Les 10 meilleurs buteurs de tous les temps d'Avalanche / Nordique

Vous êtes-vous déjà demandé qui étaient les meilleurs buteurs de l'histoire de la franchise Colorado Avalanche / Québec Nordique? Plus de questions. La franchise a eu une histoire intéressante qui possède des noms de Hall of Fame. Voici les 10 meilleurs buteurs de la franchise.

1.Joe Sakic – 625 buts

Joe Sakic est sur la liste des meilleurs buteurs de la franchise. Avec 625 buts en carrière, il compte 169 buts de plus que le deuxième meilleur joueur. Il est également considéré comme une légende pour son leadership et sa capacité à élever ses coéquipiers. Burnaby Joe (né à Burnaby, en Colombie-Britannique) possédait un coup de poignet diabolique qui a semé la peur dans le cœur des gardiens de but de toute la ligue.

Pour un joueur qui n'était même pas le premier choix de l'équipe au repêchage, il a évolué pour devenir le visage de la franchise. Les Nordiques ont acquis Sakic au 15e rang au repêchage de 1987, leur deuxième choix au repêchage. Il a joué toute sa carrière – 20 ans – avec Nordiques / Avalanche.

Connexes: Ce que Joe Sakic signifie pour l'avalanche

Super Joe a mené l'équipe pendant des années sombres avant que le club ne déménage au Colorado et remporte sa toute première Coupe Stanley dans son nouvel emplacement dans le nouvel emplacement en 1996. Il est devenu l'Avalanche du Colorado et a aidé l'équipe à devenir une centrale de la LNH pendant des années, y compris avoir remporté une deuxième coupe en 2001, malgré le fait d'avoir des entraîneurs en chef recrues pour les deux courses de la Coupe. Un moment emblématique est un exemple de l'année de Sakic en tant que capitaine de l'équipe – la remise de la coupe Stanley à Ray Bourque pour la relever seulement après avoir remporté le championnat.

Ray Bourque remporte la coupe avec Joe Sakic après que l'Avalanche du Colorado a battu les Devils du New Jersey 3-1 dans le septième match de la finale de la Coupe Stanley de la LNH au Pepsi Center de Denver. (Photo par B Bennett / Getty Images)

Game Center, Sakic patine avec Milan Hejduk, Peter Forsberg, Alex Tanguay, Scott Young et Adam Deadmarsh. Malgré un casting rotatif, il possède la plupart des records de la franchise, et quand il a pris sa retraite en 2009, il s'est classé près du sommet dans quelques catégories de temps de la LNH – huitième parmi les meneurs de points, 14e des buts de tous les temps, 11e. de tous les temps en passes décisives, septième en buts en séries (84) et en points en séries (188). Sa liste de récompenses est longue et impressionnante.

Sakic est actuellement vice-président exécutif et directeur général de l'avalanche. Tout comme son temps de jeu avec la franchise, ses premières années ont été un peu difficiles, mais il a dirigé une rénovation de l'équipe qui a permis au club d'envisager sa troisième après la saison.

Carrière
Points de repère

  • Champion de la coupe Stanley 1996
  • 2001 Hockey Hall of Fame
  • Hart Memorial Trophy
  • Conn Smythe Trophy
  • Lady Byng Memorial Trophy
  • Prix Lester B. Pearson
  • Prix Ted Lindsay
  • 100 meilleurs joueurs de la LNH
  • MVP des étoiles de la LNH
  • 13 fois LNH All-Star
  • Foundation Player Award pour son œuvre caritative
  • 1 641 points
  • 1 378 parties jouées
  • Premier pour la plupart des buts en prolongation des séries éliminatoires de la LNH (8)
  • Septième pour les buts en séries éliminatoires (84)
  • Huitième pour la plupart des points en séries éliminatoires de la LNH (188)
  • Neuvième pour les points en carrière dans la LNH (1641)
  • 11e en tirs ( 4,621)
  • 12. en moyenne de points par match (1,12)
  • 13. en passes décisives (1016)
  • [1 9459012] 16. en buts (625), buts en avantage numérique (205), buts en désavantage numérique (32) et aide moyenne par match (0,74)

