Le score de hockey fantastique est faux; L'analyse peut aider

Le hockey fantastique est un excellent moyen pour les amateurs de compétition de participer à l'action et même de prouver qu'ils en savent plus que leurs amis. Chaque équipe dessine ses propres joueurs et obtient des points pour différentes actions – buts, passes, tirs, etc. – des joueurs de l'équipe. Mais un bon joueur de hockey fantastique est-il vraiment un bon joueur de la LNH? La réponse courte: pas nécessairement.

Les points Power Play ne doivent pas compter en plus

Si vous demandez à un entraîneur ou à un analyste de hockey, il vous dira que marquer un but 5 contre 5 est plus impressionnant et plus précieux que de marquer un but en avantage numérique. Il en va de même pour obtenir un assistant: il est plus difficile d'obtenir une assistance de force égale que celle du jeu de pouvoir.

Arbitres escortant un joueur jusqu'à la surface de réparation. (Cary Edmondson-US PRESSWIRE)

Pourtant, la plupart des points standard de la ligue de hockey fantastique récompensent les joueurs en plus pour avoir marqué un avantage numérique. Par exemple, ESPN hockey récompense deux points pour un but et un point pour une aide. De plus, ESPN donne 0,5 point pour un point de jeu de puissance. Cela signifie qu'un objectif en avantage numérique vaudra 2,5 points, et une assistance en avantage numérique vaudra 1,5 point.

Connexes: La transformation du Power Play des Maple Leafs est une erreur

Au lieu de cela, il serait plus logique que les points de jeu de puissance soient accompagnés d'une addition négative. Par exemple, un point de jeu de puissance peut valoir -0,5 point. Dans ce système, un but en avantage numérique vaudra 1,5, et une assistance en avantage numérique vaudra 0,5. Cela récompensera les joueurs qui génèrent leur propre attaque, au lieu de ceux qui bénéficient des pénalités de l'autre équipe.

Les minutes de pénalité nuisent à votre équipe

De nombreuses ligues de hockey fantastique, y compris la norme ESPN, attribuent des points pour les minutes de pénalité. Si vous relisez la dernière phrase, je ne vous en veux pas.

L'intention ici est de donner de la valeur aux "exécuteurs" dont le seul rôle peut être d'obtenir les coupures de presse. Les champions en combat comptent pour cinq minutes de pénalité, ce qui rend les combattants dignes d'être regardés dans l'alignement. Le problème est que cela récompense également les joueurs qui prennent souvent des pénalités imprudentes. Dans la LNH, il n'est jamais bon de mettre votre équipe dans une situation brève.

Connexes: Broad Street Bullies: More than Goons, Fists & Enforcers

La solution? Créez un nouvel état fantastique, appelé «matchs». De plus, toutes les autres pénalités comptent comme des points négatifs. Cela maintient la valeur des exécuteurs, tout en ne récompensant pas les joueurs pour avoir trébuché ou accroché.

Les aides sont souvent fondées sur la chance

Combien de fois avez-vous vu un défenseur effectuer une seule passe d'évasion et se contenter d'une aide secondaire pour ses efforts? Malheureusement, ce type d'assistance «imméritée» compte autant qu'une passe détournée réussie pour une cible tapée.

Briana Mastel passe la rondelle (Crédit photo: Harvard Athletics).

Un problème avec le terme «aide» est qu'il s'agit d'une statistique «tout ou rien». De plus, l'événement «tout ou rien» est quelque chose qui n'est pas entre les mains des passants: à quel point son coéquipier va bien.

Shot assists est une statistique analytique à la mode qui peut aider ici. Si Patrice Bergeron va à Brad Marchand, et Marchand tire la rondelle au but, Bergeron sera crédité d'un assistant de tir.

Les assistants de tir font un meilleur travail en mesurant uniquement le joueur en question, au lieu d'être affectés par la performance des coéquipiers.

Si Bergeron prépare Marchand à de nombreuses occasions tout au long de la saison, c'est tout ce qui compte vraiment. Peu importe si Marchand a été exécuté une fois qu'il a obtenu la rondelle, Bergeron a fait son travail et devrait donc être crédité.

Les assistants n'ont pas à être complètement mis au rebut – mais l'utilisation des aides au tir comme statistique supplémentaire peut avoir quelque chose d'avantage quand il s'agit de hockey fantastique.

Les statistiques des gardiens de but ne mesurent pas une vue d'ensemble

Les statistiques des gardiens de but sont acceptables dans le hockey fantastique, mais elles peuvent être bien meilleures. La plupart des ligues Fantasy récompensent la quantité par rapport à la qualité et favorisent les gardiens de but dans les bonnes équipes.

Les paramètres de score par défaut d'ESPN donnent quatre points pour une «victoire de gardien de but», 0,2 point pour un arrêt, moins deux points pour chaque but contre, trois points pour un blanchissage et un point pour une perte en prolongation.

La récompense de quatre points serait considérée comme un péché cardinal dans le monde de l'analyse. Les grands gardiens de terribles équipes, comme John Gibson, devraient avoir une jambe à choisir avec celui qui a décidé de ce système de mesure.

John Gibson, Anaheim Ducks (Amy Irvin / Les écrivains de hockey)

Ignorant les statistiques de victoire, les gardiens de but sont appréciés décemment dans le hockey fantastique. Le score dépend fortement du pourcentage d'arrêt (SV%), qui n'est pas la pire façon d'évaluer les gardiens de but – mais ce n'est pas non plus la meilleure. Le problème est que l'arrêt d'un tir depuis la ligne bleue ne devrait pas valoir autant de points que l'arrêt d'une explosion.

C'est le moment idéal pour se tourner vers le monde de l'analyse. Les gardiens de but doivent être pris en compte par GSAx, ou «des objectifs enregistrés au-dessus des attentes». GSAx mesure la différence entre le nombre de buts attendus d'un gardien de but et le nombre de buts qu'il autorise réellement. Un gardien qui fait face à de plus grandes chances de danger (explosions, éditeurs ponctuels, etc.) rencontre plusieurs «objectifs attendus».

Le calcul pour GSAx est simplement la mesure attendue contre moins la mesure réelle contre. Les gardiens de but plus forts ont un GSAx positif, car ils ont sauvé plus de chances que prévu. Les gardiens de but plus faibles ont un GSAx négatif, car ils ont arrêté moins de tirs que prévu.

Une alternative plus simple à GSAx est SV% à haut risque. Le pourcentage d'économies à haut risque est une version barebones de GSAx. Ces statistiques fournissent un pourcentage de stockage distinct qui n'est affecté que par les tirs considérés comme «à haut risque». Ces chances à haut risque sont généralement définies comme des tirs de la piste.

Les joueurs défensifs sont sous-estimés

Tant pour les attaquants que pour les défenseurs, il semble que les joueurs défensifs soient rattrapés par un score fantastique.

Connexes: DeAngelo des Rangers a besoin d'un partenaire défensif fiable

Les attaquants à double sens comme Valeri Nichushkin (Colorado Avalanche), Ryan O'Reilly (St. Louis Blues) et Anthony Cirelli (Tampa Bay Lightning) sont extrêmement sous-estimés. Prenez par exemple Nichushkin, qui était le premier en 2020-21 EVD (Even Strength Defense) selon EvolvingHockey. Nichushkin est une frange d'imagination: dans la plupart des ligues, il est resté en tant qu'agent libre pendant la majeure partie de l'année malgré une influence défensive d'élite. S'il y avait plusieurs calculs pour mesurer la défense, l'imagination de Nichushkin refléterait son excellence dans les deux sens.

Valeri Nichushkin, Avalanche du Colorado (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Il n'est pas surprenant que les défenseurs offensifs aient beaucoup plus de valeur que les défenseurs défensifs dans le hockey fantastique. Un gars fermé comme Ryan Suter (Minnesota) est extrêmement précieux pour une équipe de la LNH. Dans la fantasy, cependant, il est plus favorable d'opter pour un joueur beaucoup moins doué qui obtiendra plus de passes, comme Tony Deangelo (New York Rangers). Bien que Deangelo ne soit pas aussi fort que Suter dans la vraie vie, sa valeur fantastique est motivée par le point global.

La valeur d'une valeur de but est largement déterminée par son équipe

Les gardiens des bonnes équipes obtiennent un avantage injuste sur les gardiens des mauvaises équipes. Avec certaines ligues récompensant jusqu'à quatre points de fantaisie pour une victoire, l'importance d'une bonne équipe se fait sentir. Pendant de nombreuses années, Carey Price (Canadiens de Montréal) a été un bloqueur de rondelle dominant, mais le manque de soutien de l'équipe a fait de lui un choix douteux dans la fantaisie.

Carey Price, Canadiens de Montréal (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Plus récemment, ce phénomène a nui à Gibson (Anaheim). À l'autre extrémité du spectre se trouvent des gardiens comme Philipp Grubauer (Colorado), qui sont dopés par leurs équipes dominantes. Il n'est peut-être pas un excellent filet de sécurité cette année, mais l'avalanche aidera Grubauer à remporter quelques victoires.

