3 points à retenir de la performance dominante du Canada sur la Suisse

La cinquième journée des Championnats du monde juniors a apporté la meilleure performance globale du Canada. Après un match contre la Slovaquie qui manquait d'attaque et d'intensité, les Canadiens étaient de retour au but, gardant l'équipe suisse invaincue et atteignant le double des buts pour la deuxième fois en trois matchs.

Dans un effort presque sans faute, les quatre lignes du Canada ont semblé cliqueter, après que l'entraîneur-chef André Tourigny les a mélangées lors de l'entraînement de lundi. Mettre un 10 au tableau est assez impressionnant, mais la capacité du Canada à distribuer la rondelle et à maintenir la pression a rendu l'explosion offensive de mardi encore plus triomphante.

En plus des Canadiens remplissant le filet, le retour de Braden Schneider après avoir purgé sa suspension en un match a solidifié les arrières du Canada. Derrière lui, Devon Levi a été tout simplement spectaculaire pour un troisième match consécutif, détournant 15 tirs en route vers son premier blanchissage du tournoi.

Avec une longue liste de besoins de reconnaissance positive, voici les trois choses qui se sont le plus démarquées lorsque le Canada est resté invaincu et s'est installé sur une piste pour la première place du groupe A.

1. Stellar de Byfield montre un panneau de bienvenue pour le Canada

Après avoir joué un rôle marginal avec le Canada au Mondial junior 2020, le départ de Quinton Byfield au tournoi 2021, en un mot, a été décevant. L'espoir des Kings de Los Angeles a vécu dans le top six canadien et a eu du mal à avoir un impact, attirant un large éventail de critiques dans le processus.

Mardi soir, cependant, a apparemment condamné toutes les critiques de Byfield après une explosion de 6 points et des récompenses de joueur du jeu.

Pour Byfield, c'était long à venir. Étant l'un des rapatriés de l'équipe de l'an dernier, il y avait une certaine responsabilité sur ses épaules en route vers Edmonton. Il ne s'est peut-être pas retrouvé dans les rôles les plus importants, mais sa place parmi les six derniers du Canada continue d'être cruciale pour maintenir leur profondeur et leur fiabilité offensive.

Byfield était sur tout le score contre la Suisse. (Photo gracieuseté de CHL Images)

Dire que Byfield s'est livré contre les Suisses serait un euphémisme. Le natif de Newmarket a atteint un équipement complètement différent par rapport à ses deux premières compétitions, prenant le contrôle de presque tous ses quarts de travail et devenant une force offensive. En centrant une ligne avec Jack Quinn et Jakob Pelletier, Byfield a mis deux bougies d'allumage sur son flanc, et le trio est rapidement allé ensemble et a créé des occasions et a passé la plupart de son temps dans la zone offensive.

En profitant d'un chiffre d'affaires suisse, Byfield place Philip Tomasino comme quatrième but du filet dans les premières minutes de la compétition. Plus tard dans la deuxième période, Byfield a montré ses mains et a joué un jeu intelligent sur la ligne bleue pour garder les Canadiens en place, la course se terminant finalement par Pelletier.

Bien que Byfield domine avec une force constante, il se retrouve également dans une poignée d'occasions de jeu de puissance du Canada. En utilisant son grand cadre de 6 pieds 4 pouces comme présence nette du Canada devant, Byfield a acquis de justesse sa ruse et sa créativité en lui faisant quelques buts et a joué un rôle essentiel dans le succès du Canada avec l'avantage de l'homme.

Gagner des prix de joueur du match pour le Canada était tout simplement la fin parfaite pour une soirée inoubliable. Le joueur de 18 ans ressemblait beaucoup plus à lui-même mardi, régit le pré-contrôle agressif du Canada et distribue la rondelle à tous les quadrants de la glace. En jouant sur ses forces et en utilisant sa taille à son avantage, Byfield a dominé avec et sans la rondelle, et son réveil est un signe bienvenu pour le Canada à l'approche de la ronde des médailles.

2. L'unité supérieure prospère lorsque le jeu de puissance du Canada rebondit

Après une sombre performance au jeu de puissance contre la Slovaquie, le Canada a renversé la vapeur mardi. Accompagnée par son intensité brevetée et sa capacité de passe, l'une des meilleures unités de jeu de puissance du tournoi a travaillé la rondelle autour de la zone offensive et a été touchée par tous les joueurs sur la glace.

En particulier, Connor McMichael a pris les gouvernements à l'avantage de l'homme, contrôlant le rythme du jeu depuis le perchoir du côté gauche de la glace. Cole Perfetti était également un joueur de premier plan, a servi de deuxième défenseur du Canada aux côtés de Bowen Byram et a réussi à faire passer les rondelles au filet. Les deux se sont connectés sur deux passes au point de croix en route vers un but de Dylan Cozens, alors que le Canada a terminé 3-en-6 en avantage numérique.

McMichael a fait sa marque dans le jeu de puissance canadien. (Photo par Luke Durda / OHL Images)

Contrairement à l'inclinaison de dimanche soir vers les Slovaques, les Canadiens ont attaqué la ligne avec rapidité. Le fait d'avoir des entrées de zone beaucoup plus propres et des passes calculées a permis au Canada de maintenir la pression pour la plupart de ses attaques en avantage numérique. Le filetage passe par des chemins ouverts et le fait de forcer la rondelle vers les zones à haut risque de la glace constituait une différence clé par rapport à leur avantage numérique du match précédent.

À plus grande échelle, les Canadiens ont mis en œuvre leur plan de match à la perfection. Profitant d'un certain nombre de joueurs dans leur effort d'équipe spécial, le pré-contrôle implacable du Canada et le rétablissement de sa stratégie de soutien de la rondelle ont réussi à tirer une poignée de pénalités et à générer de nombreux revirements. Y compris une partie de la deuxième période, au cours de laquelle les défenseurs suisses ont été gênés dans leur propre côté dans un étonnant 2:13, le Canada n'a jamais levé le pied sur l'accélérateur, ce qui s'est traduit par un effort complet et arrondi.

3. Les six derniers du Canada profitent de leur chance

Mis à part Byfield, il est impossible d'ignorer les contributions des six derniers pays du Canada. Quinn, un repêchage récent du repêchage des Sabres de Buffalo, semblait se joindre à Byfield, échappant à l'idée qu'il n'était qu'un buteur. De même, Pelletier a apporté son énergie typique à la troisième ligne du Canada, s'est fixé quelques buts et a utilisé ses puissants patins pour prendre part à des combats de rondelles de zone offensive. «Nous avons joué un match entier», a fait remarquer Pelletier lors de l'entrevue d'après-match, une phrase qui résume parfaitement les efforts du Canada contre la Suisse.

Le trio nouvellement formé semblait trouver une certaine alchimie, car chaque joueur avait du mal à démarrer le tournoi. Maintenant, avec les roues en dessous, il semble que le Canada ait trouvé une autre combinaison dynamique à leur disposition.

À côté de Byfield, Jack Quinn a également eu un jeu de rebond. (Photo par Terry Wilson / OHL Images)

Pour terminer l'impressionnant effort offensif du Canada, Dawson Mercer s'est retrouvé sur la quatrième ligne pour la première fois du tournoi, Connor Zary étant désigné comme attaquant supplémentaire du Canada. Lorsqu'il s'est joint à Ryan Suzuki et Tomasino, le quatrième trio du Canada a de nouveau dominé en un temps limité sur la glace, car Suzuki et Tomasino étaient tous deux au tableau de bord.

Mercer a adopté une présence plus physique alors qu'il poursuivait ses efforts pour l'assassinat du Canada. Avant leur dernier match de tournoi à la ronde contre la Finlande, je ne serais pas surpris si Tourigny jonglait à nouveau entre les lignes, plaçant peut-être Tomasino dans un rôle plus influent, étant donné sa larme offensive pour commencer le tournoi.

Peu importe comment vous le voyez, l'écrasement du Canada pour la Suisse était apaisant au-delà de toute autre chose. Un retour impressionnant après une courte victoire a certainement rétabli la confiance dans le groupe offensif du Canada, et cela n'aurait pas pu arriver à un meilleur moment. À mesure que les adversaires du Canada deviendront plus compétents dans les jours à venir, seul le temps nous dira si leurs efforts seront transférés.

Le Canada met fin à l'action de groupe jeudi

Avec un autre jour de congé mercredi, les Canadiens attendent la Finlande le soir du Nouvel An. Les Finlandais, qui sont également invaincus, seront sans aucun doute le plus gros test du Canada avant la ronde des médailles, et alors que le Canada a battu la Finlande, 5-0 en demi-finale du tournoi de l'an dernier, les Finlandais semblent rajeunis cette fois.