Monuments Avalanche / Nordiques

  • Capitaine d'équipe pendant 16 ans
  • Jersey abandonné
  • Premier dans le but (625), passes décisives (1016), points (1641), buts avec force égale (388) , buts en avantage numérique (205), buts en désavantage numérique (32), buts gagnants (86), tirs (4 621) et la plupart des matchs joués (1 378)
  • Autres dans les tours du chapeau (15)
  • Quatrième en termes de buts moyens par match (0,45) et de points moyens par match (1,19)

2. Michel Goulet – 456 buts

Michel Goulet a joué pour les Nordiques de Québec en 813 matchs, perdant 456 buts, la deuxième fois pour la franchise. Sélection au premier tour du repêchage de 1979, sa carrière chez les Nordiques s'étend de la saison 1979-80 à 1989-90. Pendant ce temps, il a aidé son équipe à participer à deux demi-finales de la Coupe Stanley.

Michel Goulet est passé à plus de 1000 points et 1000 matches. (Photo par Graig Abel / Getty Images)

Il a été transféré aux Blackhawks où il a joué 276 matchs de plus, atteignant la finale de la Coupe Stanley une fois. Une commotion cérébrale a mis fin à sa carrière après 15 ans. Ses compétences de gauche le placent parmi les tireurs d'élite de la LNH et il se classe parmi les dix meilleurs joueurs de gauche de l'histoire de la LNH dans la plupart des catégories de points.

Connexes: Franchise nordique du Québec quatre

Goulet a pris sa retraite en 1994 et a finalement rejoint l'Avalanche en tant que directeur du personnel des joueurs, à bord des deux saisons gagnantes de la Coupe Stanley. Il a finalement décroché un rôle de dépisteur pour les Flames de Calgary, puis s'est joint aux Ducks d'Anaheim dans le même rôle pour la saison 2017-2018.

Carrière
Points de repère

  • Temple de la renommée du hockey
  • Cinq fois étoile de la LNH
  • 1 089 matchs dans la LNH
  • 1 153 points
  • Septième pour la LNH de nouveau des ailes dans les buts en carrière (548), des passes décisives (605) points (1153), des buts en avantage numérique (179)

Nordique
Points de repère

  • Jersey abandonné
  • Premier en moyenne de buts par match (.56)
  • Deuxième en buts (456), buts en force constante (294), buts en avantage numérique (147) et buts en désavantage numérique (15)
  • Troisième pour les points (946), les buts gagnants (47), les tirs (2547) et le tour du chapeau (13)
  • Quatrième en matchs joués (813), passes décisives (419)
  • Cinquième en moyenne de points par match (1,16)

3. Peter Stastny – 380 buts

Peter
Stastny est entré dans la LNH d'une manière inhabituelle lorsque lui et son frère Anton sont partis
de la Tchécoslovaquie au Canada en 1980, en rejoignant Nordiques. Son frère
Marian a suivi un an plus tard, et ils sont devenus le troisième trio à jouer
ensemble pour le même club de la LNH.

Peter Stastny a abandonné pour jouer pour les Nordiques de Québec et a aidé la franchise à réussir. (Photo par Bruce Bennett Studios / Getty Images)

Peter le Grand a établi un certain nombre de records de recrue dans la LNH lors de sa première saison avec les Nordiques, notamment en franchissant la barrière des 100 points pour la première fois pour une recrue. Lui et Anton ont tous deux établi des records et enregistré huit points dans un match sur route en tant que recrues. Leur performance a aidé à ouvrir la porte à d'autres joueurs européens de la LNH.

Il a été échangé aux Devils du New Jersey avant la date limite des échanges de 1990 où il a joué jusqu'en 1993. Il a terminé sa carrière en jouant une poignée de matchs pour les Blues de St. Louis.

Connexes: Royauté du hockey – Les plus grandes familles de la LNH

Stastny a mené une carrière dans le hockey après la politique et a occupé un poste au Parlement européen où il a servi de 2004 à 2014. Ses deux fils – Yan et Paul – jouent au hockey professionnel.

