Canada sec? Le Tricolore tente de mettre fin à la disette de 28 ans au pays

Les Canadiens de Montréal étaient la dernière équipe canadienne à remporter la Coupe Stanley lorsqu'ils l'ont fait en 1993. Ils ont une chance pour enfin mettre fin à la séquence d'invincibilité, mais il faudra plus qu'un bon effort pour que les rêves deviennent à nouveau réalité.

MONTRÉAL (AP) – L'un des sanctuaires les plus emblématiques du hockey se dresse toujours au coin d'Atwater et de la rue Ste-Catherine, surplombant la place Cabot et au milieu des maisons victoriennes en pierre grise et des appartements parisiens du village Shaughnessy au centre-ville de Montréal.

À part quelques bannières d'identification sur les murs peints en noir, il reste peu d'indices sur la riche histoire du Forum de Montréal. L'édifice où la coupe Stanley a été décernée 15 fois – dont 12 à la ville natale des Canadiens – abrite aujourd'hui un multiplexe.

La boutique du mémorial sportif de Robert Girard est cachée à l'intérieur. Les Canadiens sont de retour en finale de la Coupe Stanley pour la première fois en 28 ans, mais Girard ne peut s'empêcher de se demander si les souvenirs du forum commencent à s'estomper.

"Ça va être perdu quelque part, c'est sûr", a déclaré Girard, dont le magasin a signé des plaques, des photos et des maillots. « L'ancienne génération s'en souviendra encore. Mais la nouvelle génération, malheureusement, ne sera pas liée au forum.

Girard a fermé sa boutique et est passé à la vente en ligne lorsque la pandémie de coronavirus a commencé. Il l'aurait probablement fait, peu importe le nombre de personnes visitant le forum.

"En l'état, ils ont besoin de gagner plus d'argent, et c'est pourquoi ils ont construit l'autre endroit", a ajouté Girard. "Mais ce ne sera plus jamais pareil."

Le "deuxième lieu" est le Centre Bell qui a ouvert ses portes au cœur du centre-ville en 1996 et possède toutes les cloches et sifflets de l'époque moderne. Des milliers de personnes se sont rassemblées sur la place de l'aréna pour regarder les fêtes alors que les Canadiens passaient devant Toronto, Winnipeg et Vegas pour affronter le champion en titre Tampa Bay en finale. Le Lightning a une avance de 2-0 avec le troisième match à Montréal vendredi soir.

La course improbable du Canada – ils ont eu le pire record des 16 éliminatoires des séries éliminatoires – a la ville de la chance sur la possibilité de remporter un 25e championnat et le premier depuis 1993. Montréal est toujours la dernière équipe basée au Canada à remporte le titre, la même année, et est le premier de ce groupe à atteindre la finale depuis 2011.

La sécheresse au Canada pour la Coupe Stanley dure depuis aussi longtemps que les Jets de Winnipeg ont voyagé et sont revenus. Des sept franchises canadiennes, seules les Flames de Calgary jouent encore des matchs à domicile dans la même arène, le Saddledome.

Avant 1993, les équipes canadiennes combinaient 50 des 75 championnats décernés depuis la création de la LNH en 1917. Depuis 1994, 14 équipes américaines, dont les quatre Original Six, ont remporté au moins une fois.

S'il y a une vitesse urgente pour une équipe canadienne à gagner, il y a aussi un fort accent sur les Habitants qui regagnent leur place. dans l'histoire du hockey.

"Je ne pense pas que ce soit une pression, mais je pense que c'est une fierté", a déclaré l'entraîneur adjoint canadien Luke Richardson. « Il y aura des attentes. Et je pense que c'est ce que vous voulez recréer à Montréal.

Brendan Gallagher a appris à apprécier le passé au cours de ses neuf saisons avec les Canadiens. Un portrait à 299 $ de Gallagher est affiché dans la boutique de Girard.

« Nous connaissons bien l'histoire de ce que signifie être un Canadien de Montréal », a déclaré Gallagher. "Vous n'avez pas besoin de plus d'inspiration que de simplement lever les yeux et de voir les bannières du championnat."

Bien que Montréal ne soit pas claire, une grande partie du reste du Canada se concentre sur la sortie d'une pandémie qui a fermé les frontières du pays et même limité les déplacements interprovinciaux.

"Presque tout le monde que je connais ici en Colombie-Britannique a été tellement enfermé par COVID, maintenant que les restrictions sont levées, ils sont en route pour les grands espaces, comme s'ils venaient de sortir de prison, " a écrit le retraité Simon Fraser University Professor of Communication Rick Gruneau dans un courriel. « Personne que je connais ne semble intéressé par la Coupe Stanley. Mais alors je ne suis pas à Montréal. S'il s'agissait des Canucks, les choses pourraient être un peu différentes.

Avec sept équipes réparties à travers le pays, il y a probablement autant d'amateurs de hockey qui soutiennent les Canadiens qu'ils les encouragent.

L'entraîneur du Lightning, Jon Cooper, est originaire de la Colombie-Britannique, mais il apprécie l'histoire de regarder les Canadiens tous les samedis lors de la « Soirée du hockey au Canada ». Même s'il ne veut pas être derrière le banc sur le forum, il a quand même des frissons au Centre Bell.

"C'est comme un moment de pincement de soi que vous avez l'opportunité de coacher dans ce bâtiment et de faire partie de cet environnement", a déclaré Cooper. "Je sais que les gens là-bas ne nous encourageront pas, mais je suis sûr que je veux en faire partie."

Le professeur de l'Université d'Ottawa Eric MacIntosh, qui a écrit sur le sport et la culture organisationnelle, a déclaré que les intérêts bien établis des Canadiens ont changé avec l'expansion de la LNH en partageant la loyauté. C'est très différent avec les Blue Jays de Toronto de la Ligue majeure de baseball ou les Raptors de la NBA dans la façon dont les Canadiens peuvent se rassembler autour des franchises sportives en simple du pays.

« Je m'en fiche qu'ils gagnent », a déclaré MacIntosh à propos des Canadiens. « Je veux être heureux pour mes amis qui sont fans des Canadiens de Montréal, mais je ne perdrai pas le sommeil s'ils sont éliminés.

Et pourtant, il y a encore de grosses poches avec les partisans des Canadiens. sur tout le pays.

Le propriétaire d'un bar de Vancouver, Ashi Minhas, est devenu un fan de longue date grâce à ses parents alors qu'il grandissait dans la ville reculée de New Hazelton, en Colombie-Britannique, où une seule chaîne de télévision était disponible : CBC.

Maintenant âgé de 51 ans, il faisait partie de la foule de 3 500 personnes qui ont assisté à la victoire 3-2 des Canadiens en prolongation contre Vegas lors du 3e match des demi-finales. Il avait prévu de retourner à Montréal pour participer au match 4 de la finale de la coupe lundi soir.

"J'ai des billets de saison pour les Canucks et nous allons à quelques matchs par an", a déclaré Minhas. « Mais à Montréal, c'est une expérience religieuse. Je me dis : 'Ah, ce sont mes gens.' »

Minhas a participé au match de la finale au Forum et a vu les Canadiens jouer dans toutes les arénas de la LNH. La seule chose dont il n'a pas été personnellement témoin : le vainqueur de la coupe des Canadiens.

« Mon Dieu. Ce serait tout. Ce serait presque une expérience hors du corps », a-t-il déclaré, notant qu'il se rendrait à Tampa s'il y avait un match 7.

Minhas est toujours réaliste en remarquant que la championne en titre Lyn est une forte adversaire. Gagner ou perdre, il peut s'appuyer sur une consolation dans la façon dont Montréal s'est remis d'un déficit de 3-1 en championnat pour éliminer Toronto au premier tour.

« Je pense que la plupart des partisans des Canadiens seront d'accord avec ceci : battre les bons à rien des Maple Leafs de Toronto, c'est la coupe Stanley », a déclaré Minhas. "Tout le reste est sauce." Catalogue

A la Une

MLB Live Tracker : Blue Jays vs. Les Red Sox sur Sportsnet

Les Red Sox de Boston espèrent que les progrès d'une victoire de retour d'ouverture de la série lundi se poursuivront une journée...

Un nouveau livre révèle que le père de Kevin Durant lui signe avec des bibelots

Avant que Kevin Durant ne prenne sa décision de faire pencher la balance des pouvoirs de la NBA en juillet 2019, il...

Andy Dalton n'est "pas inquiet" pour tout le battage médiatique de Justin Fields sur les ours : "Je suis sûr que je vais faire...

Nous avons tous déjà vu des quarterbacks, mais les Bears de Chicago en ont-ils réellement un puisque nous savons tous que Justin...

Les Hurricanes devraient signer Tony DeAngelo

Defender, qui a été racheté ce week-end par les Rangers de New York, rejoindra les ouragans pour un contrat d'un...

A lire aussi

Les Canucks signent Conor Garland pour un contrat de cinq ans de 24,75 millions de dollars

Les Canucks de Vancouver ont verrouillé le transitaire nouvellement acquis Conor Garland à un contrat de cinq ans de 24,75 millions de...

Les Red Wings de Detroit ont un futur gardien partant en Sebastian Cossa

De nombreux éclaireurs avaient Sebastian Cossa comme meilleur gardien du repêchage, et les Red Wings y croyaient également. Maintenant, ils...

Les Flames ont sélectionné Matthew Coronato avec le 13e choix au repêchage de la LNH en 2021

Les Flames de Calgary ont sélectionné Matthew Coronato avec le 13e choix au total au repêchage de la LNH en 2021. ...

Morgan Geekie a une chance de s'épanouir à Seattle

Seattle peut être la terre d'opportunités pour l'exclusion autour de la ligue, et Morgan Geekie a le potentiel d'être un...

Les Kings signent l'attaquant Trevor Moore sur deux ans, un contrat de 3,75 millions de dollars

EL SEGUNDO, Californie (AP) - L'attaquant Trevor Moore revient aux Kings de Los Angeles avec une prolongation de deux ans de 3,75...

Les Hurricanes devraient signer Tony DeAngelo

Defender, qui a été racheté ce week-end par les Rangers de New York, rejoindra les ouragans pour un contrat d'un...

L'Avalanche signe le capitaine Gabriel Landeskog pour huit ans, un contrat de 56 millions de dollars

L'Avalanche a re-signé le capitaine Gabriel Landeskog pour un contrat de huit ans, a annoncé le club mardi soir. Selon Sportsnet...

Grosse semaine pour le trading potentiel de Jack Eichel, prédictions sur les agences gratuites

Semaine chargée à venir. Blog rapide : Le directeur général de Buffalo, Kevyn Adams, a haussé les sourcils samedi soir lorsqu'il a...

NHL Draft Weekend Trade Bait: Players to Watch

Le week-end de repêchage de la LNH est généralement la période la plus occupée du marché estival. Plusieurs stars établies...

Ottawa réalise le meilleur choc au premier tour

Les sénateurs ont proposé Tyler Boucher avec l'élection n°10. Et notre expert potentiel aime la prise. ...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here