Jets avec des saisons de 100 points

Enregistrer 100 points en une seule saison est un exploit offensif unique qui parle non seulement de talent et de domination, mais aussi de constance et de détermination.

Un certain nombre de joueurs des Jets de Winnipeg ont atteint le plateau des 100 points – plusieurs en plusieurs saisons différentes – depuis que l'équipe a commencé comme franchise pour l'Association mondiale de hockey en 1972-1973. Voici un aperçu de la liste légendaire.

L'ère WHA des Jets (1972-1979)

Norm Beaudin Enregistré 103 points en 1972-73

Chris Bordeleau – Enregistré 101 points en 1972-73

Bobby Hull – Enregistré 103 points en 1972-73, 142 points en 1974-75, 123 points en 1975-76, et 117 points en 1977-78

Anders Hedberg Enregistré 100 points en 1974-75, 105 points en 1975-76, 131 points en 1976-77, et 122 points 1977-78

Ulf Nilsson Enregistré 120 points en 1974-75, 114 points en 1975-76, 124 points en 1976-77, et 126 points en 1977-78

Kent Nilsson – Enregistré 107 points en 1977-78 et 107 points en 1978-79

Un trio lors de la première saison

La toute nouvelle série WHA – détenue et construite par l'homme d'affaires de Winnipeg Ben Hatskin – a connu un début offensif fougueux.

Chris Bordeleau, (# 7) Bobby Hull (# 9) et Norm Beaudin (# 11) ont tous récolté 100 points en 1972-73. (Archives THW)

Les Jets avaient un trio de joueurs de 100 points dans leur première saison alors qu'ils perdaient 295 buts et se qualifiaient pour les finales de la WHA, mais tombèrent finalement aux mains des New England Whalers.

Connexes: Compte à rebours avant le largage de rondelle: la première saison WHA des Jets

Beaucoup de ces buts ont été marqués par "Luxury Line", composé de Bobby Hull – cinq fois, 50 buts, Hatskin, attiré par les Blackhawks de Chicago grâce à un contrat d'un million de dollars – Norm Beaudin (la première signature des Jets & # 39; 39; histoire) et Chris Bordeleau. Hull et Beaudin ont posé avec 103 chacun et Bordeleau n'était que deux derrière avec 101.

Beaudin n'est jamais venu près de marquer 100 points dans aucune de ses trois saisons suivantes avec les Jets et Bordeleau n'a disputé qu'une seule saison de plus à Winnipeg. Cependant, il a atteint 100 points en 1975-76 et 1976-77 en tant que membre des Nordiques de Québec.

Pour Hull, cependant, sa saison de 103 points n'était que le début de son règne en tant que «The Golden Jet».

Hot Line Toast de la ville

En 1974-75, les Jets, qui ont exploré l'Europe pour la prochaine série de grands joueurs, ont débarqué deux grands Suédois: Anders Hedberg et Ulf Nilsson.

Le centre Hedberg et l'aile droite Nilsson sont immédiatement placés à Hull. Le trio effrayant qui a été créé est devenu connu sous le nom de "Hot Line" et n'a retiré ses adversaires que pendant quatre saisons consécutives.

"Golden Jet" Bobby Hull a eu quatre campagnes de 100 points avec l'équipe WHA. (Photo de Bruce Bennett Studios via Getty Images Studios / Getty Images)

"C'était une nouvelle vie", a déclaré Hull. "J'ai finalement trouvé deux enfants qui pouvaient jouer au jeu comme je le voulais."

Bobby Hull a joué avec Anders Hedberg et Ulf Nilsson

Leurs bannières sont accrochées dans les chevrons de Bell MTS Place pour une bonne raison: ils ont aidé les Jets à attraper quelques coupes Avco et étaient des stars éternelles.

Hot Line s'est réunie en 2016 lorsqu'elle a été intronisée au Temple de la renommée des Jets de Winnipeg. Hull, Hedberg et Nilsson avaient au moins 100 points chacun à chaque saison qu'ils jouaient ensemble, à l'exception de Hull en 1976-77.

