Prédateurs Rewind: Revisiter le Draft 2010 de David Poile

Le reportage de David Poile Draft a commencé avec Kyle Gipe et sa couverture des brouillons 1998-2009. La fonctionnalité a continué, mais je vais la relancer pour tirer le meilleur parti de la décennie 2010 avec le repêchage des Predators de Nashville. Pour ceux qui l'ont manqué, voici les liens vers le premier set:

  • 1998: Brouillon inaugural de la franchise
  • 1999: Erat mène à Forsberg
  • 2000: Scott Hartnell and Nothing Else
  • 2001: Hamhuis et Tootoo
  • 2002: Que pensait Poile?
  • 2003: The Suter and Weber Draft
  • 2004: Predators Get Franchise Goaltender
  • 2005: Drafting Hornqvist Last Overall
  • 2006: Pire draft de l'histoire de la franchise ?
  • 2007: Nick Spaling mène à James Neal … Enfin
  • 2008: Predators Land Future Captain in Josi
  • 2009: Success Everywhere sauf Round Two

Le projet de 2010 a été appelé le projet «Taylor vs Tyler», mais à part les deux perspectives de sécurité, le reste du premier tour a été rempli de mines terrestres. Il y avait 19 joueurs réguliers de la LNH qui sortaient du premier tour du repêchage, mais le manque de talents vedettes et certains joueurs qui sont rapidement tombés de la carte en font un repêchage qui fait mal de regarder en arrière sur trop d'équipes, les Predators parmi elles.

Austin Watson a remporté le prix Wayne Gretzky 99 en tant que joueur par excellence des séries éliminatoires de la OHL après avoir marqué 17 points en 19 matchs éliminatoires. (Images de Terry Wilson / OHL)

Les Predators n'ont eu à s'inquiéter d'aucun des talents confiants qui leur sont tombés au 18e tour, alors pouvoir obtenir l'un des joueurs réguliers de la LNH n'est pas un mauvais départ. Malheureusement pour les prédateurs, c'était tout ce que le repêchage 2010 avait à offrir, la moitié des choix ne convenant même pas à la LNH.

Premiers tours (1-2)

Ronde 1, 18e au total – Austin Watson, RW (London Knights, OHL)

Austin Watson est né au Michigan, mais son chemin vers la LNH s'est fait par Windsor, Peterborough et Londres dans la OHL. L'attaquant de puissance a marqué 17 points en 19 matchs éliminatoires lors de son repêchage pour devenir le joueur par excellence des séries éliminatoires de la OHL.

Il a fallu à Watson jusqu'en 2013 pour faire partie de la formation des Predators, et même alors, il n'a eu que six matchs courts. Enfin, à l'automne 2015, le jeune ailier a finalement eu un impact auprès du grand club, marquant 10 points et récoltant 32 minutes de pénalité (PIM) en 57 matchs. Il a atteint un sommet de 19 points et 123 PIM en 2018, mais n'a jamais constitué plus d'un joueur de rôle. Il a signé une prolongation de trois ans de 1,5 million de dollars par an à l'automne 2019, bien qu'il ne soit pas prêt à devenir agent libre avant la fin de la saison. Watson a ensuite été transféré aux Sénateurs d'Ottawa à l'intersaison 2020 pour une quatrième ronde, bien que le nouveau contrat ne soit pas non plus perçu favorablement.

Les Predators ont échangé leur choix de deuxième ronde (48e au total) en échange de quatre matchs Dennis Grebeshkov. Ils ont ensuite utilisé le choix de LW Curtis Hamilton, donc les Predators n'ont pas vraiment manqué grand-chose. Calle Jarnkrok a été sélectionné trois choix plus tard, et il devait devenir un prédateur en 2014 dans le cadre du commerce de David Legwand.

Opportunités manquées: Les capitales de Washington élisent Evgeni Kuznetsov, C (Tracteur Chelyabinsk, KHL) – 26e au total

(Chris Williams / Icon SMI)

Kuznetsov aurait répondu aux besoins de Predator pour un centre de premier plan, et il a suivi une courbe de carrière similaire à celle de l'actuel Predator Ryan Johansen, mais avec un sommet plus élevé. Sans le besoin sérieux d'agir pour un centre offensif sur la ligne supérieure, Nashville possède-t-il toujours Seth Jones? Trouvent-ils une autre étape majeure pour Jones dans un métier? Cependant, si les Capitals n'ont pas Kuznetsov dans le système, ils ne seront peut-être pas à l'aise avec Filip Forsberg. C'est drôle de penser à ce qui aurait pu arriver si Nashville avait repêché le centre russe au lieu de la force OHL.

Rondes intermédiaires (3-5)

3e manche, 78e au total – Taylor Aronson, D (Portland Winterhawks, WHL)

Taylor Aronson a été le premier patineur que les Predators ont retiré de la WHL en trois ans, et ils l'ont signé sur son contrat d'entrée de gamme (ELC) six mois plus tard. Le défenseur californien de 6 pieds 1 pouces et tir à droite était un espoir un peu brut, mais avec un bon potentiel et de bonnes compétences en rondelle. Il s'est développé bien après le repêchage et s'est bien adapté à l'AHL, où il a obtenu un nouveau contrat lorsque son ELC a expiré en 2015.

Malheureusement, tout était en descente à partir de là, car Aronson était contrarié d'avoir été laissé chez les mineurs toute la saison 2016 et a finalement quitté le club de la AHL juste avant les éliminatoires. Il n'a jamais joué un match pour les Predators et a depuis joué dans la KHL et le DEL.

Round 5, 126. total – Patrick Cehlin, RW (Djurgårdens IF, SEL)

Patrick Cehlin était un autre buste (sans faute de sa part) qui a fini par jouer avec les amiraux de Milwaukee pendant une courte période avant de traverser outre-mer pour continuer sa carrière. L'ailier droit à 5 mètres 11 s'est distingué comme l'un des meilleurs attaquants de la connexion des Predators dans la AHL au cours de ses saisons et demie. Cependant, deux blessures à long terme ont suivi sa progression et ont été la principale raison pour laquelle il a pu voir le temps dans l'EMHL, ce qui a conduit à un prêt à l'Europe dont il n'est jamais revenu. Il n'a joué dans aucune ligue d'athlétisme depuis 2018.

Opportunités manquées: Les stars de Dallas choisissent John Klingberg, D (Frolunda HC, J20 SuperElit) – 131e au total

Le défenseur des Stars de Dallas John Klingberg (AP Photo / Mark Humphrey)

De la même ligue que les Predators ont volé Mattias Ekholm au quatrième tour l'année précédente, un autre défenseur habile était assis là au cinquième tour. La production de Klingberg s'est ralliée dans la ligue J20 juste après avoir été repêchée, et il est passé aux niveaux supérieurs pendant quelques années après cela. Le défenseur droitier au bon fonctionnement a finalement fait ses débuts en Amérique du Nord avec les Texas Stars en séries éliminatoires en 2013. Il a disputé une saison 2014-15 écourtée par les blessures au Texas avant d'entrer dans la LNH à temps plein à l'automne 2015. .

Ronds tardifs (6-7)

Round 6, 168. total – Anthony Bitetto, D (Portland Winterhawks, WHL)

Le point lumineux solitaire du brouillon de Pred après le premier tour, et il est plus proche de l'éclat de la lampe de poche que vous n'avez pas sorti du tiroir depuis quelques années. Bitetto a fait partie de la LNH en 2014 avec les Predators et a disputé sept matchs. Il a gardé son rôle de septième défenseur avec le club jusqu'à la saison 2018-19 où ils l'ont transféré au Minnesota Wild. Le défenseur de gauche a fait carrière en tant que compagnon qui peut remplacer lorsque des blessures se produisent. Il a dominé la saison dernière en 51 matchs avec les Jets de Winnipeg et est actuellement sous contrat avec les Rangers de New York.

Anthony Bitetto, Nashville Predators 19 octobre 2017 (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Il y a eu une occasion manquée ici avec un patineur de la WHL nommé Mark Stone qui a fait 178. au total – vous en avez peut-être entendu parler. Nous donnerons un laissez-passer aux Predators, car Stone a été remis par chaque équipe au moins quatre fois lors du repêchage. En tant que joueur de repêchage, il n'a accumulé que 28 points en 39 matchs, mais il a explosé pour 106 points en 71 matchs la saison prochaine et est depuis un producteur vedette.

Round 7, 194. Total – David Elsner, RW (Landshut Cannibals, 2. Bundesliga)

Après avoir été repêché en 2010, David Elsner a joué une autre saison en Allemagne, toujours avec les Cannibales de Landshut, affichant cinq points en 31 matchs (la moitié de la vitesse de repêchage du repêchage). À l'été 2011, il est allé s'essayer au match nord-américain dans la Ligue de l'Ontario. Il a accumulé 14 points en 48 matchs avec Sault Ste. Marie Greyhounds avant de retourner en Allemagne pour le reste de sa carrière.

Ronde 7, 198. total – Joonas Rask, C (Ilves, SM-liiga)

Joonas Rask est le frère cadet du gardien de but des Bruins de Boston, Tuukka Rask, mais malheureusement pour les Predators, il n'a pas suivi les traces de son frère dans la LNH. Le centre de 5 pieds 11 pouces de Finlande a disputé deux matchs avec les Predators lors de la saison 2012-13, récoltant une seule passe, plus un match dans la AHL où il a marqué deux points. Après ses débuts réussis en Amérique du Nord, Rask a disputé toute la saison 2013-14 dans la LAH et a récolté 14 points tout au long de la saison avec 58 matchs. En tant qu'agent libre limité cet été-là, Rask a décidé qu'il voulait retourner en Finlande et a joué en Europe depuis.

Évaluation globale: D

La seule chose qui maintient ce repêchage sur une marque défaillante est de choisir Auston Watson et ses 300 carrières de joueur avec les Predators et de ne pas bombarder entièrement la sélection aux côtés d'autres joueurs de première ronde fin 2010 comme Beau Bennett ou Emerson Etem. Obtenir un total de 116 matchs et 20 points sur les cinq autres choix n'est pas une raison de se vanter. Il n'y avait pas beaucoup de profondeur totale dans le repêchage de 2010, et à part le Klingberg & Stone susmentionné, plus le gardien de but Frederik Andersen (qui est revenu au repêchage en 2012), il n'y avait même pas beaucoup de gemmes à la mi-fin. Dans l'ensemble, un mauvais spectacle dans une classe de repêchage de la LNH plus faible.

Le post Predators Rewind: Revisiting David Poile & # 39 ;'s Draft 2010 est apparu pour la première fois sur The Hockey Writers.

A la Une

Les Boston Celtics ont une arme secrète sur le banc qu'ils commencent à déchaîner

Les Boston Celtics n'ont pas été à la hauteur des attentes cette année presque à la moitié de la saison NBA 2020-21....

Russell Wilson prend un chemin honnêtement similaire à Tom Brady avant de quitter les Patriots

Quelque chose se passe dans les coulisses entre le quart-arrière des Seattle Seahawks Russell Wilson et l'entraîneur-chef Pete Carroll et la star...

LeBron abasourdi par le commentaire de Devin Booker avant le repêchage

Devin Booker a été expulsé de la confrontation mardi soir entre les Los Angeles Lakers et les Phoenix Suns pour deux fautes techniques...

Les Maple Leafs s'envolent, les Canadiens s'accrochent aux cotes de la Division du Nord

À la suite de victoires consécutives par blanchissage contre les Oilers d'Edmonton, les Maple Leafs de Toronto ont assuré leur place au...

A lire aussi

L'attaquant des Sénateurs Derek Stepan subira une opération à l'épaule, manquera le reste de la saison

L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Derek Stepan subira une intervention chirurgicale pour réparer un labrum endommagé à l'épaule gauche et manquera le reste...

Carey Price n'est pas le seul problème des Canadiens, mais c'est leur plus gros

Le gardien de but des Canadiens de Montréal joue un peu comme l'équipe devant lui, et ce n'est tout simplement...

Les Oilers peuvent-ils conduire Mike Smith au succès?

Le gardien de but de 38 ans a été l'un des objets les plus chauds de ces dernières semaines, aidant...

Nouvelles et rumeurs des Sénateurs: Interférence des gardiens, Dakota du Nord, Brannstrom et plus

Lorsque Thomas Chabot n'a pas réussi à jouer contre les Maple Leafs de Toronto le 18 février, les Sénateurs d'Ottawa semblaient sans...

Ryan Reaves continue de faire face à l'injustice raciale

Lorsque l'ailier de Vegas a aidé à diriger le mouvement pour reporter les séries éliminatoires en août, il a reçu...

Le directeur des pompiers des Canadiens pour le gardien de but Waite, nomme Burke pour le rôle

Les Canadiens de Montréal ont congédié le directeur de longue date du gardien de but Stéphane Waite et l'ont remplacé par Sean...

Flames Centre Derek Ryan sur la déviation

Calgary Flames Centre Derek Ryan a été placé sur la déviation alors qu'il s'approche du retour d'un doigt cassé. Derek Ryan...

Wheeler, Connor compte les nuits de trois points alors que les Jets descendent les Canucks

WINNIPEG - Les Jets de Winnipeg ont hurlé de vengeance mardi, battant les Canucks de Vancouver 5-2. Le résultat est venu...

Pourquoi les Blues devraient envisager de jouer au poulet avec le contrat de Jordan Binnington

Les Blues ont probablement leur réponse à long terme en ligne. Mais la taille de l'échantillon n'est que suffisamment petite,...

L'équipe de la LNH continue de pousser pour déplacer le repêchage 2021

De nombreux aspects du monde du sport ont été touchés par la pandémie COVID-19. Le repêchage de la LNH de 2021 peut...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here