Les meilleures signatures d'agents libres non rédigées de Flyers de tous les temps

Au hockey, le développement des joueurs est rarement linéaire. Il y a des joueurs qui sont prêts à sortir directement du repêchage d'entrée, tandis que d'autres exigent des régimes plus laborieux. Dans sa forme actuelle, le repêchage de la LNH comprend sept rondes, un total de 217 sélections. Même avec l'abondance des ressources de reconnaissance utilisées par les équipes aujourd'hui, couvrant des continents entiers, il y a encore des joueurs qui restent sous le radar. Catalogue

Connexes: Broad Street Bullies – More Than Goons, Fists & Enforcers

Chaque club veut trouver le prochain Artemi Panarin, mais certaines équipes ont une vision plus établie de la découverte des diamants bruts. Les Flyers de Philadelphie font partie de ces équipes. Pendant des décennies, l'équipe a réussi à trouver des joueurs de combat en dehors du repêchage. Ce sont les meilleures signatures d'agents libres non signées de l'histoire des Flyers.

Avis honnêtes

Pierre-Eduard Bellemare (2014-2017)

Carrière dans la LNH: 38 buts, 49 passes, 87 points en 454 matchs

Carrière des Flyers: 17 buts, 17 passes, 34 points en 237 matchs

Pierre-Edouard Bellemare (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Bellemare a été découvert par l'ancien directeur général des Flyers, Ron Hextall, avant la saison 2014-15, après avoir passé cinq ans dans la SHL. Jamais une arme offensive puissante, Bellemare s'est taillé une niche en tant que spécialiste des homicides de quatrième ligne. Il a été sélectionné par les Golden Knights de Vegas lors du repêchage d'expansion 2017 et s'approche de 500 matchs en carrière dans la LNH, jouant maintenant pour l'Avalanche du Colorado.

Ruslan Fedotenko (2000-2002)

Carrière dans la LNH: 173 buts, 193 passes, 366 points en 863 matchs

Carrière des Flyers: 37 buts, 38 passes, 75 points en 199 matchs

Fedotenko serait plus haut sur la liste si une plus grande partie de sa carrière était passée avec les Flyers. Il a été transféré après la saison 2002 à Tampa Bay Lightning, où il restera pendant les quatre prochaines années. Il faisait également partie de l'équipe gagnante de la Coupe Stanley Lightning 2004 qui a battu les Flyers lors de la finale de la Conférence de l'Est cette dernière saison. Fedotenko était une profondeur plutôt sous-estimée pour la majeure partie de sa carrière.

Yegor Zamula (2018 présent)

Carrière dans la LNH: N / A

L'inclusion de Zamula est en partie le résultat de préjugés personnels; Son potentiel, comme Philippe Myers, est à travers le toit. Il est apparu comme un espoir de première classe au cours de la saison 2018-19 après avoir signé un contrat d'entrée de gamme avec les Flyers.

Egor Zamula des Hitmen de Calgary (Candice Ward / Calgary Hitmen)

Initialement surpassé au repêchage 2018, il a été l'un des meilleurs défenseurs de la WHL ces deux dernières années, marquant 84 points lors de ses 89 derniers matchs. Il a également joué pour la meilleure paire défensive pour la Russie au championnat du monde junior et a brillé en le faisant. Sa saison s'est terminée tôt en raison d'une blessure au dos, mais quand il revient, faites attention à cet enfant.

Tim Kerr (1980-1991)

Carrière dans la LNH: 370 buts, 304 passes, 674 points en 655 matchs

Carrière des Flyers: 363 buts, 287 passes, 650 points en 601 matchs

Le meilleur agent libre non repêché dans l'histoire de la franchise Flyers est sans aucun doute Tim Kerr. Il a été signé avant la saison 1980-1981 après trois ans avec les Canadiens de Kingston dans l'OMJHL, maintenant connue sous le nom de OHL. À l'origine considéré comme un exécuteur, Kerr s'est imposé comme un buteur d'élite de 1983 à 1984, lorsqu'il a disputé quatre saisons consécutives avec 54 buts ou plus. Mieux qu'un point par combattant dans sa carrière, il détient également des records des Flyers pour la plupart des saisons de 50 buts (4), la plupart des buts en avantage numérique en saison régulière en carrière (145), la plupart des tours du chapeau pour la saison régulière en un an. (5) et la plupart des tours du chapeau de la saison régulière (17), entre autres records.