Repères de carrière

  • Hockey Hall of Fame
  • Six apparitions All-Star
  • Calder Memorial Trophy
  • 1,299 points en carrière
  • Dans le même match, a égalé son frère au premier rang de la LNH pour les points marqués dans un seul match sur la route et au deuxième rang pour le plus de points en un seul match (8).
  • Septième dans la LNH pour la moyenne de points par match (1,42) et l'aide moyenne par match. déversement (0,81)

Nordique
Points de repère

  • Première en moyenne de points par partie (1,42) et tour du chapeau (16)
  • Deuxième en termes de passes décisives (668), de points (1 048) et de passes moyennes par partie (.91)
  • Troisième pour les buts (380), les buts avec une force constante (254) et la moyenne de buts par match (.52)
  • Quatrième pour les buts en avantage numérique (120), les buts gagnants (43) et les tirs (1 945)
  • Neuvième en minutes de pénalité (687)

4. Milan Hejduk – 375 buts

Hejduk,
un quatrième tour du repêchage de 1994, souvent joué avec Tanguay, Sakic
et Forsberg. La droite tchèque a passé toute sa carrière avec la franchise, le patinage
lors de son premier match dans la LNH en 1998 et a pris sa retraite en 2013.

Milan Hejduk a travaillé pour devenir l'un des joueurs de franchise les plus appréciés. (Gary A. Vasquez-US PRESSWIRE)

Son humble attitude l'a conduit à travers les hauts et les bas du retour de l'avalanche de champion de la Coupe Stanley à la réorganisation dans le carrousel d'entraîneurs. Hejduk a gagné le respect pour son jeu toujours intelligent, sa solide éthique de travail, sa capacité à retirer les rondelles du mur et ses mains rapides. Nommé «The Duke», il est devenu le troisième joueur tchèque le plus marqué de l'histoire de la LNH.

Des problèmes de genou affectèrent plus tard sa carrière et l'obligèrent à prendre une retraite anticipée. Hejduk a formé l'équipe de hockey de ses deux fils et se concentre sur leurs rêves de hockey. Il a apporté la nouvelle lorsqu'il est devenu citoyen américain officiel en 2016.

Carrière
Points de repère

  • Champion de la Coupe Stanley 2001
  • Trophée Maurice «Rocket» Richard
  • Trois fois étoile de la LNH
  • 1020 matchs

Avalanche
Points de repère

  • Maillot retraité
  • Capitaine d'équipe
  • Premier en prolongation (9)
  • Deuxième en buts gagnants (59), parties jouées (1020) et tirs ( 2667)
  • Troisième au but en avantage numérique (140)
  • Quatrième au but (375), points (805) et buts à force égale (229)
  • Cinquième en passes décisives (430) et plus / moins (101)
  • 10. dans les buts en désavantage numérique (6)

5. Anton Stastny – 252 buts

Peter, le frère d'Anton Stastny, se classe troisième sur la liste des franchisés pour les buts marqués. Ils ont joué neuf ans ensemble pour la même équipe après s'être installés ensemble de la Tchécoslovaquie, quatre d'entre eux avec leur deuxième frère Marian. Stastnys n'était que le troisième trio de frères à jouer ensemble, et ils jouaient souvent sur la même ligne. Stastnys a aidé une franchise Nordiques en difficulté à atteindre la demi-finale de la Coupe à deux reprises et à gagner le respect en cours de route.

Repêchage 84e au total, au quatrième tour du repêchage de 1979, Anton a inscrit 252 buts pour les Nordiques, assez bien pour le cinquième de tous les temps. La gauche a disputé 650 matchs dans la LNH, tous pour le Québec. Il est le numéro neuf de la LNH pour les points d'un joueur slovaque.

Anton
a disputé son dernier match dans la LNH au cours de la saison 1988-1989, bien qu'il ait joué un autre
trois saisons de hockey dans les ligues suisses avant de raccrocher ses patins
1992.

Carrière
Points de repère

Dans le même match, son frère était à égalité au premier rang de la LNH pour les points dans un seul match sur la route et au deuxième rang pour la plupart des points en un seul match (8).

Nordique
Points de repère

  • Cinquième pour les buts (252), même les buts en force (172) et les buts en avantage numérique (80)
  • Sixième pour les passes décisives (384) et les points (636)
  • Septième en buts gagnants (31) et en moyenne de points par match (.98)
  • Huitième en matchs joués (650)
  • Neuvième en tirs (1404) et assistance moyenne par match (.59)

6. Peter Forsberg – 217 buts

Forsberg a montré un talent incroyable, mais sa carrière montre comment les blessures peuvent entraver une carrière fantastique. Les Flyers de Philadelphie ont acquis le sixième centre suédois au total au repêchage de 1991, le même repêchage que les Nordiques ont sélectionné pour la première fois Lindros au total. Un an plus tard, Nordiques a acheté Forsberg dans le cadre du commerce Lindros, ce qui a mis la franchise en attente pendant plus d'une décennie.

