Aujourd'hui dans l'histoire du hockey: 17 juillet

Le 17 juillet s'est avéré être une journée très active dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey. À New York, un directeur général, qui a mis fin à une sécheresse historique, a été embauché et un membre clé d'une dynastie légendaire est né. L'un des meilleurs défenseurs défensifs du jeu a raccroché les patins.

Gainey appelle ça une carrière

Bob Gainey a annoncé sa retraite le 16 juillet 1989, après 16 saisons dans la LNH, toutes avec les Canadiens de Montréal. Il a été pris par les Canadiens avec le huitième choix au total au repêchage amateur de la LNH à partir de 1973. Gainey n'a marqué que 239 buts et 501 points en 1 160 matchs en carrière, mais il est toujours reconnu comme l'un des meilleurs défenseurs défensifs à avoir jamais joué le match.

Gainey a célébré plusieurs de ces célébrations à Montréal. (Archives THW)

Gainey a remporté le trophée Frank J. Selke, décerné au meilleur défenseur défensif de la ligue, quatre fois de suite entre 1978 et 1981. Il a été membre de cinq équipes du Championnat de la Coupe Stanley à Montréal, dont quatre titres consécutifs entre 1976 et 1979. Il a remporté le trophée Conn Smythe 1979, étant le joueur le plus utile en séries éliminatoires, marquant six buts et 16 points sur 16 matchs. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey, en tant que joueur, en 1992.

Sa carrière au hockey était loin d'être terminée à cette date. Gainey a été nommé entraîneur-chef des North Stars du Minnesota en 1990 et les a emmenés à la finale de la Coupe Stanley en 1991. En 1992, il a ajouté en tant que directeur général du titre. Il est resté dans l'organisation lorsqu'ils ont déménagé à Dallas en 1993. Il a entraîné jusqu'à la fin de Saison 1995-96. Il a été directeur général jusqu'en 2002 et a formé l'équipe qui a remporté la Coupe Stanley en 1999.

Gainey est revenu à Montréal le 2 juin 2003, lorsqu'il a été embauché comme directeur général. Il a occupé ce poste pendant près de sept ans et a même formé l'équipe en deux courtes périodes. Certains de ses projets comprenaient Jaroslav Halak, Alexei Emelin, Carey Price, Ryan McDonagh, Max Pacioretty et P.K Subban. Gainey est actuellement consultante d'équipe pour les Blues de St. Louis.

Les Rangers font des mouvements

Le 17 juillet 1981, les Rangers de New York ont ​​signé Mark Pavelich, un centre peu développé de l'Université du Minnesota-Duluth, qui faisait partie de l'équipe olympique américaine de 1980. La signature a bien fonctionné pour les Rangers. Pavelich a marqué 33 buts et 76 points au cours de sa saison de recrue de 1981-1982. Il a joué cinq saisons à New York, marquant 133 buts et 318 points en 341 matchs au total. Il a été échangé aux North Stars en 1986 pour un deuxième tour de draft utilisé sur l'attaquant Troy Mallette.

Huit ans plus tard, le 17 juillet 1989, les Rangers engagent Neil Smith pour être leur prochain directeur général. Il a remplacé Phil Esposito, qui avait été licencié deux mois plus tôt. Smith a occupé le poste jusqu'à la fin de la saison 1999-2000.

Smith a d'abord recruté des joueurs tels que Sergei Nemchinov, Alexei Kovalev, Doug Weight et Sergei Zubov, avant de se retirer d'un commerce important, en 1991, pour acquérir Mark Messier des Oilers d'Edmonton. Il a continué d'ajouter les pièces qui ont mené au championnat de la Coupe Stanley de 1994.

Smith a emmené Messier et la Coupe à Broadway. (Photo par Bruce Bennett Studios / Getty Images)

Cependant, le commerce avec de nombreuses opportunités au cours de la Coupe Stanley a conduit l'équipe à compter sur des agents coûteux et sans vétérans. Smith a signé Wayne Gretzky en 1996 et il a disputé ses trois dernières saisons dans la LNH à Broadway. Les Rangers ont raté les séries éliminatoires entre 1998 et 2000, ce qui a entraîné son renvoi.

Cotes et fins

Les Maple Leafs de Toronto ont signé avec le centre Joe Primeau le 17 juillet 1928. Il est finalement devenu un joueur à temps plein pendant la saison 1929-30. Il a marqué 13 buts et un sommet en carrière de 50 points au cours de la saison 1931-1932, qui s'est terminée par une victoire en Coupe Stanley. Il a également remporté le trophée Lady Bing, pour être le joueur le plus "gentleman" du jeu, cette saison.