Tim Kerr et John LeClair (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Kerr détient également les records de la LNH pour le plus grand nombre de buts en avantage numérique en une saison (34), le plus grand nombre de buts en avantage numérique en période de match éliminatoire (3) et les quatre buts les plus rapides en match éliminatoire (8: 16). Il a participé à 54 matchs répartis entre les Hartford Whalers et les New York Rangers après son passage à Philadelphie, mais sera toujours connu comme l'une des meilleures trouvailles de l'histoire des Flyers.

Ilkka Sinisalo (1981-1991)

Carrière dans la LNH: 204 buts, 223 passes, 427 points en 582 matchs

Carrière des Flyers: 199 buts, 210 passes, 409 points en 526 matchs

Début des années 1980: un temps avant le dépistage intensif. Les opérations de hockey ont parcouru un long chemin depuis, mais le dépistage, ou son absence, est attribué à la découverte par les Flyers d'Ilkka Sinisalo. Étant donné que le premier joueur finlandais à jouer dans la LNH a été Matti Hagman en 1976-77, il n'est pas surprenant que la Finlande n'ait pas été la région hautement dépistée qu'elle est aujourd'hui au début des années 80. Sinisalo a été signé par les Flyers après une saison dominante pour HIFK par la série professionnelle finlandaise qui l'a vu marquer 27 buts en 36 matchs.

Ilkka Sinisalo (photo gracieuseté du Temple de la renommée du hockey finlandais)

Il est devenu le premier Flyer à marquer son premier but dans la LNH sur un penalty et a continué à être l'un des meilleurs joueurs européens de l'histoire de la franchise, se tenant toujours comme le meilleur buteur des Flyers de tous les temps parmi les Européens. Il est également le quatrième Finlandais le plus performant de l'histoire de la LNH. Sinisalo a poursuivi sa carrière comme dépisteur dans la LNH après avoir pris sa retraite en 1996 et est malheureusement décédé en 2017 après une bataille contre le cancer du pancréas. Il est un candidat probable pour le Temple de la renommée des Flyers, ayant été intronisé au Temple du hockey finlandais en 1997.

Dave Poulin (1982-1990)

Carrière dans la LNH: 205 buts, 325 passes, 530 points en 724 matchs

Carrière des Flyers: 161 buts, 233 passes, 394 points en 467
jeux

Autre joyau caché en Europe, Dave Poulin a été remis dans son projet après une carrière de quatre ans à l'Université de Notre-Dame en raison de sa petite taille. Il a passé la saison suivante en Suède pour le Rogle Bandy Club de la SHL, où il a été formé par Ted Sator, un dépisteur pour les Flyers. Sator a remarqué ses compétences et a parlé pour sa signature. Poulin a fait ses débuts à la fin de la saison 1982-1983 lorsqu'il a marqué deux buts dans une victoire contre les Maple Leafs de Toronto.

Connexes: Les 3 meilleurs gardiens de tous les temps

Il a été cimenté comme un contributeur majeur aux Flyers la saison suivante quand il a été mis sur la première ligne de l'équipe avec Kerr et Brian Propp. Poulin a également une distinction particulière dans l'histoire de Flyer en tant que l'homme qui a remplacé Bobby Clarke en tant que capitaine à la retraite de Clarke en 1984. (de & # 39; POULIN LE NOUVEAU CŒUR ET L'ÂME DES FLYERS, & # 39; The Morning Call, 03/31/1985) Poulin a presque mené l'équipe à Promised Land en 1987, tombant aux Oilers de Wayne Gretzky dans une finale de la Coupe Stanley en sept matchs. Il a été intronisé au Flyers Hall of Fame en 2004.