Connexes: Peter Forsberg – Retour sur une carrière historique dans la LNH

Il a fait ses débuts dans la LNH lors de la saison 1994-95 raccourcie pour le Québec. La franchise a déménagé à Denver l'année suivante. Forsberg s'est développé en un centre de puissance et a montré d'incroyables côtelettes de point combinées à une présence physique. Il pouvait mélanger les adversaires avec ses mouvements rapides et les brûler avec ses coups et passes rusés.

Forsberg a rejoint une liste d'élite de joueurs de franchise historiques avec sa saison de cent points.

Le seuil de salaire a contraint l'avalanche à faire des choix difficiles à la fin de la saison 2005-06. Forsberg avait commencé à rencontrer des problèmes de blessures et avait déjà raté une partie de la deuxième course de la Coupe Stanley du club et toute la saison après s'être cassé la rate. L'équipe lui a fait une offre raisonnable mais pas généreuse et a essayé de garder toute l'équipe ensemble, mais Forsberg a choisi de signer avec les Flyers de Philadelphie. Bien qu'il ait été nommé capitaine des Flyers la saison suivante, le défaut de blessure est réapparu, obligeant le club à le remplacer d'ici la date limite de février 2007 pour les Predators de Nashville, où il n'a disputé que 17 matchs.

Il a ensuite subi une intervention chirurgicale pour des problèmes de pied et de cheville avant de tenter un retour avec l'avalanche en février 2008. Une blessure à l'aine a limité son retour. Forsberg est revenu jouer en Suède pendant deux saisons avant de tenter un nouveau retour avec l'avalanche en février 2011. Malheureusement, ses problèmes de pieds et de chevilles rongeurs l'ont obligé à annoncer sa retraite à la place.

Malgré une carrière en proie à des blessures qui l'ont réduit à 708 matchs dans la LNH en saisons régulières, l'incroyable match de 13 saisons de Forsberg le place toujours dans le livre des records. C'est un témoignage de ses prouesses au hockey et laisse la question de ce qui aurait pu être. Pourtant, sa carrière est remarquable.

Après sa retraite, Forsberg a commencé à Modo Hockey en tant que directeur général adjoint et a travaillé sous l'ami et Suédois Markus Naslund. Il a démissionné de son rôle pour élever ses enfants. Il a participé à un certain nombre d'entreprises commerciales qu'il a lancées lorsqu'il s'est remis de ses blessures. Même s'il appelle la Suède chez lui, Foppa assiste souvent aux matchs de l'Avalanche, il n'est donc pas rare de le voir visiter les gradins.

Carrière
Points de repère

  • Deux championnats de la coupe Stanley
  • Hockey Hall of Fame
  • Five Star Stars
  • Calder Memorial Trophy
  • Art Ross Trophy
  • Hart Memorial Trophy
  • Quatrième dans la LNH pour les aides moyennes par match (.90)
  • Huit dans la LNH pour des points par match (1,25)

Avalanche / Nordiques
Points de repère

  • Maillot retraité
  • Premier en plus / moins (210), moyenne des passes décisives par match (.91)
  • Deuxième en buts en désavantage numérique (15) – à égalité avec Goulet, moyenne points par partie (1,28)
  • Troisième en passes décisives (538)
  • Quatrième en tours du chapeau (7)
  • Cinquième en points (755)
  • ] Sixième au but (217), même but en force (145), but en avantage numérique (57) et but gagnant (38)
  • Septième en tir (1 462)

7. Gabriel Landeskog * – 198 buts

* (Landeskog joue actuellement pour l'avalanche, donc sa carrière et son classement en avalanche changeront probablement.)

Au repêchage de 2011, Avalanche a choisi Gabriel Landeskog avec la deuxième place. Le jeune Suédois est devenu l'un des plus jeunes capitaines d'équipe de la LNH l'année suivante, après une seule saison sous le maillot du club. Alors que certains ont demandé de nommer un joueur de 20 ans avec une seule saison dans la LNH à son actif, Landeskog a montré que la croyance de l'organisation en lui était bien fondée.

