premiers de ce repêchage seront Lafrenière, Byfield et Stützle. Dayton a raison de dire que l'élection sénatoriale ici dépend de ce que font les rois, et vous feriez mieux de croire que les fans des Sens espèrent que Byfield tombera sur leurs genoux. Stützle est un gros lot de consolation, mais décrocher le futur centre n ° 1 à la troisième place serait le rêve. Cependant, Stützle serait le n ° 1 incontesté et pourrait être très proche du niveau de la LNH après avoir joué contre des hommes dans le DEL. Les fans des Sénateurs seront peut-être tristes de manquer Byfield, mais vous serez heureux avec Stützle. De plus, vous avez deux choix pour ce tour. Vous serez très heureux.

4. Red Wings de Detroit: Marco Rossi, C, Ottawa 67's (OHL)

Rapport de dépistage: Marco Rossi – Profil de l'espoir du repêchage 2020 de la LNH

THW Rédacteur: Tony Wolak

Je suis d'accord avec Marco Rossi au n ° 4. Les Red Wings ont besoin d'un deuxième centre élite pour s'accoupler avec Dylan Larkin, et Rossi peut entrer immédiatement dans la LNH. Plus important encore, le centre autrichien a le potentiel de devenir une pierre angulaire de la franchise de conduite en ligne et correspond bien à la vision de Steve Yzerman pour la prochaine dynastie de Detroit. Lorsque Rossi s'adapte à la taille et à la vitesse de la LNH, il faut être prudent.

Connexes: Classement et perspectives des Red Wings Prospect

Marco Rossi des 67's d'Ottawa (crédit: Images de la LCH)

Prise de Bell

Honnêtement, ce n'est probablement pas le choix que je ferais ici, mais c'est toujours un excellent choix. Dites ce que vous voulez de la taille de Rossi, mais il ne fait aucun doute que l'Autrichien est l'un des meilleurs joueurs de cette classe. Si vous avez besoin de preuves, jetez un coup d'œil à sa saison de 120 points de tête dans la LCH (oui, devant Lafrenière) en 2019-20. Il n'y a aucun moyen de vous tromper avec ce choix, car l'homme de centre peut être l'un des meilleurs joueurs à sortir de cette classe. Il pourrait même être plus proche de la LNH, comme beaucoup le croient. Atterrir sur les ailes rouges peut même accélérer cette chronologie.

5) Sénateurs d'Ottawa: Lucas Raymond, LW, Frölunda HC (SHL)

Rapport de dépistage : Lucas Raymond – Profil de l'espoir du repêchage 2020 de la LNH

THW Rédacteur: Dayton Reimer

Il y a encore quelques options pour les sénateurs au cinquième rang, du centre Cole Perfetti aux défenseurs Jamie Drysdale et Jake Sanderson. Ottawa a besoin de toute la carte de profondeur, mais la plus grande est sur l'aile. Donc, dans cet esprit, l'équipe devrait prendre Raymond. Comme Stützle, il a prouvé qu'il pouvait faire presque tout sur la glace grâce à un sens incroyable du hockey, de la vitesse et de l'éthique de travail. Il améliore également son entourage, ce qui coûte parfois des statistiques enregistrables; dans presque toutes les catégories, le Suédois Alexander Holtz l'a surpassé. Mais ce sont des atouts intangibles qui font de Raymond une perspective aussi dynamique, car il peut jouer à la fois sur le jeu de puissance et les tirs au but grâce à un bâton très actif et à une prévoyance intense. C'est un joueur qui fait bouger les choses autour de lui, ce qui est un autre domaine dont les Sénateurs ont besoin, et avec Stützle, l'équipe sera un cauchemar à affronter dans tous les domaines de la glace.

Lucas Raymond des Indiens Frolunda (Photo: Tommy Holl TT)

Prise de Bell

Les sénateurs viennent de décrocher la sensation allemande Stützle – assez pour augmenter beaucoup le pool de prospects – mais quand ils ajoutent Raymond, ils débarquent la perspective que j'ai bloquée à l'intérieur au n ° 3 toute la saison. L'analyste de la rédaction de THW, Larry Fisher, l'a même classé n ° 2. Je ne peux pas dire assez de bonnes choses à propos de Raymond. Je pense vraiment qu'il va être l'un de ces joueurs que nous regardons en arrière sur ce repêchage et pensons "comment personne n'a vu ça?!" Je te vois, Raymond. Les sénateurs ont accéléré la reconstruction et amélioré les perspectives de manière très importante avec ces deux choix parmi les cinq premiers – et il y a une autre sélection à venir.

6) Canards d'Anaheim: Alexander Holtz, RW, Djugårdens (SHL)

Rapport de dépistage : Alexander Holtz – Profil des espoirs du repêchage 2020 de la LNH

THW Rédacteur: Stephen Dohner

Pour moi, ce choix se résumait à trois joueurs; Lucas Raymond, Jamie Drysdale et Alexander Holtz. Mon premier choix était Raymond, mais il a choisi avant. Cela a laissé le jeu entre un défenseur habile qui bouge la rondelle qui peut conduire un avantage numérique ou un ailier talentueux avec peut-être la meilleure capacité de finition de la ligue. En fin de compte, j'ai senti que le tir écrasant de Holtz était trop beau pour le laisser passer. Je comprends tous les problèmes liés aux besoins de l'ébauche du poste, et je pense que c'est généralement la meilleure façon d'examiner l'ébauche.

Alexander Holtz, Djurgarden (Photo par ERIK SIMANDER / TT NYHETSBYRÅ / AFP via Getty Images)

D'un autre côté, je ne pense pas que les compétences de draft soient exactement les mêmes. Anaheim a eu du mal à marquer des buts au cours des dernières saisons, et bien qu'il y ait quelques joueurs dans le tube qui peuvent fournir des scores en profondeur, les Ducks manquent d'un véritable talent pour marquer des buts. Entrez un Holtz. Qu'il joue aux côtés du magicien de jeu Trevor Zegras ou sur sa propre ligne, Holtz a le genre de potentiel de but haut de gamme qui peut faire une énorme différence pour Anaheim en force constante et dans le jeu du pouvoir.

