Les meilleures saisons de recrue de l'histoire de la LNH

La Ligue nationale de hockey a été témoin d'un certain nombre de campagnes de recrues sensationnelles tout au long de son histoire, et cette tendance devrait se poursuivre. Avec la prochaine équipe de jeunes étoiles exceptionnelles, la LNH est plus forte que jamais en ce qui concerne les jeunes talents d'élite.

Cependant, malgré les compétences incroyables de ces joueurs, il est hautement improbable que les recrues de cette saison se rapprochent du succès réussi de diverses recrues des saisons précédentes.

Alors, à quel point les débutants spéciaux de la LNH ont-ils été incroyables lors des premières saisons du match dans la LNH? La liste suivante examine un certain nombre des meilleures saisons de recrue de l'histoire de la LNH.

Sans ordre particulier:

Les plus grandes saisons des recrues dans la LNH: Alexander Ovechkin (2005-06)

Bien que le lock-out de la LNH ait gardé Ovechkin hors de la glace en 2004-05, il a mis le feu à la Ligue en 2005-06 dans l'une des saisons recrues les plus dominantes de l'histoire récente.

Ovechkin a été sélectionné pour la première fois par les Capitals de Washington au repêchage 2004 de la LNH, marquant un incroyable 52 buts en 81 matchs en tant que recrue, tout en ajoutant 54 autres passes. Ce faisant, il a non seulement remporté le trophée Calder en tant que recrue de l'année dans la LNH, mais il a également terminé par un match nul pour le troisième but de la ligue avec Ilya Kovalchuk.

Ovechkin, un joueur étoile de la première équipe, a également mené la LNH dans les tirs marquants en tant que recrue de 20 ans, marquant l'un des buts les plus emblématiques de la dernière décennie.

Wayne Gretzky (1979-1980)

Pas de surprise ici.

En 1979-80, Gretzky a perdu du temps à s'acclimater à la LNH, provoquant un chaos absolu dans la ligue avec ses capacités de jeu complexes.

À la fin de la saison, Gretzky avait non seulement marqué 51 buts, une somme impressionnante en lui-même, mais il avait également enregistré 86 passes, la plupart dans la LNH. Au total, ses 137 points, qui ont également mené la ligue en 79 matchs, n'étaient qu'un aperçu de l'avenir, qui continuait sans aucun doute d'être le plus grand joueur à jouer le match.

Bien que Gretzky ne se soit pas qualifié pour le trophée Calder, il a quand même mis la LNH sur son oreille pendant la saison recrue. (Photo par B Bennett / Bruce Bennett Studios / Getty Images)

La saison recrue de Gretzky était en fait si dominante qu'il a non seulement été nommé joueur étoile, mais il a également été en mesure d'obtenir les trophées Lady Byng et Hart Memorial en tant que joueur le plus gentil et le plus précieux de la ligue.

Avec le recul, la saison recrue de Gretzky dans la LNH restera dans le livre des records comme l'une des meilleures de tous les temps, et certainement une qui ne sera jamais surpassée, comme Gretzky lui-même. Cependant, il n'était pas éligible pour le trophée Calder parce qu'il avait joué une saison entière dans l'Association mondiale de hockey l'année précédente.

Teemu Selanne (1992-93)

À sa première saison de hockey professionnel en Amérique du Nord, "Finnish-Flash" était carrément imparable, marquant des buts incroyables 76 pour les Jets de Winnipeg en 84 matchs. Au total, Selanne a marqué 132 points en tant que recrue, le cinquième total le plus élevé de la LNH en 1992-93, quand il a également ajouté 56 autres passes.

Selanne a commencé sa carrière au Temple de la renommée en beauté! (Photo par Denis Brodeur / NHLI via Getty Images)

En conséquence, Selanne a simplement réclamé le trophée Calder et a également été nommée étoile de la première équipe avec d'autres grands de la LNH et le Temple de la renommée de Mario Lemieux, Luc Robitaille, Ray Bourque et Chris Chelios.

Même si les Jets se rendront bientôt à Phoenix, la carrière de Selanne durera beaucoup plus longtemps, en fait 21 ans de plus, où il remporta un championnat de la Coupe Stanley et accumula près de 1 500 points en carrière.

Tony Esposito (1969-1970)

Esposito a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1988 et a non seulement produit l'une des plus grandes saisons de recrue de tous les temps, mais est également l'un des plus grands gardiens de but de l'histoire de la LNH.

Esposito a fait son entrée dans la LNH en 1968-69, disputant 13 matchs avec les Canadiens de Montréal avant d'être réclamé par les Blackhawks de Chicago. En conséquence, 1969-70 a été la véritable saison recrue d'Esposito, quand il a disputé 63 matchs pour les Blackhawks et était tout simplement fantastique.

