NHL et Gary Bettman: plus de 25 ans de progrès et de controverses

* initialement publié en février 2018

Gary Bettman est courbé quand il parle. Beaucoup. Il est le visage public derrière la décision de ne pas permettre aux joueurs de la LNH de participer aux Jeux olympiques de 2018. Lorsqu'un propriétaire veut que des fonds publics soient utilisés pour financer une nouvelle arène, Bettman se présente dans les médias. Il a mené la LNH à trois lock-out et a aidé la ligue à se développer dans les marchés non traditionnels du hockey avec des résultats mitigés. Il a également été à l'origine de nouvelles offres télévisées, d'un accès élargi au jeu et de nouveaux événements. En tant que commissaire de la LNH, il représente les propriétaires d'équipes de la LNH. Pourtant, depuis le moment où il a pris ses fonctions en 1993 jusqu'à aujourd'hui, les partisans de la LNH ont tenu à montrer leur dégoût.

La LNH prospère-t-elle sous Gary Bettman? Alors que de nombreux fans peuvent dire non, sa contribution est significative.

Affaire contre Gary Bettman

Gary Bettman a été embauché comme premier commissaire de la LNH avec le mandat de mettre fin à son éthique de travail. Au lieu de cela, son mandat de dix ans s'est avéré être le plus troublant de toutes les grandes ligues sportives professionnelles.

Lost Seasons: 1993-94 et 2004-05

En 1993-1994, lors de sa deuxième saison à la barre, la LNH a perdu 103 jours de jeu lors d'un lock-out. En 1995, la ligue a accepté de jouer un calendrier raccourci de 48 matchs. L'écluse avait favorisé le bouleversement économique. LAISSER. Kings a déclaré faillite et le propriétaire Bruce McNall est allé en prison. Les Nordiques de Québec étaient en route pour Denver, et les Jets de Winnipeg étaient sur un terrain difficile.

Alors que les salaires des joueurs avaient augmenté après le lock-out de 1994, Bettman n'a rien fait pour contester l'idée que les joueurs de la LNH étaient des «millionnaires privilégiés». En 2004, les propriétaires ont refusé de négocier et la saison a été annulée. La NLHPA s'est dissoute en factions rivales et les propriétaires ont pu imposer un plafond salarial. Avant 2004, les joueurs pouvaient signer avec l'équipe qui était prête à payer la valeur marchande de leurs services. Un plafond salarial rigide a été introduit et les joueurs ont subi une réduction de salaire. Les propriétaires en faisaient plus et en gardaient davantage. Les fans ont perdu une saison.

Un autre lock-out est-il menaçant dans un avenir pas si lointain? / Photo gracieuseté de D & # 39; Arcy Norman – Flickr

LNH Lockout 2012

En 2012, les problèmes de lock-out étaient un peu différents. Les propriétaires ont tenté de réduire la part garantie de 57% des revenus liés au hockey pour les joueurs, d'introduire des délais sur les contrats, d'éliminer la médiation salariale et de modifier les règles sur le libre arbitre. En 2012, l'opinion publique n'était pas du côté des propriétaires. Les propriétaires ont perdu entre 8 millions de dollars et 10 millions de dollars par jour en revenus, mais ont continué de négocier un partage des revenus liés au hockey à 50-50 en vertu de la nouvelle convention collective. Cela s'est traduit par bien plus de 2 milliards de dollars sur une ABC de 10 ans.

Les joueurs ont perdu environ 40% de leur salaire pour la saison de lock-out et des revenus supplémentaires à l'avenir. Quelle que soit votre façon de faire, les joueurs ont une part plus petite du total des dollars et moins de droits contractuels qu'avant le lock-out. L'un des gagnants était l'équipe d'expansion. Nouvelles règles qui fixent un plafond de sept ans sur les contrats individuels et la limite de déviation de 35% d'année en année sur les contrats. La réduction du seuil de salaire a également aidé d'autres petites équipes du marché. Au Canada, cependant, les entreprises dans les zones avec des équipes de la LNH ont été endommagées en raison de lock-out.

Expansion insistante du hockey sur des marchés non traditionnels

Au moment où Bettman a pris la relève en 1993, la LNH comptait 24 équipes. Les Panthers de la Floride et les Mighty Ducks étaient tous deux prêts à rejoindre la ligue.

Sous la garde de Bettman, la ligue s'est déplacée vers les Predators de Nashville, les Thrashers d'Atlanta, le Minnesota Wild et les Blue Jackets de Columbus, tout en déplaçant les North Stars du Minnesota à Dallas, les Nordiques de Québec à Denver, les Jets de Winnipeg à Phoenix et les Hartford Whalers en Caroline du Nord.

Cependant, peu d'équipes d'expansion ont réussi. Les Thrashers d'Atlanta ont survécu à Atlanta pendant près de 12 ans. Le taux de participation a commencé à 17,206 au cours de sa première année d'expansion et a été ramené à un faible niveau de 13 469 la saison dernière. L'équipe a finalement déménagé à Winnipeg.

Nous savons tous comment le hockey fonctionnait à Atlanta (BridgetDS / Flickr)

Arizona et Arenas

Une préoccupation persistante est en Arizona. En plus de supporter le poids d'être les Jets originaux de Winnipeg bien-aimés, la série Coyotes a été en proie à des problèmes depuis le début. Leur domicile d'origine à l'aréna AmericaWest n'était pas bien adapté pour le hockey; Leur domicile actuel à Glendale est à une heure de Phoenix et a ses propres problèmes. Malgré le phénomène Auston Matthews, le hockey n'est pas indigène. Les Coyotes ont eu du mal à se constituer une base de fans.

Les Coyotes de Phoenix ont participé à la finale de la Conférence de l'Ouest en 2012 et le Lightning de Tampa Bay a fait de même dans l'Est en 2011 (en plus de remporter la Coupe Stanley juste avant le lock-out en 2004). Les Hurricanes de la Caroline ont été nommés les premiers champions de la coupe après le lock-out, et les Ducks d'Anaheim ont suivi en 2007.

Au détriment des partisans canadiens, les équipes de ceintures solaires des années Bettman ont eu beaucoup plus de succès en séries éliminatoires que leurs frères canadiens. Cela a conduit à croire que le petit Américain a peu de respect pour le Canada et les fans canadiens.

Manque de respect pour les franchises canadiennes

En 2012, les sept franchises canadiennes de hockey étaient parmi les plus fortes de la ligue, presque indépendamment de la performance sur la glace. La fréquentation était élevée et le prix des billets était en conséquence.

De nombreux Canadiens n'ont pas pardonné à Gary Bettman d'avoir transféré les Jets de Winnipeg à Phoenix ou les Nordiques de Québec au Colorado au début de son mandat ou d'avoir bloqué le transfert potentiel des Predators de Nashville à Hamilton. Alors que le retour des Jets a été salué, les rumeurs continuent selon lesquelles la ville de Québec sera empêchée de reprendre une franchise. Les opinions négatives des fans sur Bettman restent inchangées.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman et le PDG de l'Association des joueurs de la LNH, Donald Fehr (AP Photo / Gene J.Puskar, dossier)

Un résultat de l'ère de la parité est que les équipes canadiennes, avec tout leur soutien de fans et toutes leurs ventes de billets, ont généralement eu du mal à réussir sur la glace. Pendant ce temps, l'équipe d'expansion de Bettman a plutôt bien réussi. Les Hurricanes de la Caroline ont été nommés les premiers champions de la coupe après un lock-out en 2005. Les Ducks d'Anaheim ont suivi en 2007. Les petites équipes de marketing avaient maintenant une chance de concourir pour les principaux agents sans nom. Même les Coyotes de Phoenix étaient en finale de conférence en 2012. L'an dernier, les Predators de Nashville ont atteint la finale de la Coupe Stanley. En raison de la nature du projet d'expansion, les Golden Knights de Vegas ont un départ phénoménal cette année.

Pour la défense de Gary Bettman

Le succès ou l'échec des équipes de hockey sur des marchés non traditionnels ne doit pas être utilisé pour critiquer Bettman. Cependant, la plupart des partisans conviennent qu'il s'est concentré sur l'expansion de son entreprise avec le hockey et non sur la protection du lien spécial des Canadiens avec le jeu. Bien entendu, ce n'est pas sa responsabilité. L'héritage de Bettman doit être basé sur son bilan pour étendre le jeu.

Exposition au LNH

La LNH a fait un travail de marketing phénoménal depuis le lock-out de 2004-2005. Une grande partie peut être créditée au commissaire lui-même. Avant le lock-out de 2004-2005, la LNH avait un contrat de télévision avec ESPN et ABC aux États-Unis. Ce n'était rien de moins qu'un désastre, et à part peut-être un ou deux matchs par semaine, ESPN a balayé le hockey. En fait, le jeu épique 6 entre les Flyers et Lightning a été poussé à ESPN 2 pour quelque chose dans la lignée des World Series of Poker.

Après le blocage et en mode de récupération complète, la LNH a signé un accord avec OLN (Outdoor Life Network) en tant que partenaire de diffusion exclusif aux États-Unis. Cette transition a commencé très lentement. OLN a diffusé à la télévision les deux premiers matchs des finales de la Coupe Stanley 2006 et 2007. Sur les quatre matches, la note la plus élevée était de 0,6, et le classement moyen pour toute la série était de 1,8 en 2006 et de 1,2 en 2007. En comparaison, la finale de la Coupe était en moyenne de 2,7 sur ABC et ESPN en 2004. Toujours tout cela faisait partie d'une tendance à la baisse qui avait commencé en 2000. ESPN et ABC n'avaient fait aucun changement lorsque le classement de la LNH a baissé. En 2000, la finale a donné une note de 3,7, en 2004, elle était tombée à 2,6.

Connectez-vous à Comcast

OLN voulait passer à Versus pour le début de la saison 2007-2008, surtout, ils appartenaient au géant du câble Comcast. Comcast, qui possède les Flyers de Philadelphie et est basé à Philadelphie, traversait une période de croissance rapide.

En 2013, Comcast était loin d'être le premier fournisseur de câblodistribution aux États-Unis. Plus important encore, en 2011, Comcast a acquis NBC Universal. Cela comprenait des réseaux tels que USA, CNBC et MSNBC. Ironiquement, pas même un an plus tard, le réseau appartenant à Comcast, Versus, a été renommé NBC Sports Network.

Bettman a contribué à chaque éliminatoire en 2012 en devenant la télévision nationale. Cela a payé tout de suite. La guerre épique qui a opposé les Flyers et les Penguins au premier tour a permis d'obtenir des classements exceptionnels à l'échelle nationale. En fait, les éliminatoires dans leur ensemble se sont très bien déroulées cette année-là, à l'exception de la finale, probablement à cause de la distorsion du début. Mais le retour des Kings en finale a renouvelé un vif intérêt pour le hockey dans le sud de la Californie.

Dustin Brown et le vainqueur de l'équipe des Los Angeles Kings Philip Anschutz célèbrent après avoir remporté la Coupe Stanley en 2014 (Photo de Dave Sandford / NHLI via Getty Images)

Le contrat avec NBCSN et NBC est la meilleure chose qui soit arrivée à la LNH depuis longtemps, et c'est le résultat direct de Gary Bettman qui sort des sentiers battus. La couverture de la LNH par NBC est inégalée.

Disponibilité et commercialisation

Il existe de nombreuses autres façons de faire passer le mot et d'amener les gens à regarder le hockey, et c'est un autre domaine dans lequel le commissaire a excellé dans la commercialisation du jeu. Dès le début, tous les jeux vidéo nationaux sont disponibles via NBC Sports Live Extra. Cela signifiait que tout le monde pouvait regarder les matchs n'importe où. Aujourd'hui, le Game Center et l'application NHL permettent de diffuser de nombreux matchs. Bien que des pannes de courant persistent, le volume de hockey disponible est fantastique.

Deuxièmement, la LNH a utilisé YouTube de plusieurs façons, dès le début. Depuis la création de la «nouvelle LNH» en 2005-2006, la LNH a publié des extraits et des faits saillants de chaque match qui a été joué. Ils ne sont pas seulement sur leur site Web, ils sont également sur YouTube. Si vous vous asseyez ici et lisez ceci en 2015, vous pouvez rechercher un jeu de 2006 et il sera là.

Faits saillants

L'autre chose que la LNH a faite a été de rendre ses vidéos accessibles à tous. Contrairement à la MLB, si je veux sortir et faire une vidéo des moments forts de Patrick Kane en utilisant des clips de la LNH, devinez quoi? Je peux le faire. Il existe des milliers et des milliers de packages phares de tous types de joueurs. Il existe même un site Web dédié qui enregistre chaque match de la LNH, et la meilleure partie est que la politique de la LNH le permet.

En 2010, la LNH a adopté la campagne «L'histoire sera faite» en 2010, et elle est immédiatement devenue un coup de circuit. Ces publicités sont rapidement devenues virales et ont vraiment fait ressortir les émotions brutes des séries éliminatoires. Des milliers de vidéos créées par les utilisateurs ont inondé YouTube.

L'équipe marketing de la LNH a fait un travail brillant pour donner au jeu la visibilité dont il avait besoin, et il n'y a qu'une seule chose qui peut retomber sur la montre de Gary Bettman.

Page d'entreprise

L'affaire contre Bettman est en partie une réaction aux lock-out de sa montre. Bien qu'un héritage de lock-out ne soit pas une bonne nouvelle, la LNH en récolte les bénéfices aujourd'hui. Avant le blocus de 2004, il n'y avait absolument aucun équilibre dans la LNH. Si vous êtes une équipe "riche" dans la LNH, vous pouvez lancer n'importe quoi sauf l'évier de la cuisine sur l'agent libre le plus apprécié.

Les fans des Coyotes se sont présentés pour les séries éliminatoires (Archives THW)

Prenons l'exemple des Flyers. En 2004, les Flyers étaient l'une des meilleures équipes de la Conférence Est et avaient une bonne part de joueurs vraiment décents. Primeau, LeClair, Recchi et Roenick étaient tous des Flyers à l'époque. Les Flyers avaient 22 millions de dollars liés à seulement trois de ces joueurs. Pourquoi? Parce qu'ils le pouvaient. Comme je l'ai mentionné ci-dessus, les Flyers appartiennent à Comcast, de sorte que leurs poches sont essentiellement illimitées.

Tout a changé après le lock-out 2004-2005. Un plafond salarial strict de 39 millions de dollars a été introduit pour la saison prochaine. Cela signifiait que des équipes comme les Flyers ne pouvaient pas perdre 22 millions de dollars sur trois joueurs. Le capot a fait ce qu'il était censé faire. Les Penguins sont redevenus pertinents, les Blackhawks ont trouvé une nouvelle vie et les petites équipes de marketing ont maintenant une chance de concourir ou d'être des agents indépendants de renom. Même les Phoenix Coyotes étaient en finale de la conférence en 2012.

Revenu et fantaisie

Le temps de Bettman a conduit à d'importants changements positifs dans la ligue. Les revenus ont été multipliés par cinq et les salaires des joueurs ont emboîté le pas. La LNH a disputé une série de matchs de saison régulière en Europe et au Japon, élargissant son attrait mondial. Il a créé la Winter Classic à succès, le jeu annuel en plein air joué le 1er janvier qui a captivé l'imagination du public américain. Il a frappé des parcs de balles historiques tels que Wrigley Field et Fenway Park et a emballé 110 000 fans dans la neige glacée et froide. arborer fièrement les couleurs de l'équipe. Les revenus de la télévision ont considérablement augmenté, tout comme les accords de parrainage de la ligue. Il a aidé à stabiliser des franchises fragiles à Edmonton, Calgary et Ottawa grâce au programme d'aide en devises canadiennes. Il a permis au Minnesota et à Winnipeg de récupérer leurs franchises.

Nouveaux défis

Gary Bettman est un mystère enveloppé d'une énigme. D'une certaine manière, il est brillant. Par d'autres moyens, complètement sourd. L'échec de John Scott est un bon exemple de la raison pour laquelle certains fans ne se réchaufferont jamais pour Bettman.

La LNH fait face à de nouveaux et sérieux défis. Bettman aime-t-il naviguer sur ces eaux difficiles?

La ligue peut-elle continuer à faire des affaires pour se développer sur des marchés non traditionnels?

Comment la ligue réagira-t-elle à la première découverte du premier cas d'une personne vivante identifiée avec une maladie dégénérative du cerveau, une encéphalopathie traumatique chronique ou une CTE? La recherche confirme apparemment la relation entre les sports de contact et les lésions cérébrales. Cela aura de profondes implications pour la LNH.

La ligue adoptera-t-elle les propositions de Ken Dryden dans son nouveau livre Game Change? Le livre représente un défi pour le commissaire de la LNH Gary Bettman. Tout en expliquant à Bettman et aux lecteurs pourquoi et comment le jeu doit changer pour survivre, certains fans craignent qu'un moratoire sur les tirs à la tête conduise à moins de jeu physique.

Les fans revivront Gary Bettman. Parfois, il semble aimer. Cet été, il a utilisé un enfant pour troller les fans. Il restera controversé. Lors de l'évaluation de l'héritage de Bettman, les gens ont du mal à séparer le personnel du professionnel. Certains le considéreront toujours comme un étranger, sans être imprégné par la culture du hockey. Cependant, Bettman est commissaire depuis près de 25 ans. Il est difficile d'imaginer la LNH sans lui.

Inscrivez-vous à notre «bulletin d'information sur l'histoire du hockey» régulier. pour toutes les parties les meilleures et les plus significatives des archives THW. Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

The post NHL et Gary Bettman: 25+ ans de progrès et de controverse sont apparus pour la première fois sur The Hockey Writers. Catalogue

A la Une

Avec Saquon Barkley absent, le vétéran des Giants Devonta Freeman signe

EAST RUTHERFORD, N.J. - Devonta Freeman, demi-arrière au Pro Bowl, a signé avec les Giants de New York et peut jouer ce...

Les Sénateurs ne signeront plus Anderson

Les Sénateurs d'Ottawa quittent le gardien Craig Anderson après que le vétéran de rappel ait passé dix saisons avec l'équipe. Cette décision...

LeBron James vient de marquer pour la première fois dans l'Histoire des Playoffs des Lakers

Les LA Lakers n'ont pas réussi à assurer une avance de 3-0 dans la ligue finale de la Conférence Ouest contre les...

O.J. Simpson envoie un message sincère à Gale Sayers en l'appelant son «joueur de football préféré de tous les temps»

Mercredi matin, la famille NFL a reçu la tragique nouvelle que la légende des Chicago Bears, Gale Sayers, était décédée. Il avait...

A lire aussi

Stars & # 39; Game 1 Hero Joel Hanley's Tale of Tragedy, Triumph and Faith

Le défenseur des Stars de Dallas a choisi le moment idéal pour marquer le premier but de sa carrière dans...

Pourquoi les Jets de Winnipeg devraient-ils être intéressés à échanger contre Matt Dumba

WINNIPEG - De l'extérieur, cela ressemble à un simple jeu de jumelage. Une équipe a un surplus relatif, l'autre a un...

Blackhawks News & Rumors: Kubalik, Dumba, Krug & More

Dans le monde des Blackhawks de Chicago cette semaine, il y a beaucoup de spéculations, et c'est le nom du jeu en...

Points saillants de la victoire au trophée Calder de Cale Makar LNH

VANCOUVER - Si vous voulez vraiment voir le visage d'un jeu en évolution, il est apparu lors de la vidéoconférence de la...

Les sénateurs ouvrent des bureaux de vote éphémères COVID-19 à l'extérieur de l'aréna

OTTAWA - Deux stationnements de l'aréna d'accueil des Sénateurs d'Ottawa sont en cours de conversion en bureaux de vote éphémères COVID-19. ...

Avec Kucherov en mode Bête, Tampa peut-il prendre le contrôle de la finale?

Après un match difficile 1 et la première partie du match 2, Nikita Kucherov a prouvé pourquoi il était l'un...

Sept choses à propos de Roberto Luongo

Roberto Luongo est l'un des gardiens de but les plus talentueux de l'histoire de la ligue et est parmi les meilleurs dans...

L'ajout d'Edmundson par le Canada donne un équilibre à la ligne bleue à la juste valeur

MONTRÉAL - Le texte d'un directeur de conférence de l'Ouest était une évaluation équilibrée et éclairée de la décision de Marc Bergevin...

Les Coyotes nomment Bill Armstrong directeur général

Les Coyotes de l'Arizona ont embauché l'ancien directeur général adjoint des Blues de St. Louis Bill Armstrong pour être leur nouveau directeur...

Les cinq meilleures destinations d'agent libre pour Alex Pietrangelo

Les pourparlers entre les Blues de Saint-Louis et leur défenseur vedette se sont arrêtés et lui ont ouvert la porte...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here