Prise de Bell

Je suis tout à fait d'accord avec Stephen pour dire que ce choix, compte tenu de ce qui est sur la table, revient à Holtz et Drysdale (Cole Perfetti peut aussi être intéressant). Cependant, je pense que je me pencherai vers Drysdale comme je l'ai expliqué plus loin dans mon dernier Draft Mailbag. Pour résumer, les Ducks ont récemment pris beaucoup d'attaquant dans le repêchage, et il est préférable d'avoir ajouté un défenseur haut de gamme dans ce groupe. Après tout, les attaquants ont besoin de quelqu'un pour leur donner la rondelle. Drysdale va très bien. Cela dit, il serait peut-être trop beau de penser que le meneur de jeu d'élite Zegras nourrit Holtz. Les canards peuvent être mis dans une situation très intéressante si tel est le cas.

7) Diables du New Jersey: Jamie Drysdale, D, Erie Otters (OHL)

Rapport de dépistage : Jamie Drysdale – Profil de l'espoir du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Alex Chauvancy

Avec les six premières équipes partant sur une course d'attaquants, il a laissé Drysdale et Perfetti comme premiers choix pour les Devils. Ma pensée a toujours été de prendre les devants au septième rang. Mais étant donné la façon dont les choses se sont déroulées, Drysdale était une évidence. Il peut peser 5 pieds 11 pouces, 175 livres, mais cela ne devrait pas lui poser de problème. C'est un excellent patineur et un défenseur incroyablement solide. Il fait rarement des erreurs dans la défense. Et quand il le fait, il est capable de se rattraper grâce à sa capacité de patinage. L'ajout de Drysdale au système des Devils leur donne un excellent noyau pour construire leur défense, avec Ty Smith, pour les cinq à dix prochaines années. Il devient instantanément leur meilleur espoir et donne aux Devils un bon départ avec le premier de leurs trois choix au premier tour.

Jamie Drysdale d'Erie Otters (photo de Terry Wilson / OHL Images)

Prise de Bell

Après avoir débarqué Raymond dans les deux premiers Drafts THW Mock, les équipes ont récupéré plus tôt et n'ont donné aucune chance aux Devils. Pourtant, ils ont laissé le meilleur défenseur de la classe glisser dans cette période. Au n ° 7, je ne pense pas que Drysdale soit un joueur auquel on puisse dire non s'il est là. Il a un potentiel parmi les deux premiers et il correspond à la forme des défenseurs en mouvement de rondelle que nous voyons prendre le dessus dans la LNH. Je sais que les fans des Devils veulent un avantage ici, mais avec Raymond et Holtz hors du plateau, c'est à peu près la meilleure option disponible.

8) Sabres de Buffalo: Cole Perfetti, C, Saginaw Spirit (OHL)

Rapport de dépistage : Cole Perfetti – Profil des espoirs du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Ryan Womeldorf

Les Sabres de Buffalo ont un manque de tir au but après Jack Eichel, Jeff Skinner et Victor Olofsson. Il est donc logique d'amener Perfetti ici. Alors que ses patins peuvent nécessiter un peu de travail, Perfetti a un nez naturel pour le filet et des mains qui peuvent être les meilleures de la classe en général. Bien qu'il y ait des questions sur sa position naturelle, Perfetti a un QI élevé au hockey qui lui permet de lire le jeu et d'avoir une longueur d'avance. Les Sabres ont besoin d'un gars capable de marquer et Perfetti lui convient parfaitement. Avec quelques comparaisons avec Nick Suzuki des Canadiens de Montréal, le plafond est très élevé pour Perfetti.

Cole Perfetti de l'esprit Saginaw (Crédit: Saginaw Spirit / OHL)

Prise de Bell

Avec la sélection de Perfetti, les Sabres de Buffalo pourraient avoir l'une des meilleures poules centrales de la ligue avec Eichel, Dylan Cozens et maintenant Perfetti. Il serait intéressant de voir comment cela s'est déroulé, si Perfetti ou Cozens passaient à l'aile à un moment donné pour les amener tous les deux dans le top six, mais c'est vraiment une décision pour plus tard. Pour l'instant – c'est un bon choix. L'attaquant dynamique donnera aux Sabres une autre perspective d'élite avec les Cozens et un inventaire qui peut aider à réparer le navire en train de couler qui a été les Sabres ces dernières années.

9) Minnesota Wild: Anton Lundell, C, HIFK (Liiga)

Rapport de dépistage : Anton Lundell – Profil des espoirs du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Rob Klein

Ce n'est un secret pour personne que le Minnesota Wild a besoin de milieux de terrain pour suivre l'émergence des ailiers dynamiques Kevin Fiala et Kirill Kaprizov. Lundell a joué de manière productive pour la ligue d'élite SM finlandaise avec 0,91 points par match et avait une bonne taille de 18,5 kg. Selon la plupart des rapports de dépisteurs, Lundell a un bon pas de patinage avec une bonne protection de la rondelle. Il est fort sur le bâton et la rondelle, mais n'est pas vraiment un trader de bâton insaisissable. Il a un tir lourd, il domine en bas et est capable de passer des passes tactiles dans la circulation pour frapper les ailes dans les bonnes zones de score. Il prête attention à chaque détail. Il est fort sur le visage et responsable défensivement. Il joue un match complet de 200 pieds qui devrait bien se traduire au niveau de la LNH.

# 15 Anton Lundell de IFK Helsinki pendant le match de saison régulière de Liiga entre IFK Helsinki et Assat Pori à Helsinki 2019 le 14 mars 2019 à Helsinki, Finlande. (Photo par Samuli Seila / IFK Helsinki)

Prise de Bell

Je sais que certains ne sont pas vendus à Lundell, mais tant que la plupart des joueurs ci-dessus ne glissent pas, je pense que Lundell est le meilleur choix (je l'avais en fait à la 7e place de mon classement final). En dehors de Lafrenière, je suis convaincu que Lundell est le prochain choix le plus sûr dans ce projet. Il est à la fin du repêchage, mais il joue comme ça – si mature, si clair, si intelligent. Il a déjà joué deux ans contre des hommes en Liiga, et après y avoir passé une autre année, il peut briser la porte de la LNH.

10) Jets de Winnipeg: Seth Jarvis, RW, Portland Winterhawks (WHL)

Rapport de dépistage : Seth Jarvis – Profil de l'espoir du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Matthew Zator

Les Jets de Winnipeg doivent remplir leur garde-robe avec des perspectives plus qualifiées, surtout dans l'aile droite. Seth Jarvis, de Winnipeg, convient parfaitement en tant qu'ailier qui joue avec beaucoup de vitesse, d'énergie et d'habileté. Il est également un énorme meneur de jeu avec une grande conscience défensive et est déjà un tueur de pénalité habile. Ces compétences impressionneront ses entraîneurs tout de suite au niveau de la LNH. En fait, c'est probablement ce qui l'amène dans la LNH le plus tôt possible.

Seth Jarvis des Winterhawks de Portland. (Keith Dwiggins / Portland Winterhawks)

Jarvis mesure peut-être un peu moins de 1,50 mètre, mais dans une ligue dirigée vers des attaquants plus petits et plus habiles, cela ne devrait pas nuire à son développement. Le fait qu'il comprenne déjà le côté défensif du jeu et sache traduire la défense en attaque, signifie qu'il est déjà devant les perspectives les plus offensives. C'est un joueur très énergique qui joue un jeu très cérébral, ce qui devrait très bien se traduire par le système de l'entraîneur-chef Paul Maurice.

Prise de Bell

C'est un peu plus élevé que ce que je prendrais personnellement pour Jarvis (mais pas trop), et je pense que les Jets regarderont potentiellement un défenseur, mais mon garçon, est-ce que cela convient. Jarvis est définitivement un joueur sur lequel je pourrais voir quelqu'un parier pour le top 10, et les Jets iraient bien. Grandir dans leur jardin aidera certainement à cet égard. Le joueur en compétition a un moteur qui ne s'arrête jamais, et je ne doute pas qu'il sera un favori des fans, peu importe où il finira.

11) Prédateurs de Nashville: Jack Quinn, RW, 67's d'Ottawa (OHL)

Rapport de dépistage : Jack Quinn – Profil de l'espoir du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Josh Polanski

Jack Quinn, qui a terminé deuxième de la Ligue de l'Ontario, s'est hissé assez rapidement au sommet des listes de prospects. Après avoir échoué à atteindre le top 124 de Larry Fisher avant la saison, il est passé au 15e rang du classement final de Fisher après avoir marqué 52 buts et 89 points dans les 67s d'Ottawa – malgré le fait d'avoir joué dans une unité distincte. des meilleurs talents de Rossi. Il est possible qu'il puisse continuer à monter si la saison ne s'était pas brusquement terminée avant les éliminatoires. Étant l'un des joueurs les plus âgés du repêchage, il est considéré comme prêt pour la LNH – et les Predators de Nashville auront besoin de buteurs prêts pour la LNH après que cette agence libre frappe.

Jack Quinn des 67 d'Ottawa (Terry Wilson / OHL Images)

Le but de 50 ans et plus de Quinn l'aide à rejoindre un groupe élite de sept anciens membres de la Ligue de l'Ontario qui ont réalisé plus de 50 saisons lors du repêchage – parmi ces sept, cinq sont Patrick Kane, Steven Stamkos, John Tavares, Jeff Skinner, et Alex DeBrincat. Avec sa rapidité et sa créativité, il est capable de faire de la glace ouverte dans des situations où cela semblait impossible, et sa flexibilité dans la façon dont il marque en fait l'une des meilleures finitions de sa classe. Son jeu fiable dans la zone défensive et en avantage numérique, ainsi que ses antécédents de rassemblement à chaque nouveau niveau, ne font qu'augmenter le potentiel d'être un des six meilleurs attaquants à Nashville.

Prise de Bell

Quinn est un joueur que beaucoup de gens pensent pouvoir aller dans la moitié supérieure du premier tour, mais personnellement je ne suis pas l'un d'eux. Cela dit, les prédateurs peuvent être très bons pour le tireur d'élite. Les Predators ont de bons défenseurs, dont le vainqueur du Trophée Norris en 2020, Roman Josi, mais la nécessité de mettre un peu de profondeur devant, de préférence avec un talent de buteur. Cela pourrait très bien être Quinn.

12) Panthers de la Floride: Jake Sanderson, D, US U18 (NTDP)

Rapport de dépistage : Jake Sanderson – Profil de l'espoir du repêchage 2020 de la LNH

THW Rédacteur: Eddy Jones

Il y avait beaucoup de jeunes ailiers talentueux sur le tableau à cette élection, mais avec les goûts de Grigori Denisenko et Owen Tippett en route vers les Panthers, j'ai pu abandonner un ou deux coups sur la ligne bleue à Jake Sanderson et Aaron Ekblad. Anton Stralman et Keith Yandle auront tous les deux 34 ans au début de la saison 2020-21, et les Panthers ont désespérément besoin d'une injection de jeunesse dans leur ligne bleue. Sanderson est un joueur extrêmement efficace et excelle dans les aspects offensifs et défensifs du jeu. Il rend la transition sur la glace facile et a la possibilité de compléter les joueurs et d'installer des coéquipiers dans la zone d'opposition.

Jake Sanderson, États-Unis NTDP (Crédit: Rena Laverty)

À 6 pieds 1, il a la taille pour exceller dans la LNH, et sa capacité à contrôler le jeu fonctionnera bien avec Ekblad. Les Panthers seront tentés de prendre une feuille blanche si quelqu'un comme Noel Gunler est toujours sur le plateau, mais le potentiel de Sanderson est trop beau pour continuer.

Prise de Bell

Divulgation complète – Sanderson ne sera pas n ° 12. Il est très probable qu'il soit parmi les 10 meilleurs espoirs, et je ne pense pas qu'il dépassera les Jets. Cependant, sauter sur lui à 12 ans pour les Panthers ne peut être que parfait. Le défenseur du patineur pourrait bien être un joueur unique dans la NCAA en 2020-2021, et sautera aux Panthers l'année suivante. La Floride peut être une équipe au bord du succès, et l'ajout de l'un des meilleurs défenseurs de cette classe peut grandement l'aider.

13) Hurricanes de la Caroline (via TOR): Yaroslav Askarov, G, SKA-Neva Saint-Pétersbourg (VHL)

Rapport de dépistage : Yaroslav Askarov – Profil des espoirs du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Mathieu Sheridan

Lorsque Yaroslav Askarov est devenu disponible pour moi avec la 13e élection générale, je savais que je devais le prendre. Considéré comme l'une des meilleures perspectives de gardien de but de la dernière décennie, il a la chance de devenir un briseur de jeu lorsqu'il est pleinement développé. Je pense que les ouragans seraient un endroit idéal pour lui, car ils n'ont pas de perspectives de gardien de but sûres pour l'avenir. Oui, ils ont montré qu'ils pouvaient être une bonne équipe avec Petr Mrazek et James Reimer aux commandes du filet, mais ajouter quelqu'un comme Askarov au système renforcera cette position dans les années à venir.