Quelques plats à emporter pour vous aider à gagner au hockey fantastique

Le hockey fantastique a ses défauts, c'est pourquoi il est important de savoir comment faire pencher la balance en votre faveur. Le choix des joueurs qui sont les meilleures options dans la vie réelle se traduira par une équipe Fantasy imparfaite.

Tout d'abord, rappelez-vous que chaque ligue de hockey fantastique est différente. Assurez-vous de connaître les paramètres de points de votre ligue, car ils peuvent différer du score auquel vous êtes habitué.

La plupart des ligues vous permettent de voir combien de points de fantaisie un joueur aurait reçu la saison dernière avec les paramètres de score de la ligue. Ceci est extrêmement utile pour comprendre comment fonctionne la ligue et quel type de joueurs vous devez cibler.

Donner la priorité aux joueurs offensifs qui marquent de nombreux buts. Les joueurs qui font partie d'équipes avec de bonnes infractions sont également importants à considérer. Si les compagnons de ligne d'un joueur sont bons, il aura plus de facilité à accumuler des points.

En ce qui concerne les gardiens de but, gardez à l'esprit que la valeur fantaisie d'un gardien de but est en grande partie le produit de la qualité de la défense de l'équipe. Il peut être tentant de prendre un gardien de but dans une équipe en difficulté, mais cela en vaut rarement la peine.

La notation de hockey post-fantastique est imparfaite; Analytics Can Help est apparu pour la première fois sur The Hockey Writers.

A la Une

Le prix des Canadiens peut encore s'améliorer au début de 2020-2021

Le gardien de but des Canadiens de Montréal Carey Price devrait débuter son quatrième match de la saison ce samedi soir contre...

Alex Rodriguez a perdu plus de 13 millions de dollars en raison d'une transaction aléatoire qu'il a conclue il y a près de deux...

Alex Rodriguez peut se permettre d'acheter ce qu'il veut. Après tout, l'ancien slugger des Yankees de New York a gagné près d'un...

Amar'e Stoudemire a fait le premier achat le plus réconfortant après avoir racheté son premier chèque de paie NBA

Amar'e Stoudemire a gagné assez d'argent en NBA pour durer 10 vies. Le Phoenix Sun de longue date a gagné plus de...

Rapport: Matthew Stafford demande le commerce des Lions de Detroit

Matthew Stafford cherchera un nouvel endroit pour appeler à la maison après avoir demandé le commerce des Lions de Detroit, selon Tom...

A lire aussi

Jacques Plante: L'homme au masque de fibre de verre

Le mois de novembre est peut-être le plus important pour tout gardien de but actuel qui garde le conseil d'administration de la...

Wild's Soucy & Sturm semblent confortables pour combler les lacunes de la liste

Chaque équipe a des joueurs qui luttent pour faire craquer l'alignement saison après saison. Donc, s'ils le peuvent, c'est le prochain match...

Un effort défensif rapproché fournit peu de consolation aux Maple Leafs contre les Oilers

Malgré un solide effort défensif, les Maple Leafs de Toronto n'ont pas eu le coup offensif qui fait partie de...

3 points à retenir de la série des Ducks contre le sauvage

La série des Anaheim Ducks contre le Minnesota Wild a vu l'équipe, principalement grâce à John Gibson, remporter sa première victoire de...

Nouvelles et rumeurs des Sénateurs: White, Batherson, Stützle et plus

Les Sénateurs d'Ottawa ont commencé leur campagne 2020-2021 contre les Maple Leafs de Toronto vendredi soir et ont joué pour la première...

L'ailier des Canucks J.T. Miller revient sur la glace à l'entraînement

L'ailier des Canucks de Vancouver J.T. Miller était de retour à l'entraînement dimanche après avoir été approuvé par les professionnels de la...

Les ouragans doivent s'améliorer après la pause du COVID-19

Les Hurricanes de la Caroline rentrent chez eux pour affronter le champion en titre de la Coupe Stanley Tampa Bay Lightning mardi....

Le balado fantastique de Hockey News: classement des gardiens de but russes

Le premier podcast fantastique de la saison 2020-21 soulève des questions sur tous les souvenirs en ligne russes dans la...

Wild Weekly: Une paire de victoires de retour contre les rois

Bienvenue dans la première partie de Wild Weekly, qui sera un article hebdomadaire rédigé par l'un des écrivains de Hockey Writers Wild....

La perte des Islanders ne peut pas être entièrement épinglée sur Sorokin

Le samedi 16 janvier, Ilya Sorokin a fait ses débuts pour les Islanders de New York, et c'était une histoire à oublier....

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here