Les équipes de la LNH dominent à domicile malgré l'absence de supporters

Avant l'ouverture de la Ligue nationale de hockey 2020-21, j'avais déjà prévu d'écrire sur la façon dont les circonstances de cette saison des plus inhabituelles signifiaient que cela avait emporté beaucoup du bord dont jouit normalement la maison.

Premièrement, les équipes de route trouveraient plus facile de jouer dans une arène vide plutôt que d'être entourées par des milliers de fans hostiles.

C'était aussi le facteur de réduction des déplacements: avec un horaire similaire à celui de la Major League Baseball, les équipes visiteuses peuvent désormais s'installer dans la ville pendant plusieurs jours à la fois, au lieu de l'itinéraire habituel induisant un décalage horaire pour se réveiller dans une ville différente chaque matin.

Enfin, des données concrètes provenant d'autres sports ont montré que l'équipe locale gagnait moins souvent en compétition dans cet environnement unique. En NBA, par exemple, les équipes gagnent à peine plus qu'elles ne perdent (162-152 jusqu'au 3 février) à domicile.

Cela semblait donc être une théorie assez solide.

Et en seulement trois semaines, il a été mis en pièces.

Saut en pourcentage par rapport à la saison dernière

Grâce aux matchs du 3 février, l'équipe à domicile a cette saison un record de 91-41-17 pour un pourcentage de points (P%) de 0,668, contre 58-66-25 record et 0,473 P% pour leurs concurrents sur la route.

La saison dernière, qui s'est terminée tôt avec les 31 équipes de la LNH jouant chacune entre 68 et 71 matchs, les hôtes étaient de 577-367-138 pour un pourcentage de 0,597, avec des clubs de route allant de 505-465-112 à 0,518 P% .

Jusqu'à présent en 2020-2021, les équipes à domicile gagnent 0,071% de plus des points disponibles alors que le taux de réussite des équipes en visite a chuté de 0,045%. Saison après saison, l'écart de P% entre les équipes à domicile et le poids national a augmenté de 0,116%. Cela correspond à une différence de 6,5 points sur un plan tronqué de 56 matchs, ou 9,5 points en saison régulière avec 82 matchs.

Les Sabres de Buffalo de Jack Eichel récoltent plus de la moitié de leurs points disponibles sur la route. (Amy Irvin / Les écrivains de hockey)

Avec des waypoints qui s'avèrent beaucoup plus difficiles à gagner, il peut être encore plus critique que d'habitude de trouver un moyen d'obtenir des résultats dans la patinoire ennemie; Sur les 16 équipes (quatre premières dans chaque division) actuellement en séries éliminatoires, seuls les Penguins de Pittsburgh, quatrièmes dans l'Est, ont un pourcentage à l'extérieur de moins de 0,500. Sur les 15 équipes du tableau d'après-saison, seuls Buffalo et New Jersey ont un P% supérieur à 0,500.

Les chefs de division ont été des guerriers de la route et sont partis au total à .750 (12-4-4) de chez eux.

Bien sûr, le succès sur la route ne fait une différence que si les équipes ne redonnent pas les points à domicile. Des 16 équipes dans les quatre premières de leurs divisions respectives, sept sont invaincues à domicile, et seulement trois – Minnesota, Winnipeg et Edmonton – ont plus d'une défaite réglementaire dans la grange.

La route a été difficile dans la division centrale

Fait intéressant, l'avantage du domicile varie énormément entre les divisions.

Elle est plus prononcée dans le centre, où les équipes sont 25-6-4 (.771) à domicile et 10-17-8 (.400) sur la route. Les quatre équipes qui sont actuellement dans la position des séries éliminatoires sont parfaites 14-0-0 en tant qu'hôtes.

Tant à l'Est qu'à l'Ouest, les visiteurs gagnent la moitié de tous les waypoints disponibles (14-14-11 et 18-18-2), tandis que les équipes locales sont 25-9-5 (0,705) et 20-12 -6 ( .605), respectivement.

Et puis il y a la valeur aberrante dans le Nord qui a le pourcentage en points le plus bas (.595), grâce à un bilan global de 21-14-2. Pendant ce temps, les clubs canadiens ont une fiche de 16-17-4 en tant que visiteurs, récoltant des points à un taux de 580 si les Sénateurs d'Ottawa du sous-sol et leur fiche de 0-6-0 à l'extérieur sont retirés de l'équation. Ceci malgré le fait que la division avait les plus grandes distances à parcourir pour les équipes.

Les Canadiens de Montréal et les Oilers d'Edmonton font partie des équipes de la division Nord qui ont connu un succès rapide en cours de route. (Photo par Curtis Comeau / Icon Sportswire via Getty Images)

Certes, la taille de l'échantillon est petite. Les Sharks de San Jose, qui font partie de plusieurs équipes qui ont eu plusieurs matchs reportés en raison de problèmes de COVID-19, ne joueront leur premier match à Shark Tank que le 13 février. (Tiré de «San Jose Sharks Host Vegas Golden Knights 13 février», The Daily California Press 2/1/21).

Nous pourrions donc certainement voir que le pourcentage commence à se normaliser lorsque les horaires s'équilibrent et que les équipes s'habituent davantage aux défis uniques de partir sur la route au milieu d'une pandémie mondiale.

Mais pour l'instant, il semble qu'il n'y ait pas d'endroit comme à la maison.

Le poste de l'équipe de la LNH dominant sur la glace à domicile malgré l'absence de fans est apparu pour la première fois sur The Hockey Writers.

A la Une

Classement de la puissance de la LNH: Golden All the Way

Vegas est au top grâce à son as dans les deux sens et à son gardien de but vétéran. Où...

Tire Phillips est passé de Marching Band et «Last Chance U» à Blocking for Lamar Jackson

Le joueur de ligne offensive des Ravens de Baltimore, Tire Phillips, était probablement habitué aux caméras et à l’attention qui vient du...

Stephen Curry révèle une source d'inspiration surprenante qui alimente son jeu

Si les fans de la NBA ont oublié le talent de Stephen Curry sur un terrain de basket, cette saison leur a...

AP Source: les Seahawks libèrent le rusher de laissez-passer Carlos Dunlap

SEATTLE - Les Seahawks de Seattle libèrent le défenseur vétéran Carlos Dunlap après que les parties n'aient pas pu s'entendre sur une...

A lire aussi

Quick Shifts: Pourquoi la nouvelle ZIP Line des Maple Leafs est «un mastodonte»

Un rapide mélange des choses que nous avons ramassées de la semaine avec le hockey, grave et mineur, et le quatre...

Comment Walter Gretzky a fourni des bâtons de hockey aux aveugles

Wayne Gretzky a expliqué à l'éditeur de The Hockey News, Graeme Roustan, comment son père se rendait fréquemment dans une...

À quoi pourrait raisonnablement ressembler un échange pour Jack Eichel des Sabres

Tout un groupe d'équipes sera en haleine au cas où Jack Eichel serait effectivement mis sur le marché commercial par les Sabres...

Brad Treliving s'excuse pour «incohérent». flammes au milieu de la saison d'essai

Les Flames de Calgary ont annoncé une collecte de fonds ALS au nom de l'assistant GM Chris Snow mercredi, qui a permis...

Hockey Canada planifie un camp d'orientation avant les Jeux olympiques de Pékin

Il faudra moins d'un an avant que la médaille d'or olympique de hockey masculin ne soit sur le terrain à Pékin. ...

La vague de la deuxième période porte les Canadiens devant les Jets à Bolts

MONTRÉAL - Brendan Gallagher a marqué deux fois dans une vague de quatre buts en deuxième période lorsque les Canadiens de Montréal...

Pourquoi la LNH continue-t-elle d'activer Tom Wilson?

La condamnation de Wilson à sept matchs pour embarquement est la cinquième suspension de sa carrière, mais en ne le...

Wheeler, Connor compte les nuits de trois points alors que les Jets descendent les Canucks

WINNIPEG - Les Jets de Winnipeg ont hurlé de vengeance mardi, battant les Canucks de Vancouver 5-2. Le résultat est venu...

Les Islanders croisent les Sabres pour une cinquième victoire consécutive

UNIONDALE, NY - Anders Lee et Brock Nelson ont marqué à 62 secondes d'intervalle au début de la deuxième période et la...

Les Canucks rappellent que la saison est loin d'être terminée

Après avoir balayé un roulement des Oilers d'Edmonton plus tôt sur la route, les Las Vancouver Canucks Toronto Maple Leafs...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here