Philippe Myers (2018-maintenant)

Carrière dans la LNH: 5 buts, 13 passes, 18 points en 71 matchs

L'inclusion de Phil Myers sur une liste de tous les temps peut sembler prématurée, mais compte tenu de son jeu dans le nombre limité de matchs qu'il a assortis, le ciel est la limite pour le jeune défenseur. Après avoir été transféré dans le légendaire repêchage de 2015, Myers a été invité à la formation des Flames de Calgary, mais n'a pas reçu de contrat. Il a reçu une invitation de camp similaire des Flyers, où Philadelphie a prolongé une offre de contrat à la fin. Myers a passé la saison 2015-16 à dominer la LHJMQ, marquant 45 points en 63 matchs pour les Huskies de Rouyn-Noranda.

Philippe Myers, Flyers de Philadelphie (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Il n'avait marqué que 8 points en 60 matchs la saison précédente. La performance de Myers était si impressionnante que de nombreux dépisteurs pensaient qu'il aurait été un choix de première ronde en 2016 s'il n'avait pas signé avec les Flyers. Il a de nouveau marqué plus d'un point par match pour les Huskies en 2016-2017 avant de faire ses débuts professionnels avec les Phantoms de Lehigh Valley. Il a passé deux ans dans la meilleure paire défensive du Phantom pour perfectionner ses compétences avec Travis Sanheim.

Connexes: Top 10 des joueurs les plus sales de la LNH

Myers s'est maintenant imposé comme un pilier de la formation et ne fait qu'effleurer la surface de son potentiel. Il évolue toujours, mais ses instincts offensifs ont flambé et sa lecture de jeu sur la défense s'est améliorée. Compte tenu de sa taille (6 pieds 5, 210 livres), de sa capacité de patinage et de ses coups droitiers, Myers a le potentiel d'être un solide défenseur.

Matt Read (2011-2018)

Carrière dans la LNH: 88 buts, 100 passes, 188 points en 449 matchs

Carrière des Flyers: 87 buts, 100 passes, 187 points en 437
jeux

Matt Read était un joueur discret et productif à Philadelphie. Il a signé avec les Flyers au printemps 2011 à la fin de sa carrière collégiale de quatre ans à la Bemidji State University. Il a fait l'équipe hors du camp d'entraînement et a eu une saison recrue de 24 buts et 47 points. Il est resté un contributeur au milieu de six ans pendant encore quelques saisons avant que son jeu ne ralentisse.

Matt Read (Amy Irvin / Les écrivains de hockey)

Il joue toujours dans la AHL pour les Marlies de Toronto, mais sa moyenne de points par match pendant son temps pour les Flyers est un peu surprenante à .427, ce qui équivaut à environ 35 points par saison. Il avait peut-être un sommet très court, mais Read apportait chaque soir des minutes significatives à la table pour l'orange et le noir.

Michael Raffl (présent 2014)

Carrière dans la LNH: 78 buts, 74 passes, 152 points en 470 matchs

Michael Raffl n'est peut-être pas un joueur vedette, mais sa constance doit être appréciée. Il a joué professionnellement dans la ligue Allsvenskan, le deuxième niveau professionnel de Suède pendant 25 ans lorsqu'il a signé avec les Flyers. Il a disputé deux matchs avec les Phantoms avant de rejoindre définitivement la LNH en 2013-14.

Michael Raffl, Flyers de Philadelphie, 24 novembre 2017 (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Maintenant dans sa septième saison, Raffl a trouvé sa place au bas de la gamme, mais a vu pendant longtemps dans presque tous les endroits imaginables. Cette polyvalence lui a permis de rester sur sa place de liste, même s'il n'a jamais été un joueur productif. De même, personne ne participe accidentellement à près de 500 matchs dans la LNH. Bien que son jeu manque de flash, Raffl est le modèle de cohérence aux six derniers niveaux au plus haut niveau.