Équipe de Russie Yaroslav Askarov (Russia Hockey / FHR.RU)

Quand Askarov entre dans la boucle, c'est presque comme s'il était une machine. Il est si doué pour arrêter les rondelles dans le trafic, et s'il laisse entrer un mauvais but, cela ne le met pas en phase. Il se déplace sans effort sur la boucle et est également plus que capable de jouer la rondelle. Une comparaison de la LNH que l'on entend constamment est Carey Price, et je ne pense pas que ce soit loin. Les deux gardiens de but sont tous les deux toujours calmes dans le filet et font des arrêts sans effort.

Prise de Bell

Les ouragans sont juste dans leur phase de bataille. On pourrait dire qu'ils ont entamé la saison dernière avec des séries éliminatoires impressionnantes de la Coupe Stanley. Ils ont de nouveau impressionné cette année, et ils l'ont fait grâce à leur jeune talent de star. Ils ouvrent une porte qui peut avoir été ouverte depuis des années, et atterrir un gardien de but qui est souvent dans la conversation de Carey Price et Andrei Vasilevsky, n'est pas une idée – et peut garder la porte ouverte encore plus longtemps. Avec de jeunes talents à l'avant et à la défense, cela peut être la meilleure option pour les ouragans d'ajouter le prochain gardien de but étoile – s'il est disponible.

14) Oilers d'Edmonton: Rodion Amirov, LW, Salavat Yulaev Ufa (KHL)

Rapport de dépistage : Rodion Amirov – Profil de l'espoir du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Sean Mallon

Bien que ma vraie conviction soit que c'est l'année parfaite pour que les Oilers remplacent leurs premiers en échange d'une aide plus immédiate, soit en profondeur offensive, soit à l'arrière, les règles du faux draft ne le permettaient pas. Ainsi, après que Carolina eut récupéré le gardien de but que je surveillais à Askarov, je suis passé à une position offensive de premier plan à Amirov. Alors que l'histoire du repêchage russe des Oilers est résolument tranchée, la loi des moyennes suggère que l'on finira par jouer en leur faveur. Sa performance exceptionnelle dans le monde des moins de 18 ans en 2019, avec six buts et neuf points en seulement sept matchs, devrait, espérons-le, être un signe de ce qui est à venir. Bien que les Oilers aient des problèmes défensifs, l'aide est en route et l'ailier a de meilleures chances de devenir le grand club d'ici un an ou deux que tout autre potentiel défensif.

Rodion Amirov de l'équipe de Russie (Vincent Ethier / LHJMQ)

Prise de Bell

Après avoir pris Evan Bouchard et Philip Broberg dans les années consécutives, le moment est venu de trouver un attaquant. Rodion Amirov, l'une des meilleures ailes de ce projet, peut être la réponse. Il a l'un des jeux les plus matures de tous les clients potentiels qui se qualifient cette année et le montre aux deux extrémités du terrain. Il est l'un de mes joueurs préférés à regarder, et le jumeler avec le top six en difficulté défensive alors que les Oilers peuvent être un excellent équilibre. J'aime beaucoup ce choix.

15) Maple Leafs de Toronto (via PIT): Braden Schneider, D, Brandon Wheat Kings (WHL)

Rapport de dépistage : Braden Schneider – Profil de l'espoir du repêchage de la LNH 2020

THW Rédacteur: Peter Baracchini

Avec un gardien de franchise (Askarov) et un solide attaquant compétitif dans les deux sens (Amirov), les Maple Leafs auraient pu prendre un autre meilleur joueur disponible de leur choix. Au lieu de cela, les Leafs ont choisi Schneider, qui est un besoin positionnel essentiel pour l'équipe.

Les Maple Leafs n'ont pas de défenseur dans les deux sens à l'arrière pour remplacer le côté droit. Schneider est un défenseur très compétitif avec la capacité de frapper aux deux extrémités de la glace. Il a un grand pas qui lui permet de déplacer la rondelle vers le haut et de sauter dans la précipitation quand il en a besoin. Il a une grande puissance derrière son tir et peut se faufiler et pousser les défenseurs. La conscience et la prise de décision de Schneider sans la rondelle sont là où il prospère. Il a une grande portée pour briser les matchs et est capable de séparer facilement l'opposition avec sa taille, et de réduire encore l'écart. Sans oublier qu'il est capable d'apporter un côté laid, de faire des coups de glace ouverts et d'être agressif le long des planches.

Braden Schneider de Brandon Wheat Kings (Tim Smith)

Il y a actuellement beaucoup d'explosions autour de lui. S'il continue à se développer, peut-il être un joueur de top pair? C'est possible, mais prenons-le pour ce qu'il est. Schneider sera un joueur solide dans le top quatre des Maple Leafs et pourrait être dans la LNH tôt ou tard.

Prise de Bell

Oh, Peter. Ce choix a-t-il un sens pour les Maple Leafs? Sûr. Mais personnellement, je pense qu'il y a de meilleures options ici. Cependant, Schneider pourrait bien être une réponse à long terme à un problème que l'équipe a eu depuis aussi longtemps que tout le monde se souvienne. En plus d'être un D droitier, il est un défenseur défensif qui pourrait très bien être un des quatre meilleurs joueurs de la LNH. Il est l'un des joueurs les plus prêts pour la LNH et je pense qu'il est l'un des meilleurs défenseurs de cette catégorie. Cependant, je dirais que c'est un choix que beaucoup pensent que le directeur général Kyle Dubas fera. Når gjør han noen gang det publikum mener?

16) Montreal Canadiens: Connor Zary, C, Kamloops Blazers (WHL)

Scouting Report: Connor Zary – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Blain Potvin

Montreal Canadiens general manager Marc Bergevin would jump at the chance to select Connor Zary if he’s available at 16th overall. The Canadiens are in need of more scoring skill in the prospect pool and Zary provides that. The 6-foot, 181-pound, left-handed center will not solve any issues for the Habs in the next few seasons, however, his addition would add to a very deep pool of talented centers.

Connor Zary of the Kamloops Blazers (Allen Douglas)

As a late 2001 birthday, Zary’s 200-foot game is further ahead than some other 2020 draft-eligible centers, however, that is the exact style of player the Canadiens have focussed on in recent drafts. His offensive style of generating the transition from solid defensive play then attacking the high danger areas on the offensive zone translates well to the NHL. His consistency may be the one aspect of his game that would convince them to choose Zary over any other available player.

Bell’s Take

While I believe a player like Dawson Mercer may be too good (and closer to home) than Zary, I think Blain nailed the description and how the talented centre could fit. I also think that while Zary’s back end of the season tailed off slightly compared to the front, he had a very successful season. He’s a player that I think could end up going higher than people think. Landing Cole Caufield last year and then stealing Zary this year? The Canadiens, with one of the best prospect pools in the league, could be laughing in a few years at their luck in the draft and their stacked, young team.

17) Chicago Blackhawks: Noel Gunler, W, Luleå HF (SHL)

Scouting Report: Noel Gunler – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Greg Boysen

The Blackhawks’ most pressing long-term need is between the pipes, but since Askarov is off the board we must head in another direction this round. Gunler is the best player on the board and probably should have been gone by now.

Noel Gunler, Lulea HF (Photo by RvS.Media/Monika Majer/Getty Images)

If you watched any of the Stanley Cup playoff series versus the Vegas Golden Knights, you saw the Blackhawks need more players who bring size, speed and offense to the lineup. At 6-foot-2, Gunler uses his size to his advantage and gets the front of the net to score. However, he doesn’t always have to get the “dirty areas” of the ice to produce because he has one of the best shots in the entire draft class. His defensive play is underrated and some teams may have been scared off because of Gunler’s lack of international play. The Blackhawks could be getting a steal with the young winger falling to them at No. 17.

Bell’s Take

Just imagine this: Kirby Dach and Noel Gunler. That is extremely dangerous. Dach could be one of the next best all-round players in the league (think prime Jonathan Toews), and Gunler could be one of the next great goal scorers (think Patrick Kane). The way that the Blackhawks have rebuilt while remaining fairly competitive is impressive, injecting the team with young talent while keeping some of their Stanley Cup-winning core together. Gunler could very much help lead the Blackhawks into their next window of contention.

18) New Jersey Devils (via ARI): Mavrik Bourque, C, Shawinigan Cataractes (QMJHL)

Scouting Report: Mavrik Bourque – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Alex Chauvancy

Having gone with Drysdale at seventh overall, there was no doubt I was taking a forward here. With Quinn, Jarvis, Amirov, and Gunler off the board, Mavrik Bourque seemed like the right fit for the Devils, given their need for scoring wingers. Bourque finished this season with 71 points in 49 games for the Shawinigan Cataractes in the QMJHL. His shot has always been a strength of his, but he made a noticeable improvement in his playmaking ability this past season — he averaged 0.85 assists per game compared to 0.45 in 2018-19. Though listed as a center, Bourque has played plenty at right-wing in the past. And given his makeup, it’s easy to see his game projecting well on the wing in the pros. He’ll have to play in the top-six in the NHL, as he’s not the best defensively. But if it’s alongside Jack Hughes or Nico Hischier, he should be just fine.

Mavrik Bourque of the Shawinigan Cataractes (Photo: Olivier Croteau)

Bell’s Take

Once again, this is likely a spot I’d look at someone like Dylan Holloway or Mercer, but as Alex says, Bourque could be an excellent fit for the Devils. With Hughes and Hischier manning the top-two middle spots for the foreseeable future, Bourque could fit alongside them extremely nicely along with sniper Nolan Foote. The Devils’ top-six looks to be coming along very nicely with the edition of the highly underrated Bourque.

19) Calgary Flames: Dylan Holloway, C/W, University of Wisconsin (NCAA)

Scouting Report: Dylan Holloway – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Andrew Forbes

The Flames took Holloway in the mock draft because it was a mix of best available player and organizational need at that time in the draft. Holloway is an 18-year-old that has the ability to play up the middle or on the left side and comes with decent size at 6-foot-1 and just over 200 pounds. In his first year in with the University of Wisconsin, he had 17 points in 35 games to go along with 49 penalty minutes, but he has shown the ability to explode on the offensive end as he did with the AJHL’s Okotoks Oilers in 2018-19 with 40 goals and 88 points in 53 games. He plays with an edge and while the Flames have prospects in Jakob Pelletier and Mathias Emilio Pettersen that fill the same positional needs as Holloway, he could slide in above both in the team’s overall prospect rankings when it’s all said and done.

Dylan Holloway of the University of Wisconsin (Greg Anderson/UW Athletics)

Bell’s Take

In my mind, this is an absolute steal for the Flames. Holloway should likely be considered closer to 10 than 20 in my mind, and landing him at 19 could be very good for the Flames. Don’t let his numbers this season fool you, Holloway is an extremely talented centreman that I think will surprise people in 2020-21. Holloway could serious challenge Pelletier for the top-prospect title in the Calgary system.

20) New Jersey Devils (via VAN): Lukas Reichel, LW, Eisbären Berlin (DEL)

Scouting Report: Lukas Reichel – 2020 Draft Prospect Profile

THW Writer: Alex Chauvancy

I went off the board a bit by selecting Lukas Reichel with the 20th pick, but he seems like a player on the rise. He came in ranked 20th overall in Bob McKenzie’s top 93, and that was before an impressive showing with the German national team in a U20 exhibition against Switzerland earlier this summer. Reichel had 24 points in 42 games this past season playing for Eisbären Berlin in the DEL — the top German league. He’s an offensive winger who knows how to score from high-danger areas. And that largely stems from his offensive hockey IQ, which will be a strength of his when he makes it to the NHL. Reichel may only be 6-foot, 172 pounds, but that’s not the worst thing when drafting a player. He’s also one of the younger prospects in this draft class, as he just turned 18 in May. It might take a couple of years in the DEL and even the AHL before he’s ready to make the Devils’ roster. But drafting in the first round is all about upside, and Reichel checks off that box with flying colors.

Lukas Reichel, Eisbaeren Berlin (Photo by TF-Images/Getty Images)

Bell’s Take

So, to recap, the Devils have added Drysdale, Bourque, and Reichel to their prospect pool – in the top-20 picks of the draft. Well, that is just remarkable. They are pushing hard for the top prospect pool in the league with these editions, considering we’re not even out of the first round. Reichel is coming into the league as part of German trio. While there’s some discussion between John-Jason Peterka and Reichel, I think Alex nailed this selection. The future of the Devils is very much looking up, and other teams should be taking notice.

21) Columbus Blue Jackets: Dawson Mercer, RW, Chicoutimi Sagueneens (QMJHL)

Scouting Report: Dawson Mercer – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Mark Scheig

The Blue Jackets are gift wrapped a crafty, skilled offensive player in Mercer. He was depended upon to produce in the QMJHL and was good enough to crack a tough Team Canada roster at the last World Juniors. Although he didn’t produce points in the tournament, you could see the value he brought. He didn’t let his lack of size stop him from making an impact in games. Whether he rushed down the wing or attacked the middle of the ice, Mercer is fearless and then uses his skill and hockey sense to make plays. Some improvement in his skating and more consistency will be the key to his future. But the upside is evident. He has the chance to be an impact winger in the NHL.