"Sur les 12 totaux de saison parmi eux, un seul – une saison raccourcie de Hull en 1976-77 – avait un point au total sous 100. Maintenant que est la domination", a écrit Jon Waldman dans son livre 100 choses que les fans de Jets devraient savoir et faire avant de mourir. Catalogue

Les chiffres sont en fait de calibre de jeu vidéo: 142 points en 78 matchs (une moyenne de 1,82 par match!) Pour Hull en 1974-75, 131 pour Hedberg en 1976-77 et 126 points pour Nilsson en 1977-78. est une phrase que les Winnipegois n'oublieront jamais.

Un autre cran Nilsson 100-plus (deux fois)

Avec toute la coque autour de la Hot Line, beaucoup de gens oublient que Kent Nilsson (une autre importation suédoise sans rapport avec Ulf) a attrapé 107 points dans sa campagne de recrue à 21 ans en 1977-78.

D'après le directeur général des Rangers de New York, John Ferguson Sr. a attiré Hedberg et Ulf Nilsson dans la Grosse Pomme – ironiquement, Ferguson Sr. a tiré la même saison et est devenu les Jets & # 39; GM un an plus tard – Hot Line n'était plus.

Connexes: Jets 1978-79 Saison des vainqueurs de la Coupe Avco

Sans Hot Line, Kent Nilsson était l'attraction principale des Jets et a égalé les points lors de sa deuxième campagne d'année, qui s'est avérée être la dernière saison de WHA.

Kent Nilsson a récolté 39 buts et 68 passes pour les Jets de Winnipeg, qui ont remporté la dernière Coupe Avco de l'histoire contre les Oilers d'Edmonton. (Photo de Bruce Bennett Studios via Getty Images / Getty Images)

Après la fusion LNH – WHA en 1979, Nilsson a dépassé 100 points deux fois de plus, avec les Flames de Calgary en 1980-81 et 1983-84.

L'ère des Jets 1.0 (1980-1996)

Dale Hawerchuk Enregistré 103 points en 1981-82, 102 points en 1983-84, 130 points en 1984-85, 105 points en 1985-86, 100 points points en 1986-87 et 121 points en 1987-88

Paul MacLean Enregistré 101 points en 1984-85

Teemu Selanne Enregistré 132 points en 1992-93

Hawerchuk possède les années 1980

L'homme surnommé «Ducky» a eu plus que de la chance. Il était bon. Effrayant bien. Le premier et unique choix de première ronde des Jets, Dale Hawerchuk, a accumulé 103 points en tant que recrue de 18 ans en 1981-1982 et a remporté le trophée Calder.

Dale Hawerchuk a eu six comptages: six saisons à 100 points avec les Jets. (Photo par Denis Brodeur / NHLI via Getty Images)

Cette saison n'était que le début: le Torontois polyvalent, fiable et intelligent s'est rapidement imposé comme l'un des élites de la LNH. Il a eu plus de six 100 promotions au cours des sept premières saisons, et la seule fois où il n'a pas enregistré 100 pendant cette course était de 91. Au total, il avait 929 points avec les Jets en neuf saisons avant d'être échangé à Buffalo. Sabres en 1990.

Connexes: 50 buteurs des Winnipeg Jets

Un des principaux contributeurs au succès de Hawerchuk est son camarade, Paul MacLean, qui a joué pour les Jets entre 1981 et 1988. Joueur doué à part entière, il a enregistré 508 points en sept saisons avec les Jets et 101 points en 1984-85, un an où Hawerchuk a enregistré un sommet en carrière de 130.

Dale Hawerchuk était le visage de la franchise des Jets dans les années 80. (Photo par Denis Brodeur / NHLI via Getty Images)

«À la fin de sa course à Winnipeg, Hawerchuk avait fait plus que quiconque dans la saison de la LNH de l'équipe pour donner le respect au club», a écrit Jon Waldman. "Même s'ils étaient des habitants du sous-sol auparavant, Hawerchuk les a élevés non seulement pour être des participants aux séries éliminatoires de plusieurs années, mais aussi des concurrents de la Coupe."

