Le meilleur des classes de draft Islanders

New York Islanders est une franchise à un étage. Lorsqu'ils ont rejoint la ligue en 1972, ils n'ont pas du tout perdu de temps. Dans les huit saisons suivant leur arrivée dans la LNH, ils ont continué d'être l'une des meilleures dynasties de l'histoire de la LNH. Ils ont remporté quatre coupes Stanley – de suite – de 1979-1980 à 1982-1983. Une grande partie de la façon dont ils l'ont fait était le repêchage de la LNH.

Depuis le début de la course historique, les insulaires n'ont pas eu beaucoup de succès dans le repêchage. Ils ont produit d'excellents joueurs, actuels et futurs membres du Temple de la renommée, mais en regardant l'ensemble de leur repêchage, il y a eu des ratés évidents.

Cette liste examinera l'ensemble des classes de draft et choisira les cinq meilleures de l'histoire des Islanders. Ils sont classés par ordre d'année, au lieu d'être classés.

Entrée et expansion des insulaires du repêchage

Les Islanders, avec les Flames d'Atlanta, sont devenus les 13e et 14e équipes de la LNH, comme mentionné, en 1972. Le repêchage d'expansion a eu lieu juste avant le repêchage d'entrée. Parmi leurs choix d'expansion figuraient le gardien de but Billy Smith et l'attaquant Ed Westfall.

Croyez-le ou non, Smith était le quatrième gardien de but sélectionné dans le repêchage. Il a fini par avoir la meilleure carrière des quatre, remportant 304 matchs en 17 saisons sur l'île. «Battlin & # 39; Billy» a aidé à mener l'équipe aux quatre Coupes Stanley et a remporté le trophée Conn Smythe en 1983. Il a également remporté le trophée Vezina en tant que meilleur gardien de la ligue en 1982. Le gardien de but vedette a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1993.

Billy Smith n ° 31 des Islanders de New York défend le but lors d'un match à domicile, Nassau Coliseum, Uniondale, New York, mars 1982. (Photo par Bruce Bennett Studios / Getty Images)

Westfall a été nommé le premier capitaine de l'histoire de l'équipe. Il a marqué le premier but de l'histoire de l'équipe, ironiquement lors de leur premier match contre leur nouveau club, les Flames. Westfall a disputé sept saisons avec les Islanders avant de prendre sa retraite après la saison 1978-1979.

L'équipe a également très bien fait lors du repêchage d'introduction cette saison. New York a occupé la première place et est allé avec l'ailier Billy Harris. Le natif de Toronto a commencé sa carrière avec six saisons consécutives de 20 buts, avec un sommet en carrière de 32 en 1975-1976, lorsqu'il a été nommé dans l'équipe des étoiles. Harris ne faisait pas partie des vainqueurs de la Coupe lorsqu'il a été échangé aux Kings de Los Angeles contre Butch Goring le 10 mars 1980.

Lorne Henning, pris au deuxième tour, 17e au total, a joué toute sa carrière de neuf ans avec les Islanders. Le centre était un joueur / entraîneur pour l'équipe au cours de la saison 1980-1981 et est devenu le dernier joueur / entraîneur d'une équipe qui a remporté la Coupe Stanley. Il est devenu entraîneur-chef après la retraite d'Al Arborne après la saison 1993-94.

Bob Nystrom a été sélectionné au troisième tour, 33e au total. "MR. Islander" a marqué sans aucun doute le but le plus mémorable de l'histoire de l'équipe, le but décisif de la Coupe lors du sixième match de la finale de 1980 contre les Flyers de Philadelphie. Henning a contribué au but. Nystrom a disputé 900 matchs sur l'île, récoltant 235 buts, 278 passes et 513 Il a marqué plus de 20 buts à sept reprises. L'équipe a décroché son numéro 23 en 1995.

Connexes: Les 5 principaux objectifs des insulaires à travers les âges

Plus loin dans le repêchage, Garry Howatt est élu au 10e tour, 144e au total. Il a marqué un sommet en carrière de 21 buts au cours de la saison 1975-1976. Howatt et Nystrom, connus pour leur style de jeu rugueux et énergique, ont formé «Dynamic Duo». Il était membre des champions de la coupe Stanley en 1980 et 1981. Lorsqu'il a été échangé avant le début de la saison 1981-1982, les Islanders de Howatt avaient un record de minutes de pénalité (1 466) et un record de minutes de pénalité en séries éliminatoires (279).

Classe de repêchage des Islanders de 1973

Le deuxième projet de l'Islandais était aussi influent que le premier. Encore une fois, cela a commencé au sommet. L'équipe avait de nouveau le premier choix, cette fois elle a choisi le défenseur Denis Potvin. Il a joué toute sa carrière de 15 ans avec les Islanders, remportant le trophée Calder, trois trophées Norris, sept fois All-Star et était un habitué des pourparlers du trophée Hart.

Potvin faisait partie des quatre Coupes Stanley et était un collaborateur régulier de l'équipe. Il a terminé sa carrière avec 310 buts, 742 passes et 1052 passes – en 1060 matchs. Son but global a battu le record de Bobby Orr pour la plupart d'un défenseur. Il est toujours cinquième sur cette liste. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1991, et son numéro a été retiré un an plus tard.

Denis Potvin des Islanders de New York patine contre les Canadiens de Montréal dans les années 1980 au Forum de Montréal à Montréal, Québec, Canada. (Photo par Denis Brodeur / NHLI via Getty Images)

Le deuxième choix des Islanders n'est venu qu'au troisième tour, 33e au total. Dave Lewis était encore un autre joueur défensif, et encore un autre à disputer plus de 1 000 matchs dans la LNH. De ses 1008 matchs, 514 sont venus avec les Islanders.

Le 49e choix du repêchage, au quatrième tour, était André St. Laurent. Il a joué cinq saisons avec les Islanders, mais 11 au total, et a disputé 644 matchs. Ce n'est pas vraiment un nom familier, mais la vie de Saint-Laurent dans la LNH a prouvé pourquoi il était un choix digne lors du repêchage de 1973.

Pour passer au neuvième tour, 129e au total, les insulaires ont choisi Bob Lormier. Lormier a fait partie des deux premiers championnats de la Coupe Stanley pour les Islanders, avant d'être échangé aux Rocheuses du Colorado en 1981 pour leur premier tour en 1983 (qui se trouvait être Pat LaFontaine). Si ses 529 matchs et 112 points ne suffisent pas, c'est un gros plus pour obtenir Isles LaFontaine.

Classe de repêchage des Islanders 1974

Troisième repêchage consécutif – tous remplis d'un talent incroyable. Peu d'équipes peuvent se vanter d'avoir préparé deux futurs Hall of Famers dans le même projet. Les Islanders ont sélectionné Clark Gillies quatrième au total et Bryan Trottier 22e au total. Gillies a donné un coup offensif et littéral aux îles. Gillies a eu six saisons avec 30 buts pour New York. Induit par le Temple de la renommée en 2002, il a disputé 872 matchs et marqué 304 buts et 359 passes avec les Islanders. Son numéro 9 a pris sa retraite en 1996.

MONTRÉAL, CANADA – VERS 1983: Clark Gillies # 9 des New York Islanders met en place un écran devant le filet lors d'un match contre les Canadiens de Montréal vers 1983 au Forum de Montréal à Montréal, Québec, Canada. (Photo par Denis Brodeur / NHLI via Getty Images)

L'impact de Trottier est devenu immédiatement évident lorsqu'il a remporté le trophée commémoratif Calder en tant que recrue de la ligue. Il a obtenu un record de recrue alors 95 points. Il est devenu le seul Islandais à remporter à la fois le trophée Art Ross en tant que meilleur buteur de la ligue et le trophée Hart Memorial en tant que joueur par excellence de la LNH. Il a remporté Conn Smythe en 1980 et a marqué 29 points en séries éliminatoires. En fait, Trottier a marqué 29 points en trois saisons record consécutives. Les 1353 points du septuple All-Star se classent toujours au premier rang de l'histoire de l'équipe. Ses 500 buts sont deuxièmes seulement à Mike Bossy. Trottier a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1997.

Connexes: 50 buteurs des Islanders de New York

Dave Langevin a été élu au septième tour, un total de 112. "Bam Bam" était strictement un défenseur local. Le défenseur de 6 pieds 2 pouces et 215 livres a été nommé dans l'équipe des étoiles de 1983. Langevin est devenu membre des quatre équipes gagnantes de la Coupe Stanley et a été nommé Temple de la renommée du hockey des États-Unis en 1993.

Stefan Persson est élu au 14e tour, 214 au total. Le défenseur suédois a marqué le but correspondant à la fin de la troisième période dans le match 1 de la finale de la Coupe Stanley. Il a marqué cinq buts et 10 passes lors de la première course de Coupe de l'équipe. Persson est également membre des quatre équipes de coupe et fait partie du top 20 des matchs joués par un défenseur suédois avec 622.

Classe de repêchage des Islanders 1977

Ce n'était pas la quantité, mais la qualité ici. Mike Bossy a été sélectionné 15e au total et est sans aucun doute le meilleur buteur pur de l'histoire de la LNH. Bossy a eu neuf saisons consécutives de plus de 50 buts. Son premier lui a valu le trophée Calder.

Mike Bossy. (Photo par Bruce Bennett Studios / Getty Images)

Bossy est devenu le deuxième joueur de l'histoire de la LNH à marquer 50 buts en 50 matchs, marquant deux buts à la fin de la troisième période du 50e match. Le septuple All-Star a marqué un sommet en carrière de 147 points en 1981-82, terminant troisième derrière Wayne Gretzky et Trottier pour le trophée Hart. Des blessures au dos ont mis fin à sa carrière à l'âge de 30 ans. Malgré la blessure, Bossy a réussi à marquer 38 buts en 63 matchs en 1986-87. Il a terminé sa carrière avec 573 buts en 752 matchs, avec une moyenne de plus de 50 buts par saison. Bossy a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1991 et son numéro 22 a été retiré par les Islanders en 1992.

Connexes: 10 des meilleurs duos de tous les temps dans l'histoire de la LNH

John Tonelli a été élu 33e dans cette classe de repêchage. L'un des meilleurs attaquants à double sens de l'histoire des Islanders, Tonelli a connu huit saisons de 20 buts, dont deux saisons de 30 buts et une saison de 40 buts. Il a aidé sur les buts gagnants de la Coupe Nystrom en 1980. Les buts de Tonelli à la fin de la troisième période en 1982 contre les Rockies du Colorado ont prolongé la séquence de victoires des îles à 15 matchs consécutifs, un record alors dans la LNH. Il a joué huit saisons sur l'île et a marqué 206 buts.

Classe de draft Islanders 2009

Oui, il a fallu 32 ans pour notre prochaine classe de draft. Malgré des joueurs comme LaFontaine, Duane et Brent Sutter, Ziggy Palffy, Todd Bertuzzi, Roberto Luongo, Zdeno Chara et Wade Redden, le reste de leurs projets respectifs laissait à désirer.

En 2009, Islander a finalement remporté une autre victoire. Chaque joueur choisi par les Islanders a joué au moins un match dans la LNH – ok, le chef de la défense Anton Klementyev au cinquième tour a littéralement joué un match.

John Tavares a été élu premier au classement général. L'arrière central a disputé neuf saisons avec les Islanders, récoltant 272 buts, 349 passes et 621 points en 669 matchs. Pendant ce temps, il a terminé dans le top cinq du sondage Calder, ainsi que trois fois dans le top trois du sondage Hart Trophy. Au cours de la basse saison 2018, Tavares a signé avec sa ville natale des Maple Leafs de Toronto, mais il n'y a aucun doute sur son impact sur les Islanders pendant qu'il était là-bas.

John Tavares, Islanders de New York (Amy Irvin / The Hockey Writers)

Calvin de Haan a été élu 12e au général. Bien qu'il n'ait pas été à la hauteur de cette sélection, il est devenu un joueur régulier de la LNH. Il a joué six saisons avec les Islanders, marquant 12 buts et 81 points. Avec Tavares, de Haan a quitté l'agence libre en 2018.

Quelques gardiens de but ont été pris aux troisième et quatrième tours: Mikko Koskinen et Anders Nilsson. Alors que les deux ont mis du temps avant de consolider leurs places dans les ligues de Koskinen, AHL, ECHL et finlandaises de la LNH avant d'impressionner suffisamment les Oilers d'Edmonton pour lui donner un contrat. À partir de la saison 2019-20, il continue d'impressionner. Également à partir de la saison 2019-2020, Nilsson a joué pour six équipes de la LNH, avant de s'installer avec les Sénateurs d'Ottawa.

Casey Cizikas a été sélectionné au quatrième tour, 92e au total. L'homme de centre est l'un des deux joueurs de ce repêchage toujours avec les Islanders et fait désormais partie de la formation de l'équipe. Il a mis en place une saison en carrière en 2018-19, marquant 20 buts, 13 passes et 33 points. Pas vraiment des compétences révolutionnaires, mais certainement un contributeur.

Anders Lee a été sélectionné au sixième tour, 152 au total. C'est vrai, les Islanders ont tiré deux futurs capitaines de l'équipe en un seul repêchage. Il a marqué son premier but dans la LNH lors de son premier tir, et bien qu'il n'ait pas eu le moyen le plus simple de se rendre là où il en est maintenant, il a fini par être un buteur de 40 buts en 2017-2018 et a eu trois saisons consécutives de 50 points au départ. en 2016-17.

Bien que de nombreux joueurs de cette classe de repêchage aient quitté les Islanders, il n'y a aucun doute quant à leur impact sur la LNH et, pour la plupart, sur les Islanders. Tout a commencé avec la classe Draft pour 2009.

Le message The Best of the Islanders Draft Classes a été publié pour la première fois dans The Hockey Writers.

A la Une

LeBron James s'est battu contre le propriétaire de Heat, Micky Arison

LeBron James est devenu l'une des personnalités sportives les plus populaires à travers le monde au cours des deux dernières décennies. James...

La NFL ne veut pas de match de football du jeudi soir au cours de la semaine 13, voici pourquoi

Ce ne sera pas un match de Thursday Night Football pour les autres temps pendant la saison NFL 2020. Les...

Scottie Pippen clown pour reprendre Larsa après le scandale Malik Beasley

La légende des Chicago Bulls Scottie Pippen s'est retrouvé à la mode sur Twitter tôt jeudi après-midi pour une raison très malheureuse....

Les fans des Steelers répondent à Colin Cowherds Odd Rant

Les Steelers de Pittsburgh ont battu les Ravens de Baltimore 19-14 mercredi après-midi. Ils sont maintenant 11-0 cette année et semblent être...

A lire aussi

Lightning's Forward Corps est un point culminant de la franchise

Depuis son arrivée dans la LNH il y a près de 30 ans, Tampa Bay Lightning est une franchise définie par des...

Gawdin, Mackey et Phillips des Flames parmi les espoirs en lice pour le temps dans la LNH

Les Flames de Calgary ont vu une belle récolte de perspectives passer de la AHL à la LNH au cours des deux...

Chroniques Épisode 1: Sidney Crosby vs. Alex Ovechkin

Depuis 15 ans, Sidney Crosby et Alex Ovechkin sont les visages de la LNH. Crosby, une paire de First Hall of...

Kane des Sharks hurle à Jake Paul, le défie à la boxe

L'ailier des Sharks de San Jose Evander Kane a appelé la star de YouTube Jake Paul via Twitter dimanche, le défiant à...

Note de l'éditeur: Les rondelles et la politique revisitées

Ne vous trompez pas - il y a des motifs politiques spécifiques dans les décisions internationales de hockey. ...

La profondeur de l'ailier des requins a encore besoin de travail

Comme mentionné dans un article précédent, la profondeur des requins de San Jose au centre manque de profondeur et de cohérence. Cependant,...

Red Wings News & Rumors: Mock Trade, Seider & More

Combien de temps avant que les Red Wings de Detroit jouent à un nouveau jeu? Il reste à décider. Mais en attendant,...

Brian Burke estime que la fenêtre pour gagner des Penguins de Pittsburgh s'est fermée

Brian Burke n'a jamais hésité à dire ce qu'il pensait, et récemment dans un épisode de Spittin & # 39; Podcast de...

St. Louis Blues & quot; & # 39; Des perspectives intouchables pour 2020-2021

Les Blues de St. Louis construisent, développent et démolissent leur pool de prospects depuis plus d'une décennie maintenant. Ils ont été disposés...

Les Red Wings devraient prendre une chance sur Strauss Mann

Regarder les Red Wings de Detroit la saison dernière était pour le moins difficile. Afficher le pire élément du plafond salarial (17-49-5)...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here