Le record novice d'Esposito de 15 blanchissages ne sera probablement jamais battu. (Photo par Steve Babineau / NHLI via Getty Images)

Dans sa campagne de recrue, Esposito était l'épine dorsale des Blackhawks, remportant 38 matchs dont un incompréhensible 15 blanchissages, tous deux menant au total la LNH. En plus de sa capacité à gagner, il a affiché une moyenne de buts contre 2,17 (GAA), la meilleure moyenne de tous les gardiens de but à temps plein. En conséquence, il a reçu de nombreuses récompenses individuelles. Sans aucun doute, Esposito a remporté le trophée Calder, mais il a également reçu le trophée Vezina en tant que meilleur gardien de but de la ligue et a été nommé joueur étoile de la première équipe.

Terry Sawchuk (1950-51)

En 1950-51, Sawchuk a sans doute eu la plus grande saison recrue pour un gardien de but dans l'histoire de la LNH.

En tant que recrue, Sawchuk a joué dans les 70 matchs des Red Wings de Detroit pendant la saison. En fait, il a joué toutes les minutes, 4200 pour être exact, un exploit qu'il a réalisé trois fois au cours de sa carrière.

Sawchuk a disputé chaque match de son énorme saison recrue avec les Red Wings. (Photo de Bruce Bennett Studios via Getty Images Studios / Getty Images)

Dans ces 70 matchs, Sawchuk a enregistré 44 victoires, 1,99 GAA et 11 blanchissages incroyables qui étaient en tête de la ligue pendant la saison 1950-51. Le résultat d'une saison phénoménale assez simple, il a reçu le trophée Calder en tant que recrue de l'année et a également été nommé All-Star dans la première équipe. Il a remporté la Coupe Stanley et la Vézina à quatre reprises au cours de son illustre carrière et a été sept fois étoile.

Sidney Crosby (2005-06)

Crosby est sans doute le meilleur joueur de la LNH aujourd'hui, alors il peut être surprenant pour certains qu'il n'ait pas remporté Calder comme recrue de l'année à sa première saison dans la ligue, comme Gretzky.

Dans le cas de Crosby, son rival russe a obtenu l'Ovechkin Calder, mais cela ne suggère en aucun cas qu'il a eu une mauvaise campagne de recrue. En fait, il a connu l'une des saisons de recrues les plus dominantes de l'histoire récente de la LNH.

Meilleur joueur de la LNH depuis Gretzky? Probablement, mais c'est discutable. (Photo AP / Gene J. Puskar)

En 2005-06, Crosby a dominé, marquant 39 buts et 102 points, un total de presque le double de la production de son coéquipier le plus proche. Cependant, contrairement à la plupart de ceux énumérés ici, il n'a pas réussi à obtenir un prix individuel majeur. Il a terminé deuxième pour le trophée Calder et 24e dans le sondage Hart, tout en étant nommé étoile de la troisième équipe de la LNH.

Mario Lemieux (1984-1985)

Induit par le Temple de la renommée du hockey en 1997, Lemieux était la définition d'un attaquant de puissance. À 6 pieds 4 pouces, 230 livres, Lemieux a dominé ses pairs grâce à sa grande taille et sa capacité à protéger la rondelle.

En conséquence, Lemieux a été sensationnel à sa première saison dans la LNH malgré le début de sa carrière à seulement 19 ans. En tant que débutant, il a disputé 73 matchs, marquant 43 buts et 57 passes pour un total de 100 points, bon pour le 13e au classement.

Lemieux a été l'un des plus grands joueurs à avoir chaussé une paire de patins. (Photo par Bruce Bennett Studios / Getty Images)

Bien sûr, avec une production aussi importante, Lemieux était le garant virtuel de remporter le trophée Calder et l'a fait.

Deux fois champion de la Coupe Stanley et triple vainqueur du Hart, la fantastique saison recrue de Lemieux, a aidé à démarrer sa carrière très réussie dans la LNH.

Brian Leetch (1988-89)

L'un des plus grands défenseurs offensifs de l'histoire de la ligue, Leetch a connu une saison recrue très productive.

Plus de 68 matchs joués dans la saison 1988-89, Leetch a montré le flair offensif qui conduirait à son intronisation finale au Temple de la renommée en 2009, marquant 23 buts et 71 points dans sa campagne recrue.

La carrière de Leetch au Temple de la renommée a décollé du bon pied. Rangers de New York (Wikipédia)

L'incroyable production offensive de Leetch ainsi que son jeu défensif solide lui ont valu de recevoir le trophée Calder en 1989 tout en terminant 11e à Norris et en votant pour le défenseur de l'année.

Champion de la Coupe Stanley avec les Rangers de New York, il a remporté le trophée Norris à deux reprises dans sa carrière, en partie grâce à sa production offensive combinée et sa défense de qualité.

Mike Bossy (1977-1978)

Reconnu tout au long de sa carrière dans la LNH en tant que buteur d'élite, Bossy n'a pas perdu de temps pour illustrer sa capacité brute de marquer une recrue, marquant 53 buts et 91 points pour les Islanders de New York.

Bossy a été un gagnant de Calder en 1978 et a mené la LNH dans les buts en avantage numérique et a été nommé joueur étoile à sa première saison en carrière. Il a également terminé quatrième dans le sondage Lady Byng.

Bossy est devenu un élément important de la dynastie de la Coupe Stanley des Islanders. (Photo par Bruce Bennett Studios / Getty Images)

Bossy a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1991 et a marqué 573 buts au cours de sa carrière de dix ans, qui sont tous venus, y compris quatre championnats de la Coupe Stanley, avec les insulaires dynastiques des années 1980.

Ray Bourque (1979-80)

Il n'est pas surprenant de voir Bourque sur cette liste.

Bourque était sans aucun doute le plus grand défenseur de l'histoire de la LNH, non seulement mortellement offensivement, mais il était aussi l'un des meilleurs défensifs de la ligue.

Au cours de la saison recrue à 19 ans, Bourque a marqué 17 buts et 48 passes, un total de 65 points. Tout en mettant en place une production incroyable d'un défenseur, il a également brillé défensivement et a enregistré un classement plus 52. De plus, il a marqué 11 autres points en dix matchs éliminatoires avec les Bruins de Boston.

Bourque (Photo par Denis Brodeur / NHLI via Getty Images)

En conséquence, Bourque a conquis Calder en 1980 et a été nommé étoile de la première équipe, tout en terminant quatrième dans le sondage Norris.

Bourque est intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2004 et a remporté cinq trophées Norris au cours de sa carrière, tout en obtenant sa seule coupe Stanley lors de sa dernière saison dans la LNH avec l'Avalanche du Colorado.

Cet article a été initialement publié en septembre 2015.

Le message Les meilleures saisons de recrue de l'histoire de la LNH est apparu pour la première fois sur The Hockey Writers.

A la Une

Reportage: Les Blue Jays plus proches de Ken Giles subissant une chirurgie de Tommy John

Les Blue Jays de Toronto plus proches de Ken Giles ont subi une opération réussie de Tommy John mercredi et devraient être...

Doc Rivers a peut-être déjà sélectionné sa prochaine équipe

Les Los Angeles Clippers ont étonnamment renvoyé Doc Rivers lundi, mais l'entraîneur-chef peut déjà avoir une nouvelle maison d'ici la fin de...

Lightning & # 39; s Stamkos a subi une blessure après une rééducation après une chirurgie herniaire

De plus amples détails ont émergé sur la mystérieuse maladie qui a arrêté Steven Stamkos pour tout le monde sauf 2:47 et...

A lire aussi

Nouvelles et rumeurs des Maple Leafs: MacLean, Kaskisuo, Abramov et plus

Dans ce numéro des Nouvelles et rumeurs des Maple Leafs de Toronto, je ferai un rapport sur l'embauche de Paul MacLean comme...

Rumeurs de la LNH: Requins, Chevaliers d'Or, Blue Jackets, Oilers, Plus

Dans la rumeur actuelle de la LNH, il y a des nouvelles auxquelles les Sharks de San Jose ont trois questions assez...

Les Canadiens signent à Jake Lucchini un contrat bidirectionnel d'un an

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont signé un contrat bidirectionnel d'un an avec Jake Lucchini. Lucchini gagnera 700 000 $...

Meilleur de tous les temps des Sénateurs d'Ottawa

Les Sénateurs d'Ottawa ont eu un certain nombre de visages de franchise depuis leur création en 1992. De nombreux partisans demandent souvent...

Top NHL UFA par position: Regard sur les 10 meilleures ailes de gauche disponibles

Sous la direction de l'agence libre de la LNH qui ouvre le 9 octobre, nous examinons les meilleurs UFA dans chaque position....

Terry Sawchuk – Comment les Maple Leafs se sont emparés du Temple de la renommée Gardien

Voici l'un de nos nombreux messages écrits comme s'il s'agissait de 1964, alors que les événements se déroulaient. Catalogue ...

Les Canadiens signent Petry pour prolonger leur contrat

Les Canadiens de Montréal ont signé avec le défenseur Jeff Petry une prolongation de contrat de quatre ans d'une valeur de 25...

Les Canadiens acceptent un contrat d'un an avec le gardien Michael McNiven

Les Canadiens de Montréal ont conclu des accords avec le gardien Michael McNiven pour un contrat d'un an dans les deux sens,...

Devils News & Rumors: Sanderson, Palmieri, & More

Il est temps pour un nouveau numéro des nouvelles et des rumeurs des New Jersey Devils. Le repêchage de la LNH et...

4 Maple Leafs prêts pour les saisons de petits groupes

Maintenant que la saison 2019-2020 de la LNH est officiellement terminée et que l'intersaison approche, il y a des problèmes majeurs que...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here