D'après Jon Waldmans & # 39; 100 choses que les fans de Jets devraient savoir et faire avant de mourir & # 39;

Hawerchuk est décédé en août 2020 après une bataille contre le cancer de l'estomac. En décembre 2019, il s'est entretenu avec Winnipeg Free Press ' Mike McIntyre de l'effusion de soutien qu'il a reçu de la ville alors qu'il luttait contre la maladie.

«Les membres de l'organisation des Jets ont été très bons. Incroyable. Et les fans, d'une manière ou d'une autre, trouvent un moyen de vous joindre », a déclaré Hawerchuk. «Le soutien du monde entier a été incroyable. Je ne peux pas remercier assez les gens. C'est important, vous savez quand vous traversez ça. Cela vous aide à vous battre. »(De« Far from Ducky, but Definitely », Winnipeg Free Press 6/12/2019.)

Selannes Ridiculous Rookie Season

Le dernier joueur à capturer plus de 100 points en une saison à l'ère des Jets 1.0 est peut-être le seul homme aussi aimé que Ducky, et certainement le meilleur brouillon des Jets 1.0: The Finnish Flash.

Que pouvez-vous dire à propos de la saison recrue de 76 buts et 132 points de Teemu Selanne autre que celle qui n'est jamais égalée ou oubliée?

Le jeune homme de 22 ans a utilisé son embarras face à la richesse offensive – vitesse explosive, mains habiles et un tir fatal – pour battre le record de buts de Mike Bossy de 53 par 23. Il a ajouté 56 buts pour de bon.

Connexes: Disque incassable de Teemu Selannes

Selanne a atteint le plateau des 100 points trois fois plus: en 1995-96 entre les Jets et Mighty Ducks d'Anaheim et en 1996-97 et 1998-99 également. Il est non seulement le meilleur Finlandais des années 1990, mais l'un des meilleurs joueurs de la LNH de tous les temps, point final. Il a remporté un trophée commémoratif Calder, un trophée Maurice «Rocket» Richard, un trophée commémoratif Bill Masterton, un bol Clarence S. Campbell, 19 records de points individuels, 10 hochements de tête All-Star, un Temple de la renommée du hockey et, surtout, un Coupe Stanley.

Selanne a commencé sa carrière célèbre et décorée en étant le dernier Jet à atteindre 100 points. (Crédit: Glenn Cratty / ALLSPORT)

C'est une carrière extrêmement brillante, et tout a commencé avec sa saison de 132 points à Winnipeg.

Atlanta Thrashers Era (1999-2011)

Marian Hossa a enregistré 100 points en 2006-07

Hossa est seul

Alors que les Thrashers d'Atlanta étaient pour la plupart incompétents pendant leur courte et intrépide période dans Peach State, cela ne signifie pas qu'ils n'avaient pas de joueurs qualifiés.

Marian Hossa a inscrit exactement 100 points en 2006-07. (kaatiya / Flickr)

Étonnamment, Marian Hossa – et non Ilya Kovalchuk – était le seul joueur de l'histoire de Thrasher à atteindre 100 points en une seule saison. Le premier tour slovaque l'a fait en 2006-07 – sa deuxième de trois saisons avec le club – lorsque les Thrashers ont affiché un record de 97 points, remporté la division sud-est et fait les éliminatoires pour la première et unique fois.

The Jets 2.0 Era (2011-présent)

Après le départ des Jets d'Atlanta en 2011, les Jets – malgré la construction d'un noyau solide de jeunes et passionnants joueurs grâce à leur patiente stratégie de «repêchage et développement» – n'ont pas encore connu une saison de plus de 100 ans. Il est sans aucun doute beaucoup plus difficile dans la LNH d'aujourd'hui d'atteindre le plateau que lorsque Hull, Hawerchuk et d'autres ont joué. Seuls les meilleurs parmi les meilleurs peuvent y parvenir.

La personne la plus proche de l'ère des Jets 2.0 est le capitaine Blake Wheeler, qui a mené des campagnes consécutives de 91 points en 2017-18 et 2018-19. Il y a une chance à l'extérieur qu'il puisse atteindre 100 ans, car il lui reste encore quatre ans sur son contrat et n'a pas encore montré de signes majeurs de régression.

