L'ancien Canadien Danault se sent heureux et valorisé avec les Kings

EL SEGUNDO, Californie – Nous voulons laisser le passé dans le passé, comme Phillip Danault l'a fait, mais pas avant d'en revivre une partie Banlieue d'Angeles, où l'ancien Canadien de Montréal vient de terminer un entraînement avec les Kings.

C'était comme si Danault avait fait son premier vrai pas loin de Montréal en janvier – oui, en janvier et non en septembre 2020, lorsqu'il a refusé une offre de 30 millions de dollars sur six ans du directeur général canadien Marc Bergevin.

Cela faisait 22 jours que le premier mois de 2021 avait été divulgué à La Presse que Danault avait choisi de ne pas accepter cette prolongation, neuf jours après le début de la saison la plus centrale de sa carrière, et cela lui faisait mal.

L'autochtone de Victoriaville, au Québec, avait commencé la saison à froid et avait terminé 24 matchs avant de marquer son premier but. Il a été dépeint comme le méchant, avec des fans le tournant à gauche et à droite sur les réseaux sociaux, et il lui était impossible de ne pas le prendre personnellement.

"Je pense que cela m'a affecté", a déclaré Danault après la saison. « Même si vous dites que cela ne m'affecte pas, cela m'affecte parce que je n'ai pas si bien joué. Je n'ai pas joué mon meilleur hockey à ce moment-là, au début de l'année, avec tout ce qui se passait. C'était difficile. C'était dur mentalement. »

La fuite n'a pu venir que pour humilier Danault dans les négociations, et elle n'a pas vraiment bien servi les Canadiens.

Ils ont probablement compris alors que la vie serait différente sans lui, et ils comprennent certainement maintenant que c'est plus difficile sans lui.

Si l'opinion publique était que les Canadiens ne seraient pas sages de payer à Danault le genre d'argent qu'il gagnerait sur le marché libre simplement parce qu'il a lutté offensivement avant de terminer avec 24 points en 53 matchs – un rythme de plus de 82 matchs qui étaient à égalité avec ce qu'il avait établi au cours de toutes ses saisons avec les Canadiens – cela a été mal compris.

Les rois ont compris. Ils ont compris ce que Danault a apporté à la table – surtout après le travail qu'il a fait entre Brendan Gallagher et Artturi Lehkonen, pour garder les buteurs explosifs Auston Matthews, Mitch Marner, Blake Wheeler, Kyle Connor, Nikolaj Ehlers, Max Pacioretty et Mark Stone sur seulement trois buts entre eux au cours de la course de Montréal à la finale de la Coupe Stanley. Ils lui ont signé un contrat de 33 millions de dollars sur six ans dès l'ouverture d'une agence libre illimitée, lui ont donné une clause d'immobilité pour les trois premières années et un non-échange limité au cours des trois dernières années et lui ont versé 14,5 dollars. millions de dollars en primes à la signature.

Eric Staal, qui a joué derrière Danault avec les Canadiens en séries éliminatoires, a parfaitement expliqué ce que les Kings ont acheté.

"Je suis en compétition contre Phil depuis quelques années maintenant, et chaque fois que je le faisais, je n'aimais pas ça", a déclaré Staal quelques semaines seulement avant la finalisation de l'accord avec Danault. "Je peux donc maintenant voir par moi-même pourquoi je ne l'ai pas aimé, car c'est un compétiteur extrême. Phénoménal dans le cercle, mais j'aime la façon dont il rivalise tous les jours. Comme vous pouvez le voir, et comme vous pouvez le voir dans notre course , on ne gagne pas sans des joueurs comme Phil Danault, et c'est assez clair. »

C'était évident pour les Canadiens aussi, mais le mal était fait.

Ils sont passés à une équipe qui a acheté Christian Dvorak via le commerce, mais qui est encore plus mince au milieu. Une équipe qui se classe 29e en pourcentage de mises au jeu et qui a beaucoup souffert du côté défensif de la rondelle.

Danault, dont les derniers commentaires en tant que membre des Canadiens en juillet étaient de garder l'équipe haut sur son cœur et la fierté qu'il a toujours eue de porter leur chandail, est également passé à autre chose.

Vendredi, il a clairement indiqué qu'il était chez lui à Los Angeles, attendant d'emménager dans une maison qu'il a achetée à Manhattan Beach et attendant un deuxième enfant plus tard cette saison. Il a fait des recommandations pour le déjeuner et le dîner aux journalistes après sa longue conférence de presse post-entraînement.

"Grand changement, mais très heureux jusqu'à présent", a déclaré Danault. "Ils m'ont traité avec respect depuis le tout début, et ils savent ce que je peux ajouter au jeu."

L'entraîneur de King, Todd McLellan, a expliqué à quel point son équipe a déjà bénéficié de la présence de Danault, même si elle a commencé avec une fiche de 1-5-1.