Soutenue par les meilleurs espoirs d'Anton Lundell, de Ville Heinola et de Roni Hirvonen, la Finlande fait bon match contre le Canada, sans aucun doute allant pas à pas avec eux en termes d'équilibre de parcours et de structure d'équipe.

La Finlande rencontre la Slovaquie mercredi et veut garder le record parfait intact. Si tout se passe comme prévu, l'affrontement de jeudi avec le Canada déterminera qui terminera premier dans le groupe A.

Le match de la Saint-Sylvestre est prévu pour 16 heures. MST / 18h00 EST.

Toutes les informations sur les championnats du monde juniors en 2021:

Invitations au camp de sélection par l'équipe de la LNH

Repêchage de joueurs qualifiés à surveiller

Un joueur à surveiller pour chaque équipe junior mondiale

7 pronostics pour le championnat du monde junior 2021

Toute votre couverture du Championnat du monde junior THW 2021

Le message 3 À retenir de la performance dominante du Canada sur la Suisse est apparu pour la première fois dans The Hockey Writers.

A la Une

Joueurs de la semaine de la LNH: Kopitar, Varlamov et plus

La saison 2020-21 a présenté tout ce qu'un fan de hockey pouvait espérer. Nous avons vu des buts d'élite, des affichages de...

Cris Carter pense que Scotty Miller a marqué son touché décisif du championnat NFC contre les Packers parce qu'il est blanc

Après que la poussière se soit retirée du championnat NFL dimanche, les fans et les fans des médias ont réfléchi sur la...

3 Sabres à emporter de la fusillade sur les Capitals

Cela a été un étrange début de saison étrange pour les Sabres de Buffalo, qui ont déjà joué six matchs contre seulement...

Patrick Mahomes tire un drôle de tir sur ESPN après avoir mené les Chiefs de Kansas City au Super Bowl 55

Pour la deuxième saison consécutive, Patrick Mahomes et les Chiefs de Kansas City sont en route pour le Super Bowl et ont...

A lire aussi

Avec la saison NWHL en cours, le commissaire Ty Tumminia ne fait que commencer

C'est un sprint et c'est un marathon. Lors de sa première journée de travail en tant que commissaire de la Ligue nationale...

Les Maple Leafs & # 39; Campbell se sont avérés être une équipe de renfort depuis longtemps

Le gardien de but Jack Campbell a fait ce que les Maple Leafs de Toronto ont demandé de la sauvegarde....

Rangers News & Rumors: Essential Workers Night, DeAngelo, Trouba & More

Ce soir, le 19 janvier 2021, est une importante soirée des travailleurs au Madison Square Garden. Les Rangers honoreront ceux qui travaillent...

Stratégie de jeu de puissance des Maple Leafs: une stratégie de Wayne Simmonds & # 39; Net-Front Statue

Voici une pépite de vérité que tout le monde connaît, mais quand vous voyez la vérité en action, elle s'enfonce vraiment. Wayne...

4 Bounceback Candidats pour la saison de hockey fantastique 2020-21

Dans le hockey fantastique, il y a des joueurs qui dépassent leurs attentes pour la pré-saison et des joueurs qui sous-performent le...

3 points à retenir de la victoire 5-2 des Canadiens contre les Canucks

Les Canadiens de Montréal ont disputé leur troisième match en quatre soirs contre les Canucks de Vancouver samedi soir, remportant cette fois...

Les stars battent le record du jeu de puissance dans la LNH lors de la victoire contre les Predators

DALLAS - Joe Pavelski a aidé les Stars de Dallas à battre le record de buts en avantage numérique de la LNH...

Les Jets pourraient utiliser la compétence offensive et le QI de hockey de Heinola pour les saisons à venir

Les partisans des Jets de Winnipeg ont reçu un petit cadeau le 21 janvier, quand il a été annoncé que Ville Heinola...

Sabre obtient le meilleur de Curtis Lazar

L'un des plus grands directeurs généraux du hockey, Lou Lamoriello, prêche toujours la patience lorsqu'il s'agit de clients potentiels. Pousser les...

Buffalo Pick revient après 20 mois d'Odyssey

Aaron Huglen est de retour et prospère avec la Fargo Force de l'USHL après qu'une blessure au dos ait fait...

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here