Deux jets plus susceptibles de toucher 100 points en une saison sont Mark Scheifele et Kyle Connor. Scheifele est devenu une véritable superstar et devrait être un joueur de points par joueur sur plusieurs années. Connor, quant à lui, n'a que 23 ans, mais est l'un des jets les plus cohérents lorsqu'il s'agit d'atteindre le score. Ses meilleures saisons sont peut-être encore à venir.

Mark Scheifele, des Jets de Winnipeg, célèbre avec le banc. (Amy Irvin / Les écrivains de hockey)

Cela n'arrivera pas cette saison à moins que l'un d'eux ne prenne vraiment feu, mais il y a de nombreuses raisons de croire qu'il ne faudra pas trop de temps avant que quelqu'un atteigne les trois chiffres.

Recevez les dernières nouvelles, rumeurs, commentaires et analyses des Jets de Winnipeg

Le poste Jets With 100-Point Seasons est apparu pour la première fois sur The Hockey Writers.

A la Une

Blues Weekly: les performances remarquables mettent en évidence la semaine .500

Blues Weekly est une nouvelle série consacrée à la performance des Blues de St. Louis la semaine dernière. Pas seulement un résumé...

Les propriétaires des Buccaneers de Tampa Bay pourraient réaliser un doublé unique en 2021

Si certaines choses se mettent en place, la famille Glazer pourrait être la famille la plus chanceuse du monde cette année. Leur...

Rapport: Les Texans embauchent l'assistant des Ravens David Culley comme nouvel entraîneur-chef

Les Texans de Houston embauchent l'entraîneur-chef adjoint des Ravens de Baltimore et le coordinateur de passage David Culley comme nouvel entraîneur-chef, selon...

4 hauts et 4 bas Huit matchs en Oilers Saison LNH 2020-21

La saison LNH 2020-21 en est encore à ses débuts. Cela dit, comme cette saison ne dure que 56 matchs, tout est...

A lire aussi

3 raisons pour lesquelles les Blues devraient re-signer Jaden Schwartz

Les Blues de St. Louis ont perdu des agents libres de haut niveau au cours des cinq dernières saisons, Alex Pietrangelo et...

Coyotes Hebdo: Succès contre San Jose, échec à Vegas

Il a fallu une semaine de haut en bas pour les Coyotes de l'Arizona pour commencer la saison 2020-21. Ils ont commencé...

Le 100e but de Guentzel élève les Penguins devant les Rangers

PITTSBURGH - Jake Guentzel a marqué le 100e but de sa carrière dans la LNH avec moins de deux minutes à jouer,...

George Armstrong, légende des Maple Leafs et capitaine de longue date, est décédé 90 ans

George Armstrong, un attaquant du Temple de la renommée qui a passé toute sa carrière de 21 ans dans les Maple Leafs...

Quatre Jets différents marquent alors que Winnipeg bat les Sénateurs d'Ottawa

OTTAWA - Quatre joueurs différents de Winnipeg marquent alors que les Jets battent les Sénateurs d'Ottawa 4-1 jeudi soir au Centre Canadian...

Perspectives Nouvelles et rumeurs: Clarke, Byram et Cozens

Meilleurs espoirs pour le repêchage 2021 de la LNH et le défenseur des Barrie Colts Brandt Clarke obtient son premier prêt en...

L'attaquant des Rangers Filip Chytil absent 4 à 6 semaines pour blessure au haut du corps

Les Rangers de New York ont ​​annoncé mardi que le centre Filip Chytil sera mis à l'écart pendant quatre à six semaines...

Les pingouins ne jouent pas à plein potentiel dans les victoires de retour

Les Penguins de Pittsburgh sont devenus les rois de retour de la LNH cette saison, remportant quatre matchs de suite après avoir...

Nouvelles et rumeurs des Canadiens: Hot Start, Armia, Mete & More

Les Canadiens de Montréal ont commencé la saison sur la route et terminé le voyage en beauté. L'équipe a les cinq prochains...

Points à retenir de la 2e journée de la NWHL: Toronto publie une épreuve difficile, Boston se réchauffe

Si samedi n'était pas assez amusant pour vous, je vous soulèverai dimanche de l'action de hockey à bulles de la NWHL. ...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here