Il apporte un jeu solide de 200 pieds sur la glace, se bat pour les rondelles, n'a pas peur de s'aligner pour ses coéquipiers, de trouver des moyens de marquer des buts critiques et d'affiner les lignes de but. Il garde le cap. Il a réussi à garder l'équipe ensemble pendant une douloureuse saison de 48 points malgré le désir d'un joueur vedette de partir. Il mérite à lui seul un trophée.

Gabriel Landeskog se montre prêt à sacrifier son corps pour l'équipe. (Photo AP / David Zalubowski)

Ses efforts ont été récompensés lorsque l'équipe a repris le dessus la saison suivante, remportant sa première saison de couchette en quatre saisons, se battant pour sept matchs, deuxième tour, éliminatoires la saison prochaine et se battant pour la première place de la Conférence Ouest lors de la saison intermédiaire 2019 -20.

Le classement de carrière de Landy ne reflète que ses efforts pour soutenir, attirer et encourager son équipe tout au long de l'ère de la LNH. À 27 ans, il a encore beaucoup de hockey dans le futur, alors attendez-vous à ce qu'il récolte plus de récompenses – à la fois pour l'équipe et pour lui-même. Il est formidable avec ses coéquipiers et ses fans, et pourrait bien être un modèle masculin une fois sa carrière de hockey terminée.

Carrière
Points de repère

  • Trophée commémoratif Calder
  • NHL All-Star

Avalanche
Points de repère

  • Capitaine d'équipe
  • Sixième en tirs (1724)
  • Septième en but (198) et même but en force (141)
  • Huitième en avantage numérique ( 52) et des buts gagnants (30)
  • Neuvième en parties jouées (633)
  • 10. en points (460)

8. Nathan MacKinnon * – 190 buts

* (MacKinnon joue actuellement pour l'avalanche, donc sa carrière et son classement sont susceptibles de changer.)

La jeune étoile Nathan MacKinnon s'est hissée au sommet du buteur de la LNH au cours des trois dernières années. Le joueur de 24 ans, premier choix au repêchage général en 2013, a mis du temps à dominer la LNH, mais il est devenu un centre de pointage électrique.

Nathan MacKinnon glisse avec la rondelle, montrant sa capacité à casser les chevilles de l'adversaire. (Photo par Matthew Stockman / Getty Images)

L'intense Canadien joue un jeu rapide et changeant. Il frappe un sou et marque n'importe où sur la glace. Il a été près du sommet du trophée Hart et des pourparlers MVP au cours des trois dernières saisons. Au cours de la saison actuelle, Nate le Grand a prouvé qu'il pouvait gagner avec un certain nombre d'alignement alors que les blessures réduisaient l'équipe, mais ils ont continué à trouver des moyens de gagner.

MacKinnon devrait pouvoir se hisser rapidement au-dessus de tous ses classements actuels. Après le hockey, il peut avoir une carrière à la télévision, alors que ses publicités Tim Hortons avec son ami et voisin Sidney Crosby continuent de divertir.

Gardez à l'esprit que le classement de MacKinnon couvre 525 matchs de saison régulière, le moins de tous les joueurs de cette liste.

Carrière
Points de repère

  • Calder Memorial Trophy
  • Quatre fois NHL All-Star
  • Trois saisons consécutives pour être dans le top 10 de la NHL pour les buts et les points

Avalanche
Points de repère

  • Cinquième au but gagnant (39) et tir (1896)
  • Septième aux points (495) et but en avantage numérique (56)
  • Huitième au but (190)
  • Neuvième pour les passes (305) et la force constante (132)
  • 10. moyenne des passes décisives par match (.58) et moyenne des points par match (.94)

9. Matt Duchene + – 178 buts

(+ Duchene joue actuellement dans la LNH, alors même si son nombre d'avalanches stagne, son nombre de carrière continuera d'augmenter.)

Avant le départ tristement célèbre de Matt Duchene du club, il a contribué à beaucoup de points au cours de son temps avec l'avalanche. L'équipe a choisi le Centre canadien comme numéro trois au repêchage de 2009.

