Le COVID-19 du Canada soulève des inquiétudes dans toute la division du Nord

Obtenir presque une semaine de congé à Montréal est quelque chose que les joueurs de hockey millionnaires devraient normalement sauter.

Ce n'est pas le cas en 2021.

Les Oilers d'Edmonton ont été forcés de passer beaucoup de temps à l'hôtel de l'équipe et sur le terrain d'entraînement cette semaine lorsque leur série de trois matchs contre les Canadiens a été reportée après que deux joueurs montréalais ont été ajoutés à la liste du protocole COVID-19 de la LNH .

«Il y a beaucoup de quoi s'asseoir», a déclaré le centre des Oilers Leon Draisaitl. "Beaucoup de temps avec les gars."

Edmonton est arrivé à Montréal dimanche pour les matchs prévus les lundi, mercredi et vendredi. Ces plans ont radicalement changé lorsque les attaquants canadiens Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia ont été placés en quelques minutes lundi, annulant l'ouverture de la série et signalant le premier report de la division canadienne du Nord de la saison raccourcie.

Les deux prochains matchs de l'équipe – ainsi que le match des Canadiens contre les Sénateurs d'Ottawa prévu dimanche – ont également été abandonnés et seront réglés à une date ultérieure.

Les joueurs et coéquipiers de la LNH sont limités aux aéroports, hôtels et arènes lorsqu'ils sont sur la route cette saison, alors que la vie à la maison est essentiellement un reflet alors que la ligue continue d'essayer de contrôler le coronavirus.

"Nous sommes chanceux d'avoir ces jours d'entraînement", a déclaré le défenseur d'Edmonton Adam Larsson, dont l'équipe est arrivée à Toronto jeudi avant un set de deux matchs avec les Maple Leafs. «Vous sortez un peu de votre chambre. A part ça, il n'y en a pas beaucoup.

"Un peu de ping-pong, beaucoup de séries télévisées."

Le directeur général du Canada, Marc Bergevin, a déclaré aux journalistes jeudi que l'un des deux joueurs en question avait un cas confirmé d'une variante du COVID-19. La décision de reporter a été prise par des responsables médicaux de la ligue, de l'Association des joueurs de la LNH et des Canadiens.

Alors que les éruptions et les tests positifs au sud de la frontière ont affecté un certain nombre d'équipes de la LNH et forcé la planification, le Nord avait été relativement indemne pendant les deux premiers mois de la saison avant la situation actuelle à Montréal.

Et il a servi de nouvel avertissement aux six autres clubs du Canada où insidieux et sérieux – même avec toutes les précautions – le virus demeure avec la menace variante et la propagation du vaccin contre la glace au pays.

"C'est un rappel énorme", a déclaré l'ailier des Leafs Zach Hyman. «Surtout avec l'ouverture accrue aux États-Unis et les joueurs là-bas qui reçoivent le vaccin, nous sommes dans un autre bateau au Canada. Nous devons faire très attention.

«Même ici, les choses commencent à s'ouvrir, le temps s'améliore, donc je suis sûr qu'il y a des tentations de sortir. Il est encore plus important de garder les choses en ordre et de s'assurer que tout le monde dans la garde-robe reste en sécurité, porte un masque et fait tout ce que nous avons fait.

Le paquebot bleu des Canucks de Vancouver, Nate Schmidt, a déclaré que même si le COVID-19 n'avait pas affecté la LNH au Canada autant que les États-Unis, une fermeture était probablement inévitable.

"C'est un peu un fantôme", dit-il. «Vous ne savez jamais quand, où et comment l'obtenir. C'est quelque chose que nous avons eu beaucoup de chance de ne pas avoir à gérer beaucoup ici.

«De nombreuses équipes ont dû passer par là. Ce n'est pas différent de ce que nous traversons actuellement.

Bergevin dit qu'il s'attend à ce que les itinéraires de chaque équipe canadienne soient modifiés à la suite des reports de cette semaine. Montréal doit actuellement jouer à Ottawa mardi, mais le centre d'entraînement du Canada sera fermé pendant la fin de semaine.

«Peu importe ce que le calendrier apporte plus tard, nous devons nous en occuper», a déclaré l'entraîneur-chef d'Edmonton Dave Tippett. "C'est malheureux que cela se soit produit, mais ce n'était pas quelque chose d'inattendu."

Andrew Copp, des Jets de Winnipeg, a déclaré que même les précautions les plus strictes n'étaient pas infaillibles à l'époque du COVID-19 de la LNH.

"Les équipes (canadiennes) ont fait un très bon travail en ne le permettant pas ou en faisant de leur mieux, évidemment avec un peu de chance", a-t-il déclaré. "Mais ça allait arriver."

L'heure de début d'un nouveau match entre les Oilers et les Canadiens le 11 février au Centre Bell a été repoussée une heure après que l'attaquant d'Edwardon Jesse Puljujarvi a été inscrit au dossier, mais il était considéré comme éligible pour reprendre l'activité de l'équipe deux jours plus tard.

Au total, 41 matchs ont été reportés dans la LNH, et de nombreux autres ont été reportés.

L'entraîneur-chef de Toronto, Sheldon Keefe, a déclaré que les tests positifs étaient préoccupants pour la santé de toutes les personnes impliquées, mais aussi pour la saison en général.

"Que vous manquiez de joueurs pour certains matchs ou que certains matchs soient reportés, puis qu'ils soient pressés dans un emploi du temps déjà condensé et chargé, cela devient une situation compétitive", a-t-il déclaré. «Cela crée de vrais défis. Nous voulons faire tout ce que nous pouvons pour ne pas nous mettre dans cette situation.

En termes de jeu réel, les Oilers et les Leafs seront tous les deux reposés après que Toronto a joué pour la troisième fois en 11 nuits jeudi avant samedi et lundi s'incline à la Scotiabank Arena avec la première place dans le Nord en jeu.

Les Leafs ont écrasé les Oilers à domicile lors d'un balayage de trois matchs plus tôt ce mois-ci, mais Edmonton a récupéré en allant 7-2-0 au cours des neuf prochains jours avant d'arriver à Montréal la fin de semaine dernière. Pendant ce temps, Toronto n'a que 3-6-0 sur cette fourchette et avait une avance de deux points sur les Oilers et les Jets de Winnipeg en tête de la division avant le match de vendredi.

"Vous voulez évidemment envoyer un message", a déclaré Draisaitl, dont l'équipe est 2-5-0 contre les Leafs avec leurs derniers affrontements de saison régulière sur le pont. "Nous voulons les battre et leur montrer que nous sommes aussi une bonne équipe."

Et cette équipe s'est, selon Larsson, devenue beaucoup plus proche cette saison – y compris la semaine dernière.

"Nous avons passé beaucoup de temps ensemble", a-t-il déclaré. "Vous êtes à peu près tout le temps avec l'équipe sur la route. Cela a été bon pour nous."

La semaine dernière n'a pas été une pause que les Oilers voulaient ou avaient vraiment besoin, mais une pause pour laquelle ils étaient préparés dans les campagnes les plus uniques.

"Si vous aviez traversé l'année sans interruption, vous auriez été reconnaissant", a déclaré Tippett. «Mais vous auriez probablement été surpris. Nous ne le considérons que comme faisant partie de ce qu'est cette saison. Ce n'est pas une année normale.

"C'est juste une partie de ce à quoi nous avons affaire." Catalogue

A la Une

Hosmer livre en retard pour Padres lors de la victoire sur les Dodgers

SAN DIEGO - Eric Hosmer a livré un signal RBI contraignant et clair aux septième et huitième manches, aidant les Padres de...

Le sommet des Golden Knights à dessiner dans la division Ouest

ANAHEIM, Californie - Mark Stone, Max Pacioretty et Nicolas Roy ont chacun marqué un but et une aide dimanche, et les Golden...

Il manque 3000 $ à un fan de Michael Jordan à cause d'une carte American Express expirée

Il y a un prix pour tout dans ce monde, en particulier pour Michael Jordan. Naturellement, les fans de basket-ball et...

Dirk Nowitzki révèle comment il est presque devenu peintre

Dirk Nowitzki a joué toute sa grande carrière avec les Dallas Mavericks. Il a finalement remporté un seul championnat avec l'organisation et s'est...

A lire aussi

Jack Campbell des Maple Leafs: abandonner trois buts en premier est inacceptable

Le gardien des Maple Leafs de Toronto, Jack Campbell, a été retiré après avoir accordé trois buts en six tirs...

L'accord Gustafsson donne la profondeur de Blueline désirée par le Canada

Le directeur général du Tricolore Marc Bergevin était très désireux de changer la couleur de peau de sa liste bien...

Les Canadiens se souviennent de Cole Caufield de l'AHL, l'ont assigné au taxi

Les Canadiens de Montréal ont rappelé Cole Caufield de Laval Rocket, leur affilié dans la AHL, vendredi et l'ont affecté au taxi....

Washington obtient Mantha dans Big-Time Deal

Detroit obtient un premier tour, un deuxième tour, Jakub Vrana et Richard Panik en retour. Bonne chance pour...

Les Kings transfèrent Jeff Carter aux Penguins pour deux coups conditionnels

Les Kings de Los Angeles ont échangé l'attaquant vétéran Jeff Carter aux Penguins de Pittsburgh pour deux repêchages. L'élection est une...

Ben Hutton: Cette année, je n'ai pas produit autant de points que je le voudrais

Le défenseur des Maple Leafs de Toronto, Ben Hutton, dit qu'il aime aider son nouveau club aux deux extrémités de...

Milan Lucic: La longue et méchante route

L'attaquant vétéran de Calgary est sur le point de jouer son 1000e match ce soir, un exploit impressionnant pour quelqu'un...

Les Jets élargissent la fenêtre de bataille en verrouillant Adam Lowry

WINNIPEG - Il aurait été naturel pour Adam Lowry d'attendre au moins de voir ce qu'il y avait sur le marché libre....

L'équipe américaine peut-elle revenir à l'or?

Le groupe américain de moins de 18 ans a été officiellement dévoilé et la chimie intégrée sera la clé. ...

J.T. Miller fait preuve de courage sur et hors de la glace pour les Canucks

La décision audacieuse de Miller d'interroger la LNH et l'AJLNH sur la relation de retour au jeu de Vancouver a...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here