Le meilleur peut encore venir

Le repêchage est le moyen le plus évident et le plus efficace de bâtir une équipe solide, mais les franchisés qui sont capables de trouver des différences le long des marges peuvent sauter la ligne quand il s'agit de gagner les meilleurs prospects. Tout le monde n'est pas éligible aux récompenses, mais les LNH efficaces sont toujours en demande. Les Flyers ont régulièrement eu du succès dans cette entreprise, certaines de leurs meilleures découvertes n'ayant pas encore atteint leur potentiel.

Le post Flyers & # 39; Top Undrafted Free Agent Signings of All-Time est apparu pour la première fois sur The Hockey Writers.

A la Une

49ers QB Nick Mullens était si inconnu que Twitter l'a confirmé lors de ses débuts dans la NFL

Nick Mullens est de retour au combat pour les 49ers de San Francisco à un moment si nécessaire. Mullens, le quart-arrière...

Les Blue Jays affrontent les Orioles en finale avec une chance de gagner la position

Les Blue Jays de Toronto essaieront de terminer un balayage de trois matchs des Orioles de Baltimore en visite et d'améliorer éventuellement...

Terry Sawchuk – Comment les Maple Leafs se sont emparés du Temple de la renommée Gardien

Voici l'un de nos nombreux messages écrits comme s'il s'agissait de 1964, alors que les événements se déroulaient. Catalogue ...

Patriots place centre David Andrews, secondeur Josh Uche sur IR

FOXBOROUGH, Mass. - Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont placé le centre partant David Andrews et le secondeur recrue Josh Uche dans...

A lire aussi

Rumeurs NHL: Capitals, Penguins, Jets, Wild, Senators, More

Dans les rumeurs actuelles de la LNH, il y a des nouvelles qu'Alex Ovechkin se représente lors de discussions sur un nouveau...

Gary Bettman: Les bulles de la LNH étaient «tout simplement remarquables».

Il reste entre deux et quatre matchs dans la tumultueuse campagne de la LNH 2019-2020 avant que le Lightning de Tampa Bay...

Les Red Wings signent Sam Gagner pour une prolongation d'un an

Les Red Wings de Detroit ont signé le centre Sam Gagner pour une prolongation d'un an du contrat, a annoncé l'équipe samedi....

Rumeurs de la LNH: Requins, Chevaliers d'Or, Blue Jackets, Oilers, Plus

Dans la rumeur actuelle de la LNH, il y a des nouvelles auxquelles les Sharks de San Jose ont trois questions assez...

Les Sénateurs ne signeront plus Anderson

Les Sénateurs d'Ottawa quittent le gardien Craig Anderson après que le vétéran de rappel ait passé dix saisons avec l'équipe. Cette décision...

Pourquoi Joe Pavelski a choisi Dallas plutôt que Tampa Bay pour son tir de la Coupe Stanley

Joe Pavelski avait été en 13 saisons et près de 1 000 matchs avec les Sharks de San Jose avant de frapper...

Examen du désastreux commerce Jagr des Capitals

Quelques heures seulement après que la star des Capitals de Washington, Alexander Ovechkin, a remporté son deuxième prix ESPY consécutif pour le...

Examinez les 14 meilleurs candidats au rachat de la LNH en 2020

Y a-t-il quelque chose de plus étonnant qu'un mulligan? Croyez-nous, les directeurs généraux de la LNH se plaindront à eux cet...

Faire agir la cause et conserver chacun des principaux centres du Canada

Le problème des choses que nous appelons «bons problèmes» est le suivant: le mot «problème» demeure une petite partie ennuyeuse de l'équation....

Les Sabres devraient faire de Koivu une cible majeure de succès

Les Sabres de Buffalo font face à la plus grande intersaison de l'organisation depuis plus d'une décennie. Avec plus de 34 millions...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here