Dawson Mercer, formerly of the Drummondville Voltigeurs (Drummondville Voltigeurs)

Bell’s Take

If there’s a biggest steal of this draft so far, this is it. Mercer is a player that should be in the top half of this round. Instead, Mercer falls into the laps of the never-count-them-out Blue Jackets, immediately becoming the top prospect (assuming Liam Foudy is considered graduated, but potentially even with him). Mercer brings high-end talent and experience to the blue Jackets system, and his personable attitude should make him a fan favourite very soon.

22) New York Rangers (via CAR): Tyson Foerster, C/W, Barrie Colts (OHL)

Scouting Report: Tyson Foerster – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Ian McNaughton

The Rangers, who acquired this pick in the Brady Skjei trade at the 2020Trade Deadline, are playing with house money here and go with Barrie Colts forward Tyson Foerster at 22nd overall. Foerster is primarily a right-winger but took over 300 faceoffs last season for them so there is potential for him to do so at an NHL level. The real reason you’re drafting him, however, is for his scoring ability.

Tyson Foerster (Photo by Terry Wilson / OHL Images)

In 62 games for Barrie in 2019-20, Foerster had 80 points, including 36 goals. He’s been compared to Alex Ovechkin because of how impressive his shot is, especially in the left faceoff circle. His biggest weakness is his skating, which can be fixable, especially if he plays another year of junior hockey. This would be a solid pick for the Rangers at 22nd overall, especially if he can become a top-six forward in the future.

Bell’s Take

I’ve long been a fan of Foerster and with him working hard on his skating this offseason, I think this could be another steal of a pick. The Rangers have a very dangerous looking young squad – and they added Lafreniere to start off this draft. Woah. Imagining the No. 1 pick feeding Foerster in the circle for the one-timer is very exciting. I really like this selection.

23) Philadelphia Flyers: Hendrix Lapierre, C, Chicoutimi Sagueneens (QMJHL)

Scouting Report: Hendrix Lapierre – 2020 NHL Draft Prospect Profile

Bell’s Take

Hendrix Lapierre started this season looking like a sure-fire top-10 pick, but a series of injuries (concussions and neck injuries) have seen that drop. Sometimes out of the first round altogether. However, while there are questions about his durability, there are no questions about the level of talent. He could very well be one of the best playmakers in the class. If his health concerns are behind him, he will be a likely candidate to shoot up re-drafts for years to come.

Chicoutimi Saguenéens player Hendrix Lapierre (Credit: André Emond)

Looking at how he fits into the Flyers system, he would join a young core that is looking very promising. I think he could truly challenge Morgan Frost for the title of top Flyers prospect. Imaging him being the eventual replacement of Claude Giroux is not completely out of the question. This selection could be one of the better picks of the first round if Lapierre reaches his potential.

24) Colorado Avalanche: Marat Khusnutdinov, C, SKA-1946 St. Petersburg (MHL)

Scouting Report: Marat Khusnutdinov – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Chris Haddad

I think the Colorado Avalanche swing for the fences in the first round, selecting Russian center Marat Khusnutdinov. The Avs have enough center depth to last them three to four years as Khusnutdinov develops overseas. Style-wise, he is exactly the type of player that Avs head coach Jared Bednar loves. He is aggressive at both ends of the ice, transitions well, has great vision down the ice, and uses his high hockey IQ creatively. Obviously he’s not at his level yet, but Khusnutdinov’s stick handling and ability to confuse opponents remind me a lot of Pavel Datsyuk. He’ll become an instant fan favorite.

Marat Khusnutdinov of Team Russia (Russia Hockey/FHR.RU)

By the start of 2021-22, Khusnutdinov would have completed at least two seasons in the MHL, Russia’s top juniors league and maybe one in the KHL, the top adult league. The Avs will not have a spot for him for a couple more seasons if they re-sign bottom-six centers Pierre-Eduoard Bellemare, JT Compher, or Tyson Jost. They will likely move Khusnutdinov to the AHL in 2022-23 since Loveland, CO is slightly closer to Denver than St. Petersburg, Russia. Khusnutdinov is an uncommon good who’s sure to make a big impact whenever he lands in the NHL.

Bell’s Take

Khusnutdinov might be one of the most exciting prospects to watch in this draft. The Colorado Avalanche have the talent in their system and on their current roster to justify picking anyone, at any position. They choose wisely, adding a dynamic player that can really bring it all. His playmaking is exceptional and he looks even better early on in the 2020-21 MHL season. Avalanche fans are going to enjoy watching him blossom into a potential star.

25) Washington Capitals: Jacob Perreault, C/W, Sarnia Sting (OHL)

Scouting Report: Jacob Perreault – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Jack Dawkins

Jacob Perreault is a center/wing with one of the most lethal shots in this draft. He’s honestly about on par with Holtz. He’s 5-foot-11 but he has a stocky frame, listed at 198 pounds. It’s a little shocking for me to see him still here at 25th overall. Teams are always looking for more goal scoring and this kid is the best in this class at putting pucks in the net from bad or awkward angles. He doesn’t need the perfect setup, he just plain scores goals. Sarnia was also not a deep team this year so Perreault had to create a lot of his offensive chances on his own.

Jacob Perreault of the Sarnia Sting. Photo by Terry Wilson / OHL Images.

The threat of his shot allows him to also be an underrated playmaker. Teams forced to respect the pin-point accurate shot, also found themselves picked apart by equally pinpoint passing. These attributes combined to make Perreault one of the most dangerous, draft-eligible one-man shows in the OHL this season. There are other aspects of his game that need some work. If he wants to be a top-six center in the NHL he’s going to have to work on his defensive zone play. His ability to adapt to changing situations can also be questioned.

However, the Capitals do not have a lot of high-level offensive talent in their prospect pool right now. If Connor McMichael graduates to the NHL next season, Perreault would immediately be the best forward in the pool. His threat to potentially become a high volume goal-scoring wing in the NHL could time him to become the new primary scoring threat in Washington when Ovechkin’s career winds down. If he does pan out as a center, Washington is set to have a potent one-two punch in McMichael/Perreault for the future. Either way, with Perrault, the Capitals get incredible value at the 25th slot.

Bell’s Take

While I think there’s a bigger gap between Holtz’ and Perreault’s shot than Jack does, I’m confident that it’s one of the best in this class. The potential McMichael-Perreault connection could very well be a slightly lesser version of Nicklas Backstrom and Ovechkin, which even on a lesser level is extremely exciting. Perrault may be a player that I value slightly less than others, but if you like goals, Perrault’s your guy as he can get them in bunches.