"Il a été tout ce que nous pensions avoir en lui", a déclaré McLellan. « Il s'intègre bien dans notre groupe. Sa maturité, son comportement à la patinoire, aux vestiaires. Joueur très enivrant, il sait comprendre et récupérer très rapidement les choses auprès du staff technique. Nous avons obtenu ce que nous attendions de lui dans le cercle des mises au jeu – il fait partie des 20 meilleurs de la ligue, et je pense que nous nous attendons à ce que le nombre augmente. Désavantage numérique – notre désavantage numérique a été poignardé un peu ici, mais je pense qu'il n'a été sur la glace que pour l'un d'entre eux. Donc, toutes les choses que vous voulez reconnaître et comprendre à Montréal, en tant que fan ou personne médiatique, nous les obtenons. »

Ce sont toutes les choses que Danault pensait qu'il offrirait encore aux Canadiens si la porte était encore ouverte pour lui, mais a déclaré qu'il l'avait sentie fermée « pendant un certain temps » avant de jouer le reste de sa dernière saison dans leur uniforme. 19459003 ]

« J'ai pu lire entre les lignes », a déclaré Danault.

La fuite des offres de contrat a rendu les choses assez claires, et aucune autre offre de Bergevin n'est venue après cela.

Pourtant, Danault n'a aucun ressentiment à ce sujet.

« Montréal ne m'a donné que du positif, dit Danault. – Cela m'a donné de la force mentale. J'ai travaillé sur des choses là-bas. Montréal a été comme un tremplin pour moi, et j'ai acquis une énorme expérience dans tous les aspects de la vie – hors de la glace, mentalement – et j'ai tellement de respect pour ce que nous avons fait et ce que j'ai fait avec la chance qu'ils m'ont donnée. »

Mais tout cela est derrière le joueur de 28 ans maintenant.

Il a accumulé certains de ses meilleurs souvenirs avec les Canadiens et savait bien avant son départ qu'il ne serait pas de retour, et son premier match contre eux samedi sera l'une des nombreuses étapes qu'il franchira dans sa nouvelle vie avec les Kings . Catalogue

A la Une

Le conseil de Calgary approuve la participation d'un tiers pour la nouvelle Flames Arena

Le conseil municipal de Calgary a voté à l'unanimité pour voir s'il est possible de donner un nouveau souffle à l'accord sans...

Cam Reddish Trade: Les Atlanta Hawks paieront le prix fort pour donner la jeune aile talentueuse aux Knicks

Peut-être que les Atlanta Hawks font passer Cam Reddish aux New York Knicks fait simplement partie d'un plan plus vaste. Peut-être que...

La réponse stupide de Matt Rhules aux questions sur OT Rashawn Slater prouve que les Panthers se dirigent vers plus de misère en 2022

Les Panthers de la Caroline viennent d'une campagne 2021 désastreuse, et tandis que les équipes autour de la NFL se séparent la...

Rapport : Power et Johnson devraient figurer sur la liste olympique canadienne

Les meilleurs espoirs Owen Power et Kent Johnson devraient être nommés Équipe Canada pour les Jeux olympiques d'hiver de Pékin...

A lire aussi

Jonathan Huberdeau joue le meilleur hockey de sa vie

Huberdeau n'est peut-être pas sur votre télé tous les soirs, mais il vaut mieux croire qu'il est sur le radar...

Les Blue Jackets suspendent Hofmann après avoir quitté l'équipe

Les Blue Jackets de Columbus ont suspendu Gregory Hofmann pour avoir refusé de se présenter à l'équipe après avoir pris...

prétendants qui commencent à se présenter pour Evander Kane

Les problèmes de Kane en dehors de la patinoire et sa réputation de coéquipier peu fiable sont bien documentés. Néanmoins,...

Kings Hire Bergevin conseille le directeur général

Quelques mois après avoir été congédié par les Canadiens de Montréal, Marc Bergevin revient dans la LNH pour rejoindre le...

Podcast Hockey News : Quelle équipe prendra un risque sur Evander Kane ?

Une équipe va-t-elle - ou devrait-elle - signer Kane ? Qui est le favori olympique chez les hommes avec des joueurs...

Les Maple Leafs peuvent-ils sauver Nick Ritchie?

Nick Ritchie a subi des exemptions après avoir connu des difficultés cette saison. Les Maple Leafs de Toronto peuvent-ils changer...

La PHF déplace le 2022 All-Star Showcase à Buffalo

La Premier Hockey Federation a déplacé le 2022 All-Star Showcase de Toronto à Buffalo en réponse aux contraintes de capacité...

Les Devils font face à des problèmes de profondeur dans le filet alors que les blessures s'accumulent

Lorsque Mackenzie Blackwood entre dans les protocoles COVID-19, les Devils du New Jersey font face à un grave problème de...

Jack LaFontaine se joint aux Hurricanes à un moment intéressant

Il est rare qu'un joueur universitaire de haut niveau quitte l'école au milieu de la saison pour se joindre à...

Les Jets placent Stastny dans le protocole COVID-19, se souvient Perfetti du groupe de taxis

Les Jets de Winnipeg ont placé l'attaquant Paul Stastny dans le protocole COVID-19 de la LNH, a annoncé l'équipe jeudi. TRANSACTIONS : #NHLJets...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here