Duchene s'est forgé une réputation de buteur rayé dans l'équipe. Quand il était dessus, il était incroyable. Quand il ne l'était pas, il avait l'air de tirer un ballon de plage au lieu d'une rondelle. Le duché a joué un style opportuniste, rapide pour voler une rondelle et la garder, avec un nez pour le filet. Il a disputé 586 matchs de saison régulière avec le club et a patiné 793 pour sa carrière.

Matt Duchene, dans l'un de ses derniers moments en uniforme d'avalanche, à partir de novembre 2017 (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Duchene aurait demandé un échange avant la sombre saison de 48 points de l'avalanche, ce qui n'a pas aidé à améliorer l'environnement des vestiaires de l'équipe. Sakic a attendu – malgré de nombreuses critiques – la bonne offre et l'a envoyé aux Sénateurs d'Ottawa la saison suivante – 2017-2018. Peu de temps après son départ, le Colorado a commencé à jouer en tant que groupe qui s'est déchaîné et a commencé à grimper sur la table.

Les sénateurs ont commencé à s'effondrer après le commerce et leur lutte s'est poursuivie la saison suivante. Enfin, ils ont remplacé les Duches par les Blue Jackets de Columbus, où il a aidé l'équipe à se qualifier pour le deuxième tour des séries éliminatoires en 2019. Il a signé avec les Predators de Nashville à l'intersaison suivante.

Carrière
Points de repère

  • All-Star à deux reprises

Avalanche
Points de repère

  • Huitième des buts avec une force égale (137) et des tirs (1 453)
  • Neuvième des buts (178) et (29)

10. Alex Tanguay – 167 buts

Arrive en tant que n ° 10 et rencontre Alex Tanguay, l'ailier gauche d'origine canadienne que Avalanche a remporté 12e au total au repêchage de la LNH 1998. Il a joué un jeu habile et est devenu connu pour sa capacité dynamique à jouer, et a trouvé des moyens de nourrir les coéquipiers leurs objectifs importants. Alors qu'il figure sur la liste des capacités pour marquer les buts, il se classe huitième du classement de la franchise pour les passes décisives, sa marque de compétences.

Tanguay est entré dans la ligue avec l'avalanche et a fini par jouer pour eux dans deux relais séparés. Il a joué 1088 matchs au cours de sa carrière, avec un total de 598 compétitions portant A. Il a marqué 488 points au cours de son temps avec le Colorado, dont 167 étaient des buts. Il a souvent joué en ligne avec Milan Hejduk avec l'un des deux centres – Joe Sakic ou Peter Forsberg. Les deux centres ont remporté le trophée Hart Memorial en jouant avec Tanguay sur l'aile.

Tanguay a marqué deux buts dans l'avalanche lors de la victoire du match 7 de 2001 contre les Devils du New Jersey, y compris le vainqueur du match, assurant la deuxième Coupe Stanley de l'équipe.

Avec l'augmentation de la masse salariale, le Colorado a eu du mal à garder son équipe talentueuse ensemble. Tanguay a fini par jouer pour les Flames de Calgary pendant deux saisons avant de demander un échange. Les Flames l'ont envoyé aux Canadiens de Montréal où des blessures ont commencé à nuire à sa carrière. Il est allé au Lightning de Tampa Bay la saison prochaine. Il a choisi de retourner à Calgary pour la saison 2010-11, où il est resté pendant trois saisons. Les Flames l'ont ramené au Colorado en juin 2013.

Alex Tanguay a également passé plusieurs années avec les Flames de Calgary. (Jerome Miron-US PRESSWIRE)

Les blessures sont toujours son principal adversaire
quand il a raté une bonne partie d'une saison pour subir une opération de la hanche et lutter
pour trouver le formulaire à son retour au hockey. Son âge glaciaire a diminué et
Avalanche, qui se battait pour une place en séries éliminatoires, a échangé Tanguay aux Coyotes de l'Arizona à 18 h.
la date limite de négociation pour 2016, où il a terminé sa carrière. Il a annoncé sa retraite
le février suivant.

Actuellement, Tanguay continue de travailler dans le hockey. Il a commencé comme analyste pour le réseau NHL juste après avoir pris sa retraite en tant que joueur. Il est actuellement entraîneur adjoint de l'AHL Iowa Wild, aux côtés de l'ancien entraîneur adjoint des Avalanches – maintenant entraîneur-chef de l'Iowa – Tim Army.

Carrière
Points de repère

  • Vainqueur de la Coupe Stanley 2001
  • 1 088 matchs dans la LNH
  • All-Star 2004 dans la LNH
  • Six saisons dans le top 10 de la LNH pour le pourcentage de tir
  • Trois saisons dans le top 10 de la LNH pour plus / moins
  • 59 points en séries éliminatoires dans 98 compétitions éliminatoires

Repères d'avalanche

  • 10. en buts (167), en buts en force constante (125) et en buts gagnants
  • en buts (28)
  • Huitième en passes décisives (321) et en points (488]
  • Troisième pour le pourcentage de tir (19,4%)

Qu'elle s'appelle l'avalanche ou les Nordiques, la franchise en a glacé des impressionnantes au fil des ans. Il sera intéressant de voir quel classement arrivera au cours de la prochaine décennie, alors qu'une nouvelle génération de talents se profile à l'horizon, prête à faire sa marque.

Inscrivez-vous à notre newsletter régulière Avs pour les dernières nouvelles. Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Les 10 meilleurs buteurs de tous les temps d'après Avalanche / Nordique sont apparus pour la première fois sur The Hockey Writers. Catalogue

A la Une

Tyron Smith vient de donner aux fans de Cowboys un rappel terrifiant de la mémoire douloureuse des Falcons de Dak Prescott

Depuis que Jerry Jones lui a fait son neuvième choix en 2011, Tyron Smith a été l'un des plaquages ​​d'élite de gauche...

Cahier des Spitfires de Windsor: signatures d'importation, déménagement du banc, dates de la Ligue de l'Ontario

La saison morte a été tout sauf normale dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL). Alors que COVID-19 tient toujours, la...

Blue Jays, Ray mordu de longue date en perdant face aux Phillies

Les choses ont mal tourné pour Robbie Ray ici: Catalogue Le numéro cinq bleu là-bas aurait dû faire grève trois...

Giannis Antetokounmpo vient enfin de donner une réponse sur son avenir avec l'argent

Giannis Antetokounmpo est au sommet du monde NBA. Il vient de remporter le prix du joueur défensif de l'année et son deuxième...

A lire aussi

Le directeur général du Wild Bill Guerin annonce que l'équipe ne signera plus Mikko Koivu

Le directeur général du Minnesota Wild, Bill Guerin, a annoncé vendredi que l'équipe ne signerait pas le capitaine Mikko Koivu pour la...

Lamoriello ajoute son CV Hall of Fame avec le prix du directeur général de l'année

Lou Lamoriello n'avait jamais remporté le prix Jim Gregory de directeur général de l'année auparavant. Mais c'est en grande partie...

Les Coyotes signent au gardien Adin Hill une prolongation d'un an à sens unique

Les Coyotes de l'Arizona ont signé avec le gardien Adin Hill un contrat à sens unique d'un an. Les termes de l'accord...

Geoff Ward est-il la bonne alternative aux flammes?

Les Flames de Calgary ont annoncé lundi que Geoff Ward perdrait sa marque temporaire et que l'équipe remplacerait son titre par quelque...

Questions et réponses: Manny Malhotra chez Maple Leafs Job, Steve Nash, Vancouver Leçons

TORONTO - Manny Malhotra vient de jeter les clés d'une Ferrari. L'offensive des Maple Leafs de Toronto - l'un des moteurs...

Re-Doing the Atlanta Thrashers & # 39; 1999 Expansion Draft

Les Atlanta Thrashers ont été la deuxième des quatre équipes d'expansion à frapper la glace au début du 21e siècle, jouant leur...

Aujourd'hui dans l'histoire du hockey: sept. 18

Ce fut une date très importante dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey. En plus de deux matchs de franchise lors...

Trois perspectives de blues avec un potentiel de surprise

Plus tôt cette semaine, nous avons examiné les dix principaux clients potentiels du système St. Louis Blues. La plupart des fans seront...

Les Coyotes nomment Bill Armstrong directeur général

Les Coyotes de l'Arizona ont embauché l'ancien directeur général adjoint des Blues de St. Louis Bill Armstrong pour être leur nouveau directeur...

Nelson, Varlamov aide les Islanders à battre Lightning dans le troisième match

EDMONTON - Brock Nelson a brisé l'égalité avec 3:25 à gauche, Semyon Varlamov a effectué 34 arrêts et les Islanders de New...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here