26) St. Louis Blues: Ryan O’Rourke, D, Sault Ste. Marie Greyhounds (OHL)

Scouting Report: Ryan O’Rourke – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Stephen Ground and Ethan Carter

They say you can never have too much of a good thing, so we have no hesitation taking O’Rourke here and adding to our depth on the left side on defense. Facing the potential loss of our captain in free agency, we put leadership and defensive responsibility at a premium. O’Rourke, whom the Soo Greyhounds named captain in November, brings both. Already 6-foot-2 and likely to grow, O’Rourke has the size that makes NHL GMs drool, and as a strong skater with a deadly slapshot, he brings potency on both ends of the ice. There were higher-upside, higher-risk picks available here, but the Blues have always prized character and Hockey-IQ at the draft, and our selection of O’Rourke is no different. We look forward to confusing Ryan O’Rourke and Ryan O’Reilly for years to come.

Ryan O’Rourke of the Sault Ste. Marie Greyhounds. (Photo by Terry Wilson / OHL Images)

Bell’s Take

There are quite a few people out there that think O’Rourke will be a first-rounder. Personally, I think he’s a mid-second selection and there are some other defenders that could be better options. That being said, O’Rourke is a player that I think should translate well to the NHL. His hockey IQ, his defensive game, and his leadership will be valued high by NHL teams. He can contribute offensively as well, but I’m not sure how much of that we’ll see when he makes the jump. Still, with Scott Perunovich likely about to make the jump, imagining these two defenders on the blue line should be enough to have Blues’ fans looking towards the next Cup.

27) Anaheim Ducks (via BOS): Jérémie Poirier, D, Saint John Sea Dogs (QMJHL)

Scouting Report: Jeremie Poirier – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Stephen Dohner

The two-players I had my on here were Hendrix Lapierre and Braden Schneider. However, they were both off the board by the time I was able to make my second pick at 27. So, I decided to take a big swing. The best part about having extra picks, especially extra first-round picks, is that they don’t have the same expectations attached to them. They’re just a bonus. And, given that Anaheim’s terrible, no good, very bad year means they have the 36th overall pick in the second round as well, picking for the ceiling instead of the floor should be the goal.

Jeremie Poirier of the Saint John Sea Dogs (Dan Culberson/Saint John Sea Dogs)

So, I chose the Saint John Sea Dogs’ uber-talented defenseman, Jérémie Poirier. Although Poirier is a left-handed shot, he has an abundance of skill, skating, creativity, and guts that both the Anaheim roster and prospect pool are lacking. How good he can be is largely dependent upon how reliable he can be. He has a penchant for getting caught up ice and turning the puck over. But, if he can develop into even a passable NHL level defender, his offensive potential is so overwhelming it would be hard to pass on him. Poirier could potentially walk into Anaheim’s prospect pool as the second or third most talented player right away.

Bell’s Take

After selecting Holtz early in the draft, the Ducks turn to the back end, and take one of the more controversial prospects at the top of the class. Poirier has shown offensive flair on the back end, but there are some serious flags on his play in his own end. That being said, his game is more of an offensive defenseman. If you pair him with a solid defensive d-man, they could create a good pair. However, he will need to improve his defensive game if he will make the move to the NHL. This could turn out to be a very good or a very bad selection in the long run.

28) Ottawa Senators (via NYI): Helge Grans, D, Malmö Redhawks (SHL)

Scouting Report: Helge Grans – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Dayton Reimer

After locking up a dynamic center and two-way winger with their first two picks, the Senators can turn to address their defence issues. Not as glaring as the previously mentioned positions, it’s still on the weaker side and has prompted many to suggest that they should take one of the top two defensemen available in either Drysdale or Sanderson. However, the defence crop is not as game-breaking as the forwards, and beyond Sanderson and Drysdale, the field is much more even.

Helge Grans of the Malmö Redhawks (Malmö Redhawks)

Grans is easily one of the most intriguing defensive prospects in 2020 – 6-foot-3, right-handed, and a strong offensive style. His defensive abilities are on the weaker side, as his strength, but 12 years ago, the Senators took a chance on a lanky Swedish defender with the same description and ended up with Erik Karlsson. While Grans doesn’t look to be on that level, he’s definitely worth a risk for a team that has excelled in developing Swedish talent.

Bell’s Take

This could be one of the more underrated selections of the round. There are numerous draft analysts out there that think Grans could very well be the third-best defender of this class. I may not be one of them, but still like this pick for the Senators. After pumping their forward prospects with talent with Stutzle and Raymond, they stick with European prospects and land one of the better defenders. Grans could fit into the idea of positionless hockey extremely well, and fit right in with Thomas Chabot and Erik Brannstrom.

29) Vegas Golden Knights: Jan Myšák, LW, Hamilton Bulldogs (OHL)

Scouting Report: Jan Myšák – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Devin Little

I didn’t expect to draft Jan Myšák at 29th overall – mainly because I didn’t think he would be available that late in the first round. So, although I had my eyes set on a certain defenseman with the pick, I couldn’t pass up the opportunity to add a forward prospect that I think has a ton of potential.
Myšák is a forward that is already proficient at reading the play in the offensive end. He has a great shot, but he also spent time as the quarterback of the Hamilton Bulldogs’ power play during the 2019-20 season. He isn’t a black hole in his own end, either.

Jan Mysak of HC VERVA Litinov (HC VERVA Litinov)

Where he could improve is his skating, though that can always get better as he climbs up the ranks. But perhaps the biggest reason I chose Myšák is his overall projectability at the NHL level. I think he’s a relatively safe bet to play in the NHL one day – whether it’s as a third-line center or a first-line winger. If the Golden Knights are able to pair a young Myšák with a puck-hog like Mark Stone, look out. It may take a couple of years, but if Myšák reaches his potential in Vegas, this pick could turn out to be a steal (in my humble opinion.)

Bell’s Take

FINALLY. Likely my favourite prospect in this class, I had Myšák ranked at 12th all season. Landing him down here a 29th might be closer to where he goes, but in my mind, that’s an absolute steal. The Golden Knights broke into the league and became a contender right away, and with how they’ve been lucking out in the draft, that window doesn’t look to be closing any time soon. Cody Glass, Peyton Krebs and Myšák? Yes, please. You could throw Jack Dugan, Lucas Elvenes, and Pavel Dorofeyev in there as well. Watch out for the Golden Knights.

30) Dallas Stars: Vasili Ponomaryov

Scouting Report: Brendan Brisson – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Eugene Helfrick

Vasili Ponomaryov is an interesting prospect, but one that the Dallas Stars would love to add to their system. He is a bit undersized at 5-foot-10 but possesses a strong two-way game with a dangerous shot and great hands. Throughout 2019-20, he posted 18 goals and 49 points in 57 games while playing for the Shawinigan Cataractes of the QMJHL. While Ponomaryov’s offensive production may not be jaw-dropping, he is that perfect all-around player that will easily slot into the Stars’ line-up in a few years. He could be that third-line winger who provides valuable depth scoring while taking on time both on the power play and the penalty kill.

Vasily Ponomaryov of the Shawinigan Cataractes (Photo: Olivier Croteau)

Bell’s Take

Ponomaryov has been a favourite of mine for the end of the first round and could fit very well into the Stars. While Dallas doesn’t have an overly exciting prospect pool, there are a couple of exciting pieces that Ponomaryov could bolster. He may just be one of those extremely dependable, middle-six wingers that every team needs in a deep playoff run. I think he’s a player that is very adaptable and could move up or down the lineup. I like this pick.

31) San Jose Sharks (via TBL): Brendan Brisson, C, Chicago Steel (USHL)

Scouting Report: Brendan Brisson – 2020 NHL Draft Prospect Profile

THW Writer: Victor Nuno

For the record, I think the San Jose Sharks will look to trade this pick for either a top-six center or right wing, but since trading is off the table, they would be ecstatic to select a center from the Chicago Steel of the USHL, Brendan Brisson. While he may not be the fastest skater, he has a great shot and exudes hockey sense. Even in the most difficult situations, he is able to problem solve by finding the open man or create space for a shot. When that shot does come, it is at a tremendous pace and accurate. At times he seems to be several steps ahead of the competition, knowing what they will do before they do it and taking advantage to create offense. The reason he might still be available is the lack of scouting in the USHL, according to J.D. Burke and Craig Button of the Elite Prospects podcast, it is the most under-scouted league in the world right now (confirmed by J.D. Burke on Twitter 09/19/20). Sitting 15th on my personal board, I believe the Sharks would find Brisson to be a steal at this spot.

Brendan Brisson of the Chicago Steel (Chicago Steel)

Bell’s Take

Brisson is a very intriguing prospect, and one that you can find in the top-15 consideration or mid-second round. However, his talent screams top-20, so landing him at the bottom of the first round could be an absolute steal. As Victor mentioned, the USHL is surprisingly under-scouted considering all of the talent to come out of the league. Looking at what the Steel have done in particular, and the roster that they have moving forward, I think you can expect that to change. Brisson makes complete sense for the Sharks, a prospect pool lacking star talent in a big way. Brisson fills that void in a big way. An excellent way to end the first round.

This draft has been one of the most anticipated of all time, thanks to a four-month delay. The writers at THW had a blast doing three mock drafts this year and in this final one before the big day, we want to hear your thoughts! Love a selection? Wish your team picked someone different? Think someone should have been taken who wasn’t? Drop a comment!

Get the latest NHL Draft & Prospect rankings, news and analysis

The post THW 2020 Mock NHL Draft: Complete Round 1 appeared first on The Hockey Writers.

A la Une

La mort tragique du grand homme prometteur de la NBA Jason Collier a stupéfié le monde du sport

Il y a vingt ans, Jason Collier était n ° 15 par les Milwaukee Bucks au repêchage de la NBA en 2000....

David Pollack a eu une carrière universitaire impressionnante mais n'est pas allé à la NFL en raison d'une blessure mettant fin à sa carrière

Vous pouvez attraper David Pollack dans l'émission College GameDay d'ESPN. Auparavant, il était un joueur de premier plan à l'université...

Stephen Curry, d'autres stars de la NBA devraient perdre beaucoup d'argent

Stephen Curry est l'un des nombreux joueurs de la NBA confrontés à une lourde crise financière dans les mois à venir. En...

Stephon Gilmore des Patriots absent pour le match de dimanche contre les Bills

FOXBOROUGH, Mass. - Le demi de coin Stephon Gilmore ratera son premier match de saison régulière en trois saisons lorsque les Patriots...

A lire aussi

Flames Vous voulez ajouter un autre défenseur

La direction des Flames de Calgary, dirigée par le directeur général Brad Treliving, a fait un excellent travail cette saison. Ils ont...

Les Maple Leafs signent avec le gardien Michael Hutchinson un contrat de 1,45 million de dollars pour deux ans

Michael Hutchinson est en route pour Toronto. Les Maple Leafs ont annoncé vendredi avoir signé avec le gardien de but de...

Qu'ont pensé les coyotes quand ils ont rédigé Mitchell Miller?

Le premier choix de l'Arizona dans le repêchage 2020 a un passé mouvementé qui comprend l'attaque d'un adolescent noir handicapé...

Rumeurs de la LNH: Oilers, Maple Leafs, Sabres, Lightning, Plus

Les rumeurs de la LNH d'aujourd'hui ont circulé au sujet de quelques candidats potentiels au commerce, parmi lesquels Rasmus Ristolainen des Sabres...

Les 10 meilleurs buts des Penguins de Pittsburgh dans l'histoire de la franchise

Les Penguins de Pittsburgh ont vu un grand nombre de buts mémorables au fil des ans. Certains ont des compétences pures et...

Baladodiffusion de la vie de hockey féminin: Épisode 5 – Karell Emard

Cette semaine dans l'émission, la championne de la CWHL et attaquant de la PWHPA Karell Emard se joint à l'hôte...

Nouvelles et rumeurs des Maple Leafs: Chara, Barabanov et leadership d'équipe

Dans ce numéro des Nouvelles et rumeurs des Maple Leafs de Toronto, je veux regarder une vraie rumeur sur le mur au...

Les meilleures destinations restantes pour l'agent libre Mike Hoffman

Les équipes manquent d'espace sur le capot tandis que le deuxième meilleur attaquant de la classe UFA 2020 est toujours...

La re-signature des Sabres Reinhart est une bonne affaire

Après neuf saisons avec peu d'intrigue ou d'optimisme, les Sabres de Buffalo se sont lancés dans une campagne intéressante en 2020-2021. Dimanche...

Maple Leafs News & Rumors: Lehtonen, Korshkov, Simmonds & More

Dans ce numéro de Toronto Maple Leafs News & Rumors, j'aimerais poser des questions sur la composition de l'équipe des Maple Leafs...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here