Il a mis fin à sa carrière de joueur avec 66 buts et 243 points au cours de ses neuf saisons avec les Maple Leafs. Il a été entraîneur-chef de Toronto pendant trois saisons, les menant au championnat de la Coupe Stanley en 1951. Primeau a été intronisé au Temple de la renommée du hockey, en tant que joueur, en 1963.

Le 17 juillet 1994, les Bleus ont annoncé la nomination de Mike Keenan comme nouveau directeur général et entraîneur-chef. Cette décision intervient deux jours seulement après sa démission en tant qu'entraîneur-chef des Rangers. Son mandat à St. Louis a duré environ deux saisons et demie avant d'être mené et a disputé 33 matchs au cours de la saison 1996-1997, pour finalement être remplacé par Joel Quenneville.

Les Red Wings de Détroit ont nommé Dave Lewis comme nouvel entraîneur-chef le 17 juillet 2002. Il a remplacé Scotty Bowman, qui avait pris sa retraite après avoir remporté la Coupe Stanley en 2002. Lewis est devenu le 25e entraîneur-chef de l'histoire de l'équipe. Il a entraîné deux saisons, qui se sont terminées par des titres de division centrale, mais il a été remplacé par Mike Babcock lorsque la ligue est revenue du lock-out qui lui a coûté la saison 2004-05.

Joyeux anniversaire à toi

Bryan Trottier est né le 17 juillet 1956 à Val Marie, en Saskatchewan. Les Islanders de New York ont ​​repêché Trottier, qui a joué au hockey junior avec les Broncos de Swift Current dans la Western Hockey League (WHL), au deuxième tour du repêchage amateur de la LNH en 1974. Ce choix est survenu après avoir sélectionné Clark Gillies au premier tour. Le duo ferait partie intégrante de quatre championnats consécutifs de la Coupe Stanley.

Trottier a fait ses débuts dans la LNH au début de la saison 1975-76. Il a marqué 32 buts et 95 points, un record à l'époque, pour les recrues, et a remporté le trophée Calder pour être le meilleur étudiant de première année cette saison. Il a marqué 47 buts et un sommet en carrière de 134 points au cours de la saison 1978-1979. Cela a fait de lui le trophée Art Ross pour avoir mené la ligue en marquant. Il a également remporté le trophée Hart, remis au joueur le plus précieux choisi par les auteurs.

L'une des sept fois où Trottier a dû soulever la coupe de sa carrière. (Archives THW)

Les Îles ont remporté le premier des quatre championnats consécutifs en 1980. Trottier a remporté le trophée Conn Smythe en marquant 12 buts et 29 points lors de la Coupe Stanley. Il a marqué 37 buts et 107 points en 75 après des matchs saisonniers durant la dynastie des insulaires entre 1980 et 1983.

Lorsque le temps à New York s'est terminé, avec exactement 500 buts, Trottier a signé avec les Penguins de Pittsburgh en 1990. Il a remporté deux autres coupes Stanley avec les Penguins en 1991 et 1992. Il a pris sa retraite après la saison 1993-1994 avec 524 buts et 1 425 points en 1279 matchs en 18 saisons. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey, jouant, en 1997.

Trottier a commencé à entraîner après sa retraite. Il a passé du temps comme assistant avec les Penguins, les Sabres de Buffalo et l'Avalanche du Colorado où il a remporté une septième Coupe Stanley en 2001. En 2002, il a été embauché par les Rangers pour être leur nouvel entraîneur-chef, ce qui n'a pas bien plu aux fans des Islanders.

Son seul et unique relais d'entraînement principal n'a duré que 54 matchs car son style de jeu ne s'est pas mélangé aux stars offensives de l'équipe. Il devrait être l'un des huit entraîneurs-chefs de 3ICE, une nouvelle ligue de hockey professionnel de 3 à 3, qui débutera en juin 2021.

Certains des autres membres d'un groupe impressionnant de joueurs nés à cette date incluent Tommy Soderstrom (51), Jason Strudwick (45), Marc Savard (43), Ryan Miller (40), Loui Eriksson (35), Oliver Ekman -Larsson (29), Nick Bjugstad (28), Alexander True (23) et feu le Temple de la renommée Jack Laviolette et Shorty Green.

Message d'aujourd'hui dans l'histoire du hockey: le 17 juillet est apparu pour la première fois dans The Hockey Writers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *