NHL Weekend Takeaways : démarrages à froid, sièges chauds et quelle est la prochaine étape ?

Vous l'entendez beaucoup au cours du premier ou des deux premiers mois d'une nouvelle saison.

Il est encore tôt.

Lorsqu'Andrei Vasilevskiy a accordé trois buts ou plus lors de quatre de ses cinq premiers départs, certains se sont peut-être demandé pourquoi l'un des meilleurs gardiens du monde n'avait pas une bonne réputation. Mais êtes-vous stressé à ce sujet? Non, trop tôt.

Lorsque les Maple Leafs n'ont remporté que deux des sept premiers, ont eu un avantage numérique qui n'a pas réussi à marquer et ont accordé sept buts contre une équipe épuisée des Penguins, c'était compréhensible pour le groupe. Mais panique ? Trop tôt.

Lorsque nous parlons de jeux de pouvoir pourris, Vegas a inexplicablement lutté pendant un certain temps maintenant, et cette fois, cela a contribué à un démarrage plus lent que la normale pour le concurrent de plusieurs années. Mais cela a également fait des dégâts, avec un certain nombre de joueurs principaux absents. Ils seraient en meilleure santé, Jack Eichel est maintenant à l'horizon, et donc oui, il était trop tôt pour tirer des conclusions négatives sur les Golden Knights.

Diffusez la saison de la LNH avec Sportsnet MAINTENANT

Diffusez plus de 1000 matchs sans interruption, y compris la finale de la Coupe Stanley en 2022, avec un abonnement à SN NOW PREMIUM.

SÉLECTIONNEZ LE PLAN

Chacun de ces trois cas est déjà devenu plus ensoleillé, avec Vasilevsky conduisant une moyenne de moins de 2,00 dans ses six derniers départs, les vainqueurs des Maple Leafs sur trois de suite et huit sur 10, et Vegas sur un 8-2-0 conduire leur propre et a vu Mark Stone revenir ce week-end.

Mais quand n'est-il pas trop tôt pour devenir réel ?

C'est le quarterback officiel, il reste 20 matchs ? Est-ce la célébration trimestrielle un peu moins officielle, American Thanksgiving, qui est dans un peu plus d'une semaine ? Nous sommes maintenant au point où une mauvaise course en octobre et novembre peut être une source de préoccupation.

Toronto, Tampa et Vegas ont des antécédents récents qui justifient l'optimisme quant à la correction de cap. Mais ces équipes sont beaucoup moins sûres à ce stade.

Canucks de Vancouver

Il s'agit d'une alerte rouge après que les Canucks aient perdu trois matchs consécutifs à l'extérieur avec un score global de 19-6. Les défaites de jeudi et samedi étaient la première fois depuis le 30 octobre et le 1er novembre 1997 que Vancouver avait des matchs l'un contre l'autre qui ont permis sept buts contre – trois jours plus tard, ils ont congédié le directeur général des Canucks Pat Quinn et 10 jours après que l'entraîneur, Tom Renney, a été disparu. Les Canucks de cette année ont suivi une défaite consécutive de sept buts avec une défaite de 5-1 contre Anaheim.

Alors que font les Canucks maintenant?

L'entraîneur-chef actuel Travis Green vient de signer une prolongation de contrat de deux ans en mai, et l'équipe aurait pu le laisser partir à ce moment-là. C'était un vote de confiance non seulement pour l'entraîneur, mais pour GM qui l'a embauché et a préféré garder Green après une saison 23-29-4 qui a placé les Canucks au bas de la division canadienne. L'année dernière a été difficile à mesurer, d'autant plus que les Canucks ont été si durement touchés par COVID et ont fait face à un calendrier extrêmement serré pour le match à domicile. Mais même avant cela, ils avaient été incohérents et avaient commencé à peu près comme ils l'ont fait cette saison – 12 points en 16 matchs. Ils ont en fait eu une autre victoire à ce stade la saison dernière.

Ils devaient à nouveau concourir dans la division Pacifique, et certainement toutes les étoiles ne cliquent pas encore. Elias Pettersson a trois buts et neuf points en 16 matchs. Brock Boeser quatre buts et huit points en 13 matchs. Donc, une partie de cela peut naturellement se retourner avec plus de chance, mais le temps est court pour attendre et espérer.

Au cours de la dernière saison complète, nous avons eu (2018-19) le dernier match éliminatoire de la Conférence Ouest qualifié avec 90 points. Ces Canucks auraient besoin de 78 points à leurs 66 derniers matchs pour atteindre cette marque, disons une fiche de 35-23-8. Et il en faudra probablement plus pour obtenir la dernière place en 2022.

Vancouver rentre à la maison cette semaine et a quelques jours de congé avec une montagne de questions et d'incertitudes avant le prochain match de mercredi contre une équipe du Colorado qui vient de les marteler 7-1 la semaine dernière. C'est une période de crise, alors que choisira le propriétaire ? C'est l'entraîneur ? GM ? Personnel des joueurs ? Ou un manque d'action fera-t-il ressortir les archers pour le match de mercredi ?

Inscrivez-vous à l'infolettre de la LNH

Obtenez le meilleur de la couverture de la LNH et des offres exclusives directement dans votre boîte de réception !

Bulletin de la LNH

Veuillez saisir une adresse e-mail valide

Merci de vous être abonné !

* Je comprends que je peux retirer mon consentement à tout moment.

×

Canadiens de Montréal

Encore pire que les Canucks, Montréal a commencé 4-11-2, le deuxième pourcentage de points le plus bas de la ligue, et ils ont perdu deux autres roadies ce week-end – un à Détroit et un à Boston. Cette situation sur la sellette est très différente de celle de Vancouver.

Tout d'abord, l'équipe vient d'atteindre la finale de la Coupe Stanley la saison dernière, c'est donc quelque chose d'important sur lequel accrocher votre chapeau. Leur joueur principal et MVP, Carey Price, a été sur la touche toute la saison pour prendre soin de lui, donc nous n'avons pas vraiment un aperçu complet du Tricolore. L'entraîneur-chef Dominique Ducharme a obtenu un contrat de trois ans après avoir dirigé l'équipe à titre de gestionnaire intérimaire la saison dernière. Ce qui se rapproche le plus d'une situation sur la sellette ici, c'est peut-être le directeur général Marc Bergevin, qui est dans la dernière saison de son contrat, et bien qu'il ait plaidé pour une prolongation significative, c'est peut-être moins certain maintenant. En tout cas, les deux parties ne s'attendaient pas à obtenir un nouvel accord au cours de la saison.

Tekken est qu'il n'y a peut-être pas de solution facile sur cette liste si elle est fatale. Neuf joueurs ont été signés pour au moins trois saisons au-delà, et la plupart d'entre eux sont les joueurs les mieux payés de l'équipe. Le Tricolore peut regarder de cette façon de toute façon, mais alors qu'ils approchent du quart de but, ils se sont beaucoup plus engagés dans la course de Shane Wright que dans tout ce qui se rapproche des séries éliminatoires.

Coyotes de l'Arizona

Absolument horrible. Mais siège chaud ? Non, c'était le plan.

Il était clair que les Coyotes accéléraient la saison et surveillaient le meilleur repêchage, bien que le degré auquel ils ont été dominés n'ait pas été une bonne image pour l'équipe ou la ligue. Depuis qu'il a remporté sa première victoire de la saison contre l'expansion de Seattle, l'Arizona en a perdu trois autres, la plus récente étant une défaite de 4-1 contre Nashville. L'Arizona a maintenant 1-13-1, ce qui pourrait les avoir sur un parcours historiquement horrible.

Vous souvenez-vous de l'Avalanche du Colorado 2016-17, la pire équipe de la saison de paie? Ils ont terminé 22-56-4 pour 48 points. Mais même eux ont commencé 7-8-0 avant de quitter le terrain.

À l'heure actuelle, les Coyotes amorcent une saison d'environ 16 points, ce qui aurait été encore pire que les Capitals de Washington 1974-75 avec une fiche de 8-67-5 pour 21 points. Ils sont souvent cités comme la pire équipe de l'histoire de la LNH, et si les Coyotes ne font pas attention, ils peuvent leur en donner pour leur argent.

Étoiles de Dallas

Une réélection populaire, comme à Vancouver, les Stars de Dallas ont connu quelques problèmes hors glace la saison dernière, avec des pauses dues à une épidémie de COVID et à une tempête locale dévastatrice. Leur fin de saison a également été extrêmement comprimée, et même si la montée a été difficile, les Stars l'ont toujours recherchée et ont traîné en séries éliminatoires en fin de saison.

Il y a deux ans, ils étaient en finale de la coupe, et avec les anciens combattants de la deuxième équipe la plus âgée de la ligue, il y avait des jeunes comme Roope Hintz et Jason Robertson. La défense de leur équipe était l'une des plus étouffantes de la ligue, et ils y ont ajouté Ryan Suter cet été. On s'attendait donc à ce qu'ils puissent se remettre sur les rails et que les choses redeviennent relativement normales cette saison.

Pas si vite.

Après avoir été l'une des deux ou trois meilleures équipes à se défendre contre les tirs, et en particulier les tirs de haute qualité, à 5 contre 5, Dallas a perdu ce classement en début de saison. Et leur attaque, qui n'a pas été leur point fort au cours des deux dernières années, a encore chuté à la 29e place de la ligue jusqu'à présent. Étonnamment, ils sont la seule équipe qui n'a pas gagné un seul match en temps réglementaire – même l'Arizona l'a fait.

Des modifications ont déjà été apportées. Blake Comeau et Tanner Kero ont été libérés et envoyés dans la LAH. Samedi soir, Jeff Marek a rapporté que l'entraîneur adjoint John Stevens n'était plus sur le banc, se déplaçant vers une vue à l'étage.

L'entraîneur-chef Rick Bowness, qui a été promu lorsque Jim Montgomery a dû démissionner, a signé sa prolongation de deux ans avant la saison dernière et pourrait bientôt trouver son chemin vers la sellette. Nous avons vu une réunion réservée aux joueurs, nous avons vu des changements dans la liste des joueurs, et maintenant il est temps de voir quelques résultats. Une victoire 5-2 sur Philadelphie samedi est un bon début.

Ce n'est pas nécessairement contre ces équipes (bien que nous soyons à peu près sûrs que le livre est fermé au moins à l'Arizona). Rappelez-vous que les Blues de St. Louis en 2018-19 étaient à la 30e place de la ligue après les points de position le 1er janvier, puis cela s'est transformé en un championnat de la Coupe Stanley.

Ce n'est certainement pas la norme, et il est temps de réfléchir à la façon de réparer les démarreurs les plus lents de la ligue.

Autres plats à emporter

• L'impressionnante déchirure de Connor McDavid dans sa liste de points en carrière s'est poursuivie au cours du week-end, avec un autre jalon à un rythme historique rapide. Le capitaine d'Edmonton est devenu le sixième joueur le plus rapide avec 600 points, atteignant la cible à son 421e match dimanche soir, le plaçant derrière seulement Wayne Gretzky (274 matchs à 600 points), Mario Lemieux (323), Peter Stastny (394), Mike Bossy ( 400), Jari Kurri (419). McDavid a battu Crosby par neuf matchs. McDavid semble juste prendre de la vitesse, ce qui est difficile à croire après avoir franchi 100 points en seulement 56 matchs la saison dernière. McDavid a en quelque sorte amélioré ses points par match jusqu'à présent, avec une moyenne de seulement deux par match en 2021-2022. Incroyablement, ce n'est bon que pour les autres buteurs de la ligue, puisqu'il a quatre points de retard sur son coéquipier Leon Draisaitl. Mais là où Draisaitl a été tenu à l'écart du filet à deux reprises cette saison, McDavid a marqué un point à chacun de ses 14 premiers matchs, et qui parie qu'il le maintiendra pendant un certain temps ? La meilleure série de points d'un joueur actif pour commencer une saison est Patrick Kane en 2015-16, et il a disputé 26 matchs. La meilleure série de points pour commencer une saison ? Wayne Gretzky bien sûr, et McDavid a encore du chemin à parcourir pour atteindre la série de 51 matchs du n ° 99.

• P.K. Subban est dans l'eau chaude après un autre accident ce week-end, cette fois contre Sammy Blais de New York. Une suspension peut-elle venir ? Le défenseur des Devils a déjà été accusé d'avoir tué le pied à trois reprises cette saison : lors de la pré-saison contre Ryan Reaves, il n'a reçu aucune discipline supplémentaire. En octobre, il a été condamné à une amende de 5 000 $ pour un incident avec Milan Lucic, et une semaine plus tard, Subban a été condamné à une amende de 15 000 $ pour avoir « trébuché » sur Trevor Zegras d'Anaheim. « Un peu comme les Reaves que j'ai vus », a déclaré l'entraîneur des Rangers Gerard Gallant aux médias après le dernier de Subban. Cela traversera-t-il la ligne jusqu'à la zone de suspension? Blais a quitté le match avec une blessure au genou et pourrait manquer un certain temps.

• Si vous n'avez pas encore participé à l'action de la bataille de Floride, faites-vous plaisir. Alors que les Panthers de la Floride deviennent un challenger potentiel, le Lightning de Tampa Bay est toujours là, et maintenant nous avons également une nouvelle histoire des séries éliminatoires sur laquelle puiser. La décision de samedi a été une décision de 3-2 en prolongation en faveur de Tampa Bay, et c'était un spectacle de toutes choses – de grosses occasions de précipitation et d'attaque et un jeu de gardien fantastique aux deux extrémités de la patinoire. Si Sergei Bobrovsky est vraiment de retour, tel qu'il était cette saison, la rivalité floridienne pourrait passer à la vitesse supérieure. Maintenant, les Panthers doivent être prudents ici lorsqu'ils frappent le premier coup de la saison – ils ont maintenant perdu quatre matchs d'affilée, dont deux en temps réglementaire. Lightning n'a pas commencé rapidement, mais est allé 5-0-2 les sept derniers. Les champions se sont rapidement remis sur les rails, comme le fait un vrai challenger. Les Panthers affrontent les Islanders, les Devils et le Wild à domicile cette semaine, et seront testés pour montrer qu'ils sont dans le peloton de tête.

• Petite mais importante mise à jour : Troy Terry continue et a maintenant marqué un point en 14 matchs consécutifs, égalant Connor McDavid pour la plus longue course active. Son centre, Ryan Getzlaf, a désormais dépassé le score de la saison dernière. Oui, nous voulons dire qu'il est de retour.

Classements de puissance rouge et blanc

1. Oilers d'Edmonton (11-3-0): Le jeu de puissance est toujours un ridicule 41 pour cent. Draisaitl et McDavid sont imparables et Jesse Puljujarvi a été une belle histoire en début de saison en termes de points par joueur. L'inconvénient de la semaine a été la nouvelle que Mike Smith avait subi un revers dans la blessure et a quitté le voyage sur la route, qui se termine à Winnipeg mardi. Mikko Koskinen, après un excellent départ, a accordé 12 buts à ses trois derniers départs, tous des victoires. Quelque chose à surveiller.

2. Jets de Winnipeg (8-3-3): A marqué au moins un point en 11 matchs consécutifs et Mark Scheifele est finalement arrivé au tableau de façon spectaculaire samedi, marquant son premier de la saison en prolongation. Cependant, l'homicide est une trace, avec seulement 65,8 pour cent de taux de meurtre.

3. Maple Leafs de Toronto (10-5-1): Un départ cahoteux a été balayé avec un 6-1-0 en novembre jusqu'à présent où le jeu de puissance endormi s'est réveillé avec un taux de réussite de 41,2 pour cent. Les lignes ont été chamboulées samedi dans la seconde moitié d'un match consécutif, et même si ce n'était pas toujours le plus fluide, la seule chose qui comptait était le résultat. Maintenant, il s'agit de rendre cela normal.

4. Flames de Calgary (8-3-4) : Une défaite face à face contre Toronto vendredi doit pousser les Flames légèrement vers le bas de ce classement, mais il n'y a pas de compte prévu sur les Flames, qui ont joué un bon hockey. Ils ont obtenu les deux points dont ils avaient besoin dimanche contre une série de Sens épuisée par le Covid. Et pas maintenant, mais après Oliver Kylington, une autre histoire improbable est sur le point de se dérouler à Calgary lorsque le gardien de réserve Dan Vladar a réussi deux bons matchs, 1-0-1 contre Toronto et Ottawa ce week-end avec un pourcentage d'arrêts de 0,969.

5. Canadiens de Montréal (4-11-2) : Un peu de malchance a contribué aux résultats de la fin de semaine, mais c'est quand même un long chemin pour les Canadiens. Il s'agit de petites victoires ces jours-ci. Ryan Poehling est entré à bord pour son premier de la saison samedi et Michael Pezzetta, un choix de sixième ronde de 2016, a suivi avec son premier dimanche. L'inconvénient qui ressort de la fin de semaine est que le gardien Jake Allen est au jour le jour, donc le Tricolore est à Sam Montembault et Cayden Primeau pour le moment.

6. Sénateurs d'Ottawa (4-10-1) : La ligue ne rend aucun service aux Sens en les faisant sortir tous les soirs, même avec 10 joueurs sur la liste du protocole COVID. Nous avons vu à quel point il était exigeant pour les équipes de faire face aux épidémies de COVID la saison dernière, et même si tout le monde à Sens a été vacciné, les défis sont toujours énormes alors qu'une programmation est constituée. La victoire de samedi sur Pittsburgh était un effort monumental, et la défaite de 4-0 contre Calgary le lendemain est tout à fait compréhensible – non pas que l'équipe soit sur le point de trouver des excuses.

7. Canucks de Vancouver (5-9-2) : Pour une organisation en mode crise, il n'y a nulle part ailleurs pour classer les Canucks qu'au dernier rang cette semaine. Préparez-vous pour ce qui pourrait être une course folle à venir.

La semaine à venir

• La cérémonie d'inauguration du Temple de la renommée a lieu lundi soir à Toronto. Félicitations à la classe 2020 d'avoir enfin eu leur journée : Ken Holland (constructeur), Kim St-Pierre, Doug Wilson, Kevine Lowe, Jarome Iginla et Marian Hossa. Qui prononcera le discours de la nuit ?

• Lorsque les Bleus ont navigué dans leur propre situation COVID, ils ont fait appel à la ligue de paie pour leur donner plus de flexibilité pour appeler des joueurs, mais cela ne s'est pas produit. Une chose qui leur aurait permis de faire était d'élever le défenseur de 23 ans Scott Perunovich, qui est un match nul pour la direction des pointeurs de la LAH à sa première année à l'université. Eh bien, le deuxième tour de 2018 a finalement été convoqué lundi matin, alors gardez un œil sur ses débuts cette semaine. Les Blues accueillent l'Arizona mardi et San Jose jeudi. Perunovich a été nommé joueur de hockey universitaire de l'année en 2020.

A la Une

Scottie Pippen et Michael Jordan avaient de grandes différences, mais leur similitude a conduit la dynastie des Bulls

Les perceptions précédentes de la relation de Scottie Pippen avec Michael Jordan ont probablement changé ces dernières semaines. Mais même si la...

Randy Moss et Tom Brady ont expliqué exactement comment l'ancien duo de Patriots a envisagé pour la première fois de fusionner

Faits saillants de l'article : Randy Moss et Tom Brady ont expliqué comment les deux ont d'abord envisagé de...

Décès d'un joueur de hockey junior russe

Le défenseur du Dynamo Moscou Valentin Rodionov est décédé à l'âge de 16 ans. ...

Les Blue Jays ajoutent de la profondeur à l'enclos en concluant un accord de 11 millions de dollars sur deux ans avec Yimi Garcia

Toronto contrat avec l'ancien détenteur des droits Yimi Garcia, rapporte Shi Davidi de Sportsnet. Le contrat comprend une option club. John...

A lire aussi

Comment la légende du hockey américain Cammi Granato prend un nouveau chemin à Seattle

PEIBLADEREN Par Kristina Rutherford, à Seattle ...

Ouragans & # 39; Svechnikov condamné à une amende de 5 000 $ pour avoir agenouillé les Flyers & # 39; Laughton

L'attaquant des Hurricanes de la Caroline Andrei Svechnikov a été condamné à une amende de 5 000 $ pour avoir agenouillé l'attaquant...

Que devraient faire les requins avec Evander Kane?

L'avenir d'Evander Kane dans la LNH n'est pas clair, mais il ne l'est guère à San Jose. Que se passe-t-il...

Dernières nouvelles : tempête de feu à Omaha

Les joueurs menacent de boycotter, le personnel d'entraîneurs démissionne en raison de prétendues coupes budgétaires et du traitement réservé au...

Résumé hebdomadaire de la LNH (numéro du 27 novembre): Qui s'est démarqué?

Une autre semaine s'est écoulée, un autre groupe important dans la LNH. Les gardiens étaient mitigés, les débutants étaient particulièrement...

Josh Brown des sénateurs « probablement » 4 à 6 semaines, selon D.J. Smith

L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, D.J. Smith a déclaré que le défenseur Josh Brown est "probablement" absent pour quatre à six semaines jeudi. ...

Rakell, Stolarz aide les Ducks à remporter la victoire contre les Sénateurs

ANAHEIM, Californie - Rickard Rakell a inscrit un but et une aide, Anthony Stolarz a effectué 34 arrêts et les Ducks d'Anaheim...

Aucune rencontre prévue entre le Québec, la LNH si possible Le retour de Nordique

Une équipe de la LNH qui est venue au Québec était de retour dans les nouvelles cette semaine, mais ce n'est peut-être...

Le Canada dévoile des kits pour les Jeux olympiques de Pékin 2022

Le Canada a officiellement publié ses maillots pour les équipes masculine, féminine et paralympique pour Pékin, Chine en 2020. [194590. ...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here