Carey Price des Canadiens revient à Montréal pour récupérer ses coéquipiers

MONTRÉAL – Carey Price revient à Montréal, selon sa femme, Angela, qui l'a confirmé tout autant dans deux postes sur elle compte Instagram personnel pour les dernières 24 heures.

Voir ce post sur Instagram

Ce qui semblait être une quarantaine sans fin est maintenant allé trop vite. Lorsque Carey reviendra à Montréal, nous vivrons dans l'État de Washington avec ma famille et demanderons que lui et tous les joueurs et le personnel soient en sécurité

Un post partagé par Angela Price (@byangelaprice) 28 juin 2020 à 16h09 PDT

Dimanche, Angela Price a écrit: "Ce qui semblait être une quarantaine sans fin est maintenant allé trop vite. Lorsque Carey reviendra à Montréal, nous serons dans l'État de Washington avec la famille et demanderons que lui et tous les joueurs et le personnel soient en sécurité. "

Elle a suivi ce plan lundi:

Voir ce post sur Instagram

Je ne pleure pas, tu pleures. Nous avons renvoyé Dada ce matin à Montréal. Bien sûr, Liv profite de ce triste moment pour dire à Carey "quand tu es parti, ma mère et moi pouvons-nous faire ce que nous voulons" où les enfants trouvent-ils ces choses?!

Un post partagé par Angela Price (@byangelaprice) 29 juin 2020 à 10 h 31 (heure avancée du Pacifique)

C'est jeudi après-midi dernier que le gardien de 32 ans, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes canadiens, a mentionné qu'il prenait des dispositions pour retourner à Montréal.

"Je commence à faire des plans", a déclaré Price. «J'aimerais avoir plus de réponses à certaines questions. Il se passe beaucoup de choses, beaucoup de choses qui tentent d'être résolues en ce moment. Mais je voudrais revenir pour commencer à me préparer au mieux pour un éventuel retour au jeu. "

Price exprime également sa consternation face aux plans de la LNH de commencer les camps d'entraînement le 10 juillet et de lancer un tournoi de la Coupe Stanley composé de 24 équipes d'ici la fin du mois.

"Je pense que j'ai autant d'optimisme ou de pessimisme", a déclaré le natif d'Anahim Lake, en Colombie-Britannique. "C'est une situation très inhabituelle. Je veux pouvoir jouer pour une coupe Stanley, mais je veux pouvoir continuer à vivre normalement. Pour beaucoup de gens, ce n'est pas bon pour de nombreux cas. J'ai eu des membres de la famille d'amis qui sont décédés de COVID-19 et il n'y a rien à allumer. "

C'est le 11 mars que la LNH a interrompu sa saison en raison de préoccupations concernant le coronavirus.

La ligue et le NHLPA se sont mis d'accord sur un format de retour au jeu le 22 mai, et des séances d'entraînement informelles en équipe, dans le cadre de la phase 2 du plan, sont en cours depuis le 8 juin.

La semaine dernière, la LNH a modifié les restrictions de la phase 2 pour permettre à jusqu'à 12 joueurs d'être sur la glace en même temps, de sorte que plusieurs membres dispersés des différentes équipes sont rentrés de chez eux dans leurs villes de jeu et plusieurs autres organisent des voyages.

À compter de lundi, Price, qui a terminé le 27-26-6 et a obtenu un pourcentage d'arrêts de .909 en 58 matchs cette saison, était le seul membre des Canadiens confirmé à revenir à Montréal. Il devrait rejoindre Jonathan Drouin, Paul Byron, Charles Hudon, Laurent Dauphin et Michael McNiven au centre d'entraînement de l'équipe sur la côte sud dans un bref délai.

Ces joueurs s'y entraînent depuis le 16 juin.

Plusieurs joueurs des Canadiens devraient revenir à Montréal plus tard cette semaine, et Athletic a annoncé vendredi dernier que Jesperi Kotkaniemi serait parmi eux.

Le Centre finlandais, qui a été nommé troisième au classement général par les Canadiens en 2018, est guéri de la blessure à la rate qu'il a subie le 6 mars et prévoit concourir pour une place sur la liste de surveillance, selon son rapport The Athletic .

La taille officielle des joueurs pour chaque équipe impliquée dans le retour au jeu devrait être composée d'au moins 28 joueurs.

Si le match reprend, les Canadiens joueront une série de trois à cinq matchs contre les Penguins de Pittsburgh pour avoir une chance de participer aux éliminatoires de la